WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Eléments méthodologiques d'exploration des risques dans les musées et les activités muséales

( Télécharger le fichier original )
par Achille Clotaire NGOMO ALGOT
Université de Technologie de Troyes - Master Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée 2014
  

précédent sommaire suivant

1.2. La référence antique de la définition du Musée et ses enjeux sécuritaires

Par un tel foisonnement intellectuel de Alexandrie qui de par son museon, était devenu le centre savant par excellence de l'érudition et du rayonnement culturel de l'aire hellénique. C'est aussi dire combien de fois le musée antique ici présenté était devenu incontestablement un lieu de cristallisation des valeurs :

- D'abord les valeurs humaines, par son public intellectuel et sans doute non intellectuel, fréquentant son site ;

- Ensuite les valeurs informationnelles, par la richesse et la variété de ses ressources documentaires ;

- Les valeurs architecturales par l'excellence relatée de ses locaux et bâtiments ;

- Les valeurs patrimoniales voire aussi informationnelles ou environnementales par ses richesses entermes de pars botaniques et zoologiques et bien entendu sa collection d'objet artistiques

- Sa position portuaire comme atout venant à en favoriser l'accessibilité physique rapide sur son site à son public visiteur ou pensionnaire.

Mais cette position n'est-elle pas aussi venue à en constituer sa vulnérabilité si nous nous attablons cette fois ci sur sa destruction, quoique partielle, en 47 avant Jésus Christ par Titus pour être ne cessation d'activité définitive sur instruction du roi Alexandrie Théophile en 391 après Jésus christ.

En définitive, si l'institution représentée par le musée est antique, son exposition aux multiples risques pouvant entraver son fonctionnement jusqu'à en conditionner l'existence l'est aussi. Par récapitulation, on se retrouve à travers cette référence historique à la naissance du musée, devant les principales sources de détermination de l'aménagement des conditions préventives visant à créer pour les musées les bases d'un contexte permanemment de sureté et de sécurité pour son capital humain et patrimonial. Le capital humain ou social concernant un environnement muséal voudrait désigner ici l'ensemble des visiteurs associés à ses diverses fonctions comme le préfigure déjà le musée d'Alexandrie à travers ses services documentaires, de restauration alimentaire, d'éveil scientifiques, d'hébergement, d'organisation de débats d'entre les érudits. Mais cet aspect social intègre aussi ce qui pouvait faire office de ressources humaines pour le museon.

La dimension patrimoniale à trait comme évoqué en premier lieu sur ces valeurs aussi bien artistiques qu'immobilières, cache par excellence du déroulement des activités muséales. Y compris inévitablement les ressources documentaires, ou informationnelles où tout ce qui pouvait en faire office.

C'est aussi le moment d'entrevoir d'emblée la complexité essentielle d'un élément constitutifs d'un environnement muséal dans leur dimension tant infrastructurelle, humaine que culturelle telle qu'on peut l'envisager aujourd'hui. Ces principaux aspects se retrouvent évidemment dans les différentes conceptions que l'on peut faire d'un musée ou des musées actuellement. C'est ce qui en résultera dans les définitions modernes du musée. Même si les plus lapidaires peuvent constituer un handicap par l'occultation de la complexité de l'environnement muséal, les plus élaborées devraient permettre d'entrevoir le musée dans sa dimension systémique. Celle-ci par la représentation qu'elle offre du musée comme une organisation en interaction avec d'autres systèmes qu'ils soient externes à son activité ou interne. Le principal atout d'une représentation systémique de l'environnement muséal est sa capacité à offrir la représentativité d'un musée à travers la globalité des risques pouvant constituer des dangers pour sa raison d'être.

Les définitions modernes du musée on cependant la caractéristique avantageuse de le situer dans la perspective des multiples évolutions ayant jalonné sa propre évolution historique. Ces évolutions ont naturellement entrainé une complexification de l'environnement des risques des musées à travers leurs aspects technologiques, politiques, sanitaire voire idéologique ou encore social.

précédent sommaire suivant