WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le management interculturel chez Bookoff France

( Télécharger le fichier original )
par David VANDEPONTSEELE
Université de Paris 7 - Master de recherche en étude japonaise 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.4.3 Les acteurs ont-ils une orientation collectiviste ou individualiste ?

Une caractéristique reconnue unanimement par les études managériales comparatives, que cela soit par les enquêtes de Hofstede ou celles de Trompenaars, réside dans l'orientation vers le groupe plutôt que l'individu. Dans une société collectiviste, le temps passé en groupe sera favorisé par rapport au temps réservé à la vie privée. Les individualistes cherchent constamment à augmenter leur liberté d'action et à grimper (seuls) les différents échelons de la réussite de leur carrière. Dans les sociétés collectivistes, c'est le temps passé en communauté qui est favorisé. Si le Japon est à classer sans hésiter dans les pays collectivistes, il n'est pas possible d'être catégorique pour la France car comme l'explique Oliver Meier, dans le modèle français, on s'associe à un groupe afin de défendre des intérêts communs et une fois les objectifs atteints on tentera de conforter sa place au pouvoir. Même si le Français pense à s'unir pour peser plus lourd au niveau décisionnel, il ne fait que défendre ses intérêts personnels131(*).

Cette facette du collectivisme semble avoir des retours négatifs quand elle appelle à la négation de soi au profit du groupe. Ainsi, les employés se plaignent de la charte affichée derrière le comptoir, sur laquelle on peut lire :

- Tous les employés doivent être prêts à se remettre en question ;
- Les employés doivent abandonner tout désir personnel.

L'orientation collectiviste semble être appréciée quand elle appelle au soutien entre les employés et à l'entraide. En effet, en conséquence de ce collectivisme et de la culture diffuse, une véritable unité entre les employés se développe. Dans cette optique, Monsieur A nous a expliqué que lors de son embauche, on lui avait décrit la culture de l'entreprise comme suit : « Après avoir utilisé un rouleau de scotch, pour que la personne suivante puisse l'utiliser facilement, vous devez replier le bout. »

Cette image illustre bien la culture collectiviste ou chaque individu du groupe se doit de penser à l'autre. Mademoiselle A nous a confié dans son interview avoir été très satisfaite de cet esprit de groupe qui soudait le personnel à ses débuts. Cet esprit de groupe semble également être apprécié lorsqu'il est utilisé dans les conflits qui opposent la direction aux employés et qu'il aide à améliorer les conditions de travail.

Lorsque l'entreprise a été contrainte d'accorder aux employés de la boutique BOOKOFF Quatre Septembre les jours fériés et un salaire plus élevé le dimanche, les dirigeants ont cessés d'inciter tous les employés à manger ensemble pendant leurs pauses repas. Cet arrêt cachait en réalité que les employés de la boutique BOOKOFF Opéra ne s'étaient pas vu octroyer ces avantages. Et afin d'occulter ces différences, la communication avait alors été limitée. De même pour le BOOKOFF shôwa, dont la pratique a été abandonnée du côté de la BOOKOFF Quatre Septembre, mais pas du côté de la boutique BOOKOFF Opéra. On remarquera donc que BOOKOFF ne tente pas d'appliquer les innovations des conditions de travail élaborées dans les boutiques françaises, pour améliorer les conditions de travail au sein des boutiques japonaises et ce, même si elles sont séparées par seulement quelques dizaines de mètres.

* 131 Meier, Olivier. Op.Cit. p54

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.