WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse criminologique sur les espaces verts dans la ville de Lubumbashi


par Pierre Nguz Mbaz
Université de Lubumbashi - bachelier 2015
  

précédent sommaire suivant

1.4. La population

Nous avons jugé nécessaire de mentionner la population parmi les acteurs de la gestion des espaces verts. Et nous précisons tout de même qu'il s'agit de la population habitant dans les alentours des espaces verts et qui les gère au quotidien. Au-delà de la population environnante, il y a aussi les personnes qui viennent d'ailleurs pour passer tout leur temps dans les espaces publics. Il s'agit des étudiants qui révisent leurs cours, des groupes des jeunes qui se divertissent, des commerçants détaillant qui exercent leurs activités dans les espaces verts...

Cette catégorie d'acteurs gère les espaces verts de manière indirecte en ce sens que, c'est elle qui en bénéficie de tous les bienfaits. Par conséquent, la présence quotidienne de cette population contribue à la mise en valeur d'un espace vert. Voici les propos d'un jeune trouvé sur terrain :

« Je viens ici très souvent, si l'Etat a aménagé cet espace, c'est pour nous la population ».

Selon Monsieur Padi :

« Le parc Kamalondo m'a vu grandir, car, c'est ici où j'aimais bien jouer quand j'étais petit. Nous aimions bien ce parc et parfois, nous entretenions même les plantes qui s'y trouvaient. Dommage que cela soit remplacé par une station-service ».

En effet, la population est un acteur majeur dans la gestion des espaces verts à travers quelques travaux d'entretiens comme le souligne l'acteur ci-haut. Les espaces verts ont une influence en milieu urbain, ce qui implique que leur gestion demande la participation des plusieurs acteurs. Les services étatiques ne se montrent pas efficaces dans la gestion des espaces verts d'où la participation de la population. Mais il sied de faire remarquer que la population est la catégorie d'acteurs la moins influente dans la gestion des espaces verts. Cela s'explique par le fait qu'elle subit toutes les répercussions relatives aux décisions provenant des autorités publiques. La population assiste à la disparition des espaces verts qui existaient depuis des longues dates laissant ainsi à certaines personnes des souvenirs d'enfance.

Précisons que les discours émis sur les espaces verts se différent d'un acteur à un autre. La section qui suit examine les discours des acteurs sur les espaces verts.

précédent sommaire suivant