WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Culture managériale et pérennisation des projets de développement au Cameroun: cas du nazareth agro pastoral training and production centre de menteh (bamenda)

( Télécharger le fichier original )
par Albert Legrand TODJOM MABOU
Université Catholique d'Afrique Centrale - Master Développement et Management des Projets en Afrique 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

PREMIERE PARTIE

CADRE SOCIOCULTUREL ET ANALYSE DE LA MISE EN OEUVRE DU PROJET DU NAZARETH CENTRE

CHAPITRE 1

Histoire et pPRESSENTATION du village NkwenDU CHAMP D'ETUDE

Les activités agro pastorales se caractérisent encore aujourd'hui au Cameroun par le monopole des sociétés traditionnelles si l'on tient compte du. Ceci s'explique dans la mesure où l'on observe un certain rapport entre qu'entretiennent l'appartenance de la terre et sa mise en valeur. Comme l'affirme Bayona-Ba-Meya : « La `propriété' de la terre est toujours sacrée, car liée à la présence des ancêtres enterrés à cet endroit ; elle ne s'oppose pas cependant à certaines tenures foncières particulières tels que la donation, l'usufruit, le bail, le fermage. »74(*) Cette exploitation des terres tend de plus en plus à être organisées'organiser en associations, comme le présente l'exempleà l'exemple du NAPTPCNazareth Agro Pastoral Training and Production Centre, qui regroupe majoritairement les membres du peuple Nkwen. Le milieu socioculturel dans lequel se développe un projet mérite fondamentalement d'être connu, dans la mesure où il peut influencer l'appropriation ou le rejet du projet, favoriser ou freiner sa pérennisation.

Dans ceLe présent chapitre, nous

On sait déjà que c'est ton mémoire, donc évites de te l'approprier davantage, soit léger et met toi dans la peau de l'analyste/chercheur en restant objectif même dans ta manière de t'exprimer.

nous proposons présentera d'une part de présenter ce le peuple Nkwen et son organisation politico traditionnelle, économique et culturelle et dle. Il s'agit pour nous de mettre en exergue montrer

Utiliser des termes qui exprime l'analyse, qui démontre la porte de ta recherche et de ce que tu relates

que les particularités socio culturels de la localité dans laquelle se développe 'autre part le projet du NAPTPC qui va illustrer notre rechercheune structure peuvent influencer son implantation et sa pérennisation. .

I. Présentation du village Nkwen

Chaque région est dotée de caractéristiques géographiques variées, d'une histoire et d'une organisation particulière. La maîtrise de ces éléments naturels et culturels est un atout pour la mise en oeuvre des actions de développement. En effet, un projet de développement peut échouer à cause de la méconnaissance du milieu socioculturel par les promoteurs du projet. La présentation géographique actuelle permettra de localiser le projet qui fait l'objet de notre cas d'étude. Par ailleurs, étant donné que la population peut influencer l'implication et l'appropriation du projet, la présentation de quelques spécificités socioculturelles du village Nkwen s'avère utile pour mieux comprendre le milieu dans lequel se développe le projet du NAPTPC et certains aspects de la gestion de celui-ci.

A. Présentation Géographique

Le village Nkwen présente un aspect géographique et une démographie ainsi qu'un milieu physique particuliers.

1. Caractéristiques géographiques

La région du Nord-Ouest du Cameroun, située entre le 5°43'' et 7°9'' latitude Nord et le 9°13'' et 11°13 longitude Est, occupe une superficie de 17 300 km2, délimitée au Nord et à l'est par le Nigéria, au sud par la région de l'ouest et du Sud-Ouest Cameroun et à l'Est par la province de l'Adamaoua. Cette région compte sept (07) départements : Boyo, Bui, Donga-Mantung, Menchum, Mezam, Momo et Ngoketundji et dont les chefs lieux sont respectivement Fundung, Kumbo, Nkambe, Wum, Bamenda, Mbengwi, et Ndop. Elle dispose de 31 arrondissements et de 32 communes75(*).

C'est le département de la Mezam qui abrite le village Nkwen qu'entourent les villages suivants : Bambili, Mankon, Bafut et Mendankwe. La langue parlée à Nkwen fait partie du groupe linguistique Ngemba.76(*)

* 74 Ba-Meya-BAYONA, TOTTE-STEKKE (dir.), Facteurs culturels et projets de développement rural en Afrique Centrale, points de repère, Paris, Harmattan, 1989, p. 21.

* 75 Institut National de la Statistique, Rapport régional de progrès des objectifs du millénaire pour le développement, Région du Nord Ouest, 2010, p. 1.

* 76 Centre International de Recherche et de Documentation sur les Traditions et les Langues Africaines (CERDOTOLA), Cartographie administrative des langues du Cameroun, Yaoundé, Ed. du Cerdotola, 2012, p. 131.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.