WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pour quelle(s ) histoire(s ) d'être(s ) ? Associations 1901, inter relations personnelles et interactions sociales, un art de faire

( Télécharger le fichier original )
par Jean- Marc Soulairol
Université Lumière Lyon 2  - Diplôme des hautes études des pratiques sociales D. H. E. P. S.  2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2 Ce qui joue : Caractéristiques de configuration

A présent que nous avons dégagé ce qui a joué et les profils types des membres de cette association, il convient de clarifier les éléments d'une configuration au sens où Norbert Elias l'entend276(*). C'est-à-dire, clarifier les dépendances réciproques que les adhérents établissent entre eux et qui les lient les uns aux autres, d'une part, et avec le contexte environnemental du Compu's Club, d'autre part, le tout dans leurs changements permanents. Autrement dit : voyons maintenant la conformation277(*) de ce qui joue dans les attitudes des membres qui autorisent les interrelations. Pour cela, nous allons mettre en évidence les principales caractéristiques de ces interrelations. Mais, nous avons besoin de situer, au préalable, la perception que le membre a du contexte environnemental de l'association : comment le membre se représente-t-il l'infrastructure Compu's Club ? Ceci a pour objectif de noter les types de relations que les membres entretiennent avec l'association, avec l'image qu'ils s'en font et chemin faisant analyser et commenter les mécanismes et les processus à partir desquels se développent les relations.

2.2.1 Perception de l'environnement associatif par le membre

Les branches du Compu's Club sont peu ou pas connues dès lors qu'elles ne touchent pas l'intérêt du membre. Ainsi, les personnes interrogées ne peuvent donner que des informations incomplètes à propos des diverses branches. Le fondement, l'organisation et le fonctionnement même de l'association sont, dans tous les cas (9/9), quasi, voire complètement inconnus.

2è entretien « Je ne connais peut être pas assez bien le Compu's Club, mais j'ai l'impression que c'est surtout axé sur l'informatique. » (l.70)

4è entretien « Y a tellement des branches diverses comme la Bourse. on peut y aller parce qu'on aime la Bourse et pas spécialement l'informatique. » (l.209)

9è entretien « il n'y a pas très longtemps que j'ai découvert toute la richesse du Club. » (l.242) « Je crois que je n'ai pas encore tout découvert. » (l.266)

Toutefois, même si ces personnes ne peuvent définir l'association, elles n'en attribuent pas moins des aspects positifs. Par exemple l'ouverture, les possibles, l'échange :

1er entretien « (un lieu) où j'ai des amis, ça m'ouvre sur des horizons disons, pas spécialement informatique, mais sur des horizons nouveaux que je n'avais peut-être pas pratiqué dans un autre club. » (l.101) « Justement parce-que il y a une bonne ambiance, une bonne entente, il s'y passe de bonne amitiés. » (l.148)

4è entretien « Quand il y a une Branche Échap, par exemple, c'est une partie sociale çà. [...] c'était des chômeurs qui se sont retrouvés pour écrire un livre. » (l.575)

6è entretien « Le Club je le présenterai comme Club, bon, basé sur l'informatique, au départ, je commencerai à parler des différentes branches. et surtout ce que je ferai valoir, c'est euh... euh... cet esprit d'échange ! L'esprit d'échange entre les individus, qui me paraît, moi, être la source même du Club, en fait. (l.869)

Ces aspects semblent relever principalement de jugements de valeurs278(*) paraissant servir de points de repère pour exprimer des attitudes.

9è entretien « Moi, j'aimerai bien aller voir les jeunes, puisque toute ma vie, j'ai travaillé avec des jeunes. Comment la Branche Littéraire travaille... j'aimerai, par exemple, accompagner quelqu'un qui va apprendre l'informatique dans la prison... [...] je crois que je comprendrai mieux le groupe... et l'esprit du Compu's, [...] je pense que c'est un peu trop compartimenté, et que le lien est créé par le journal... mais peut pas rapporter toutes les valeurs qu'on peut vivre... » (l.458) « On fait beaucoup de choses pour la relation personnelle, la relation entre individus. [...] D'abord, si les gens apportent quelque chose, ils se sentent partie prenante. » (l.757)

7è entretien « ...ils sont souriants, et puis s'ils viennent, c'est qu'ils sont bien, donc, ils se plaisent à l'association. [...]Le fait de participer est déjà quelque chose. Si moi je suis dynamique c'est que j'ai envie d'être dynamique. [...] Participer à la recherche d'un local, ou participer à emménager, à déménager, à aller donc, voir la Mairie, etc. » (l.491) « Ben, pour moi, je sais pas, mais j'apprends en même temps, donc moi, ce que ça m'apporte, c'est que j'apprends des trucs. [...] Ça m'apprends toujours la vie, le milieu associatif quoi. Donc, je croise des gens, d'autres personnes. » (l.698)

Ces aspects semblent relever, aussi, de perceptions multiformes souvent utopiques, symboliques, d'émotions dues à l'attirance que le membre éprouve. Le Compu's Club est perçu comme un lieu d'expression possible, "organisé", adapté...

2è entretien « J'ai rien attendu mais j'ai trouvé ce que j'aime y trouver : de l'accueil... quelque chose d'agréable, quelque chose où on peut parler... » (l.80) 279(*)

8è entretien « un lieu de rencontre, un espace de liberté. » (l.202)

6è entretien « Le fait, d'avoir changé de locaux est un élément important dans la dynamique des membres. [...] J'ai l'impression oui, parce-que maintenant on a des locaux, qui ressemblent à quelque chose de propre, de sérieux et çà, ça joue énormément en faveur de cette dynamique. » (l.573)

...où on se sent bien, favorisant les relations (« de l'accueil »), et qui peut conférer un sentiment d'appartenance qui semble faire naître une impression de reconnaissance et paraît exercer une influence sur les comportements sociaux adoptés par le membre :

« Moi, j'ai une certaine fierté d'appartenir quand même au Club. Parce qu'il commence à avoir une certaine notoriété dans la région et rien que çà, déjà, ça me plaît énormément. Quelque part, il y a une réussite. C'est surtout çà. » (ib. l.780)

Dans huit entretiens sur neuf280(*) les membres assimilent le Compu's Club à l'image d'un groupe particulier : un ensemble d'habitants d'une petite agglomération rurale, un village...

6è entretien « l.219 ben moi, j'appellerai ça un petit village. [...] y'a la communication entre les gens [...] on peut avoir de l'aide si on a un soucis, on peut poser des questions, avoir des réponses. Et tout le coté relationnel, [...] dans les petits villages

Quelquefois, d'un groupe intime : un groupe d'individus se trouvant des caractères communs ressemblant à des liens de parenté, une famille...

7è entretien « C'est qu'on s'entend bien, on est une petite famille, quelque part, on s'entend, on s'entend bien, quand on a des trucs qui vont pas, donc, on essais de les résoudre. » (l.808)

...ou d'un groupe de personnes ayant un but commun, une communauté.

3è entretien « Le Club, pour moi, [...] ça me fait penser à un groupe de camarades, une micro société en fait. » (l.138)

Pour résumer, le membre ne connaît pas avec précision l'infrastructure Compu's Club. En revanche, il semble la percevoir symboliquement au travers de subjectivités affectives, d'attirances basées sur la multiplicité de ses intérêts. C'est-à-dire, à travers divers aspects positifs :

1) l'ouverture, les possibles, l'échange,

2) un lieu d'expression, "organisé", adapté, de bien-être,

3) l'image d'un groupe particulier (village) quelquefois intime (famille)

Qui semblent faire naître une impression de reconnaissance, d'appartenance servant d'espace à une gestion de ses relations paraissant désigner un aspect du lien social.

* 276 Elias, N., La société..., op. cit. Voir note de bas de page n°228 p. 66.

* 277 Terme emprunté à la chimie signifiant l'arrangement d'une molécule par différentes liaisons.

* 278 Revoir première partie. Mais dans notre propos et par exemple : l'éducation (valeur républicaine), la solidarité (valeur morale), la participation (valeur d'être). « Selon Mucchielli (1994), la valeur est un principe de référence partagé par un ensemble d'individus. [...] elle guide le comportement des individus qui appartiennent à un groupe. Selon Schwartz (1992), ce seraient les besoins (primaires et secondaires) des groupes et des institutions sociales qui généreraient les valeurs. » Cazals-Ferré, M.-P. et Rossi, P., Eléments..., op. cit., p.26.

* 279 Il nous a semblé qu'il s'agissait, dans le contexte, là, d'un sentiment d'expression possible (pour être écouté) plutôt que de la valeur "liberté d'expression".

* 280 Seul le couple interviewé n'a pas exprimé clairement une image de groupe du Compu's Club. Vaguement, il a été question de forum (4è entretien : « Ph : moi je verrai le Club comme çà, un forum. » l.266). Nous n'avons pas retenu cette expression parce qu'elle nous semblait axée principalement sur l'informatique (forum informatique). Cf. section 2.1.2.1 Motifs d'adhésion p. 74. Nous informons qu'ils ne se sont pas ré-adhérés.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net