WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eléments méthodologiques d'exploration des risques dans les musées et les activités muséales

( Télécharger le fichier original )
par Achille Clotaire NGOMO ALGOT
Université de Technologie de Troyes - Master Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée 2014
  

précédent sommaire suivant

Tableau 2 : Représentation des flux de l'environnement extérieur entrants au musée.

Eléments extérieur

Nature des flux entrants

Risques

 
 

Potentiels sur le cadre bâti

Public

- Public

- Matières

- Informations

- pandémies

- dégradations liées aux usages

- dégradations de sources malveillantes

Environnement naturel

- informations sur les conditions climatiques, sismiques

- vulnérabilité par rapport

- aux intempéries

- à phénomènes systémiques

- inondations

- glissement de terrains

Environnement institutionnel

- règles

- dégradation de la valeur patrimoniale du cadre bâti

- Menaces légales

Environnement social

 

- vandalismes

Environnement économique

Flux de ressources

Menaces sur les investissements d'infrastructures

Entreprises prestataire

Prestation de services travaux de réflexion de construction

Dégâts sur les équipements existants

1.3.5. LA GENERATION DES RISQUES EN ESPACES MUSEAUX OUVERTS

Les évènements suggestifs des risques pouvant impacter les structures muséales bâties ont la caractéristiques de comporter un caractère de rareté. En effet les améliorations apportées par les normes de contractions, le développement des pratiques managériales et leur systématisation dans le domaine culturel. La systématisation des mesures de sécurités conduisent à faire des espaces muséaux physiques des cadres de quiétudes suffisamment rassurants pour les personnels et leurs usagers.

Un tel degré de quiétude, s'avère incertainequand il s'agit de s'appesantir sur les conditions de sécurité des aspects ouverts qu'ils soient naturels ou urbains. Dans la confirmation de cette idée les perceptions d'espaces culturels ou touristique ouvert aussi bien pour leurs visiteurs et personnels que pour les ressources naturelles ou artistiques s'y trouvant. Aussi des analyses des risques pouvant survenir dans les espaces ouverts, d'utilisation de la grille risques opérationnelles - risques systémique - risques stratégiques peut encore servir de base d'analyse méthodologique d'explosion.

Les risques opérationnels en espace muséal ouvert

Un site ouvert à l'exemple des parcs naturels, archéologique ou présentant des vestiges artistiques ou culturel est caractérisé en sus de ses ressources d'attraction par la fréquentation du grand public. Dès lors, on est à même de situer les différentes sources d'insécurité pouvant venir affecter le fonctionnement d'un site ouvert. Une source peut constituer en le public lui-même à travers une variété de phénomène :

- Les détournements d'usages de l'espace considéré

- Les actes de malveillance connus

- La criticité même au public en termes de nombre d'usagers

- Les atteintes à la tranquillité des espaces

a) Les détournements d'usages

Le détournement d'usage d'un site est considéré comme une situation qui fait que dans un espace ouvert au public, s'y développe des comportements non prévus allant jusqu'à impacté négativement son image

b) Les actes de malveillance

Relevant de la sureté car intentionnellement mené, peuvent consister en des phénomènes anciens mais ayant une dangerosité (vols, verbale ...) minimale, certes mais à la probabilité de destruction de la réputation pour l'entreprise muséale.

Mais les espaces ouverts sont aussi des lieux aux risques élevés comme les atteintes physiques; les atteintes aux ressources des sites. Cols, braconnages. La dangerosité des sites peut atteindre des extrémités en termes d'agression mortelles individuelles ou collectives ou d'enlèvements. L'actualité récente est sensibilisatricesur des faits de meurtres dans certains sites comme le carnage de l'Ile d'Utoeya4(*) près d'Oslo ou d'enlèvements des touristes dans un parc du nord Cameroun.

c) La criticité du nombre de visiteur

Dans le cadre d'espaces ouverts mais de petites dimensions, le site peut avoir un impact négatif par le phénomène de regorgements impliqué par le nombre de visiteurs. Quand il est relativement grand, le nombre de visiteurs peut être un facteur de dégradation des ressources voire des ressources d'un espace ouvert sans que cesdétériorations soient motivée par les malveillances des usagers du site. Au Gabon, la dégradation progressant et ayant conduit à la perte de l'un des jardins de la Peyrie à Librevilleen est une illustration parmi tant d'autres

d) Les atteintes de la tranquillité des lieux

Elle relate le plus souvent avec le risque précédent, elles se mesurent par des phénomènes affectant la tranquillité publique comme mes bruits, les tapages, etc... autres évènements d'impact similaire.

* 4 Site internet de Metronews23-07-2011

précédent sommaire suivant