WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Emergents spontanés d'une analyse praxéologique

( Télécharger le fichier original )
par Abderrazak Chaouachi
Université de Tunis - Mastère de didactique des mathématiques 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II-4. Méthodologie de recherche

Notre recherche est conduite selon une démarche progressive. D'abord, le travail va porter sur les trois ingrédients nécessaires pour la compréhension de l'analyse praxéologique proprement dite. Il s'agit, en premier lieu, de l'étude du lien organique entre le savoir savant et le savoir à enseigner à ce niveau. En second lieu, de l'étude de l'itinéraire curriculaire et du profil de l'élève de troisième année économie et gestion ; on découvrira si l'institution transpositive a pris acte du profil particulier des élèves en question. Enfin, l'analyse de l'organisation du manuel scolaire de mathématique de troisième année EG et la description détaillée du chapitre « Initiation aux graphes ». Ces trois éléments d'information seront suivis de l'analyse praxéologiques des activités du chapitre « Initiations aux graphes » du livre scolaire de mathématique de troisième année économie et gestion.

1- Transposition didactique :

Dans le cas qui nous occupe, c'est-à-dire les activités du chapitre « Initiation aux graphes », nous nous trouvons en présence d'une situation qui n'est pas assez fréquente. D'abord, et comme on l'a signalé auparavant dans l'introduction, nous ne disposons d'aucune information dans le programme officiel qui permettrait de situer le savoir à enseigner par rapport au savoir savant. Ensuite, il n'y a pas de document d'accompagnement qui peut prendre en charge ce qui manque comme information dans le programme officiel. Alors, il fallait comparer le savoir savant au savoir à enseigner selon notre lecture des activités du chapitre « Initiation aux graphes » du manuel scolaire. Lecture approfondie lors de notre analyse praxéologique de toutes les tâches et qui a corroboré notre appréhension de la dynamique transpositive.

2- Profil curriculaire de l'élève de troisième année économie et gestion :

L'organisation praxéologique d'une tâche t d'un type donné T s'appuie d'abord sur un choix raisonné de la technique permettant de réaliser la tâche, choix qui prend en comte le profil de l'élève qui met en oeuvre (ou à qui s'adresse) cette technique et les pré- requis en rapport avec les composantes de cette organisation praxéologique. En d'autres termes, l'analyse praxéologique demande un éclairage sur:

· le rapport personnel de l'individu x en position p= « élève » à l'objet o= « connaissances en mathématiques » dans l'institution I=« classe de troisième année, section : économie et gestion ».

· le rapport institutionnel RI(x,o).

· La conformité de Rp(x,o) avec RI(x,o).

3- Organisation du manuel scolaire :

Dans cette partie de notre recherche, nous allons décrire le manuel scolaire officiel de mathématiques de troisième année économie et gestion. Nous allons focaliser notre travail essentiellement sur :

· Son organisation : les différentes rubriques qui composent chaque chapitre.

· La description des cinq rubriques du chapitre « Initiation aux graphes ».

· Certaines remarques concernant : la position du chapitre dans le livre et l'énonciation ou non des compétences à développer durant l'apprentissage des savoirs de ce chapitre.

4- Analyse praxéologique :

Dans cette partie, nous allons commencer par un exposé détaillé de la praxéologie ponctuelle associée à chaque type de tâche pour toutes les questions posées dans les activités analysées. Nous décrivons, pour chacune des questions posées, les éléments suivants:

· les tâches et les types de tâche correspondants,

· la technique, notamment ses objets constitutifs de la dichotomie fondamentale : à savoir les ostensifs mobilisés et les non ostensifs,

· le bloc technologico- théorique.

Une synthèse des blocs pratico- techniques permettra de circonscrire les « savoirs- faire » mobilisées tout au long du chapitre. Nous porterons un regard assez approfondi sur les techniques, notamment sur les registres d'ostensifs utilisés en mettant la lumière sur les non ostensifs qui guident ces ostensifs. On découvrira, alors, les registres d'ostensifs sur lesquels s'étayent les techniques des organisations ponctuelles du chapitre « Initiation aux graphes ». Par la suite, nous exposerons une synthèse des blocs technologico- théoriques. Au terme de ce travail de recherche, nous aurons une idée assez précise sur les émergents spontanés d'une analyse praxéologique. Le schéma suivant explique le cheminement suivi dans notre recherche :

Les données objectives

Itinéraire curriculaire et profil de l'élève

Transposition didactique externe

Organisation du manuel scolaire et du chapitre « Initiation aux graphes »

Analyse praxéologique

Emergents « spontanés »

Chapitre III:

Partie analytique

précédent sommaire suivant