WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Culture managériale et pérennisation des projets de développement au Cameroun: cas du nazareth agro pastoral training and production centre de menteh (bamenda)

( Télécharger le fichier original )
par Albert Legrand TODJOM MABOU
Université Catholique d'Afrique Centrale - Master Développement et Management des Projets en Afrique 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III. Intérêt de l'étude

S'intéresser à l'impact de la culture managériale sur la pérennisation des actions de développement revêt une double importance à la fois sociale et scientifique.

A. Intérêt social

La promotion de l'amélioration des conditions et de la qualité de vie des populations prônée par les institutions internationales et les gouvernements s'opère grâce à la mise en oeuvre des actions de développement capables de résister à l'usure du temps.

L'intérêt social de cette étude vise à montrer les meilleures conditions à remplir pour mettre en oeuvre un développement durable et irréversible, susceptible d'impulser l'amélioration des conditions de vie des populations.

En effet, la pérennisation d'un projet ne dépend pas seulement de ses promoteurs, mais aussi des bénéficiaires, du cadre géographique et culturel dans lequel le projet se développe et des moyens financiers, matériels et humains investis. La culture managériale devient donc un outil important qui permet de faire participer tous les protagonistes d'un projet afin d'en assurer la stabilité dans le temps et l'espace. A cet effet, le présent travail s'attachera à montrer comment une bonne administration de ces différentes composantes peut induire la pérennité du projet et le changement social. Par ailleurs, la collaboration  favorise la participation de tous les acteurs au processus de prise de décision et de la mise en oeuvre des initiatives de développement au point de minimiser le risque de frictions sociales.

B. Intérêt scientifique

Comme l'affirme Jean Pierre Warnier : « Aucune énonciation ne se fait à neuf et ex nihilo. »27(*) La faillite et la disparition de certains projets de développement sont avérées dans l'univers international du développement et particulièrement au Cameroun. C'est ainsi que certains chercheurs avant nous se sont penchés sur les causes de ce phénomène. Cependant, très peu d'entre eux ont spécifiquement analysé la relation entre la culture managériale et la pérennisation des projets de développement pour surtout en définir l'impact de la première sur la seconde.

Le concept même de pérennisation des projets de développement est rarement utilisé et peu développé dans la recherche scientifique au Cameroun bien qu'abordé par certains étudiants dans leurs recherches universitaires28(*). Les thèmes les plus étudiés sont ceux de la participation des populations locales et de la promotion du management local. Dans ce même pays où les Eglises occupent pourtant une place importante dans la mise en oeuvre des actions sociales pour le développement des populations, le thème de la pérennisation de leurs structures est à peine évoqué. C'est ce qui a d'ailleurs justifié l'échec ou la difficulté à survivre de plusieurs projets de développement entrepris par les premiers missionnaires au Cameroun.

Notre étude voudrait par conséquent apporter une contribution dans le champ de la planification, de la mise en oeuvre et du suivi des projets de développement, par une analyse spécifique de l'influence de la culture managériale dans la pérennisation des projets et par la proposition aux promoteurs et managers de projets, des outils pour la conception des actions en vue d'un changement social stable et durable dans le temps et l'espace. Etant donné que les promoteurs visés dans notre cas d'étude sont pour la plupart des prêtres et des religieux, nous examinerons les caractéristiques du style de gestion confessionnel pour enrichir notre réflexion d'une contribution particulière.

* 27 Jean Pierre WARNIER, L'esprit d'entreprise au Cameroun, Paris, Harmattan, 1993, p. 290.

* 28 Olivier SABARI, Le développement participatif au concret : Elaboration participatif d'un plan de développement villageois à Bambui (Nord-Ouest/ Cameroun), Mémoire de Master en Développement et Management de Projets en Afrique, Yaoundé, UCAC, 2006/2007, p. 75.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.