WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eléments méthodologiques d'exploration des risques dans les musées et les activités muséales

( Télécharger le fichier original )
par Achille Clotaire NGOMO ALGOT
Université de Technologie de Troyes - Master Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée 2014
  

précédent sommaire suivant

Les autres risques

Les risques pouvant être déterminés ici peuvent tenir à la conception de l'espace ouvert ou à son aménagement dans le cadre d'un site naturel. Les risques ici sont considérés comme les vulnérabilités tenant à l'organisation des espaces. Les principaux facteurs pouvant être :

- L'absence ou la difficile lisibilité du cadre spatiale du site

- Les difficultés d'accessibilité du site ouvert

- Les difficultés de circulation dans l'espace etc.

1.3.6. L'ESPACE MUSEAL COMME ESPACE TECHNOLOGIQUE

L'intégration de la technologie dans l'environnement muséographique peut d'abord s'appréhender comme une synthèse des dimensions physiques et ouverts des espaces muséaux tels que définis précédemment. Le facteur de cette synthèse est que le virtuel ramène sur une même plateforme de visualisation des différentes formes de ressources muséographique au niveau d'un même public ou au niveau d'un même espace, celui du virtuel. Ce qui nous amène à définir d'abord le phénomène de virtualisation des musées avant cette explication de son développement, ses enjeux en termes de catalysassions de l'attractivité muséale et les étapes franchies, il nous revient alors d'analyser les différents risques associés aux musées virtuels.

1.3.6.1. La virtualisation des musées

Résultat de l'essor des technologies de l'information de la communication adapté à l'environnement muséographique, la virtualisation des musées peut se traduire comme le processus de passage des prestations muséographiques du monde réel au monde de l'image.

C'est un rapprochement du musée à la personne rendu possible grâce à l'interfaçage permis par l'ordinateur et dynamisé par internet. Cet avènement, sans remettre en question le musée physique traditionnel à susciter un changement décisif dans l'environnement des musées en impactant sur les activités professionnelles et la gestion administrative, informationnelle et artistique des musées.

1.3.6.2. L'impact informationnel et artistique

Le professionnalisme d'un musée aujourd'hui est incontestablement associé au nombre et à la qualité des informations sur des oeuvres artistiques qui peuvent être collectionnés ou les diverses ressources culturelles formant le capital artistique d'un musée. Une des conséquences du phénomène de numérisation de l'espace muséal est ainsi le changement profond occasionné au niveau de la communication entre les musées et au sein des musées grâce à l'interactivité.

La communication entre les musées est suggestive d'échange d'informations sur les programmes d'exposition, les collections voire les politiques d management d'activités artistiques. Il est ainsi admis qu'un musée sans base de données devient inconcevable si l'on veut y appliquer les critères de professionnalisme ou d'attractivité. Dans le même ordre d'idées l'imagination d'un musée sans site internet est purement inconcevable quand on admet les critères d'évaluations précédents et lorsque l'on considère le caractère de vitrine d'une organisation représentée par le web avec les technologies afférentes

Sur le plan actuel, les témoignages d'une virtualisation de musée sont affectés par le développement de l'usage de l'internet dans la gestion muséographique sur divers aspects :

- La recherche des financements grâce à des moyens logiciels spécifiques

- Les techniques de conservation des oeuvres

- Les stratégies audiovisuelles de communication sur les oeuvres

- L'échange des ressources artistiques etc.

précédent sommaire suivant