WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact de la qualité de l'éducation sur le revenu individuel à  Goma

( Télécharger le fichier original )
par Eric CIRUZA MUDERWA
Université de Goma - Licence en sciences économiques  2008
  

précédent sommaire suivant

8° Qualité de l'éducation et la mondialisation

<< En France, le terme mondialisation s'est imposé pour désigner le processus d'interdépendance croissante des économies nationales et la constitution d'un espace économique mondial de plus en plus intégré. Ce terme français correspond au terme anglais << globalisation » qui est parfois aussi utilisé en français (on parle de la globalisation financière).

Parler de la mondialisation ou de l'économie globale, c'est signifier que l'on est passé à un stade supérieur de l'intégration économique : les biens, les services, les capitaux et le facteur travail circulent désormais dans un espace mondial où le contrôle des Etats-Nations s'affaiblit »19.

De part cette définition, la mondialisation contient (comprend) trois grands marchés à savoir, celui des biens et services, celui des capitaux et celui du travail. Le dernier marché est celui qui nous concerne le plus bien qu'il soit le moins mondialisé par rapport aux deux précédents.

Peut-on parler de la mondialisation de l'emploi ?

<< En 1993, malgré la panique mondiale suscitée par le flot d'immigrants, seul 1,5% (soit 80 millions) de la population active du globe travaillait en dehors de son pays d'origine et chose surprenante, la moitié était concentrée en Afrique subsaharienne et au moyen orient (Cambel 1994) .Aux Etats-Unis, par exemple, les entreprises soutiennent largement l'élan politique favorable à l'immigration des travailleurs à faible et à haut niveau de qualification. Il n'est pas

18 Unesco, Opcit, page 185

19 A. BERTONE et Al. , Dictionnaire es sciences économiques, 2è édition, Armand Collin, Paris, 2007, page

surprenant que les sociétés d'informatiques soient l'un des groupes de pression qui militent le plus activement en faveur de l'immigration. Elles se retrouvent avec une offre massive d'ingénieurs et des programmeurs hautement qualifiés de l'Inde, de la Chine et de l'Europe qui peuvent répondre à leurs besoins moyennant un salaire inférieur à celui exigé par les techniciens américains les plus pointus. C'est ainsi que certaines économies, comme celles de l'Afrique Australe et occidentale ou des Etats insulaires des Caraïbes voient leurs meilleurs éléments s'exiler vers les Etats-Unis et l'Europe.

Malheureusement, la perte régulière d'une main d'oeuvre hautement qualifiée qui s'expatrie aux Etats-Unis et en Europe(fuite de cerveaux) donne à ces pays le sentiment que l'argent ainsi renvoyé chez eux est une compensation insuffisante au regard de leur contribution potentielle »20.

Quant à ce qui concerne le système éducatif, ce dernier n'est pas épargné de cette réalité qui prévaut dans le monde actuel.

Premièrement, bon nombre d'étudiants provenant des pays en développement et qui entreprennent leurs études en occident préfèrent y rester que de retourner dans leurs pays d'origine. C'est le cas de différents professeurs hautement qualifiés qui se sont rendus en Occident pour poursuivre leurs études et y restent en vendant leurs services aux pays Occidentaux au détriment de leurs. Ce qui constitue un manque à gagner en termes de qualité des cours dispensés aux institutions de leurs pays d'origine.

Deuxièmement, suite aux différentes situations économiques qui prévalent dans les pays en développement, le corps enseignant préfère émigrer dans les pays les mieux offrant. C'est le cas de bon nombre d'enseignants, professeurs restant dans ce pays qui émigrent vers d'autres cieux à la recherche d'une rémunération considérable.

Ce qui rend les élèves, étudiants et institutions de leurs pays d'origine plus vulnérables en termes de compétitivité. Mais cette situation est bénéfique pour les pays d'accueil. C'est pourquoi Martin Carnoy, dans son article : Mondialisation et reforme de l'éducation : ce que le planificateurs doivent savoir, nous dit que « la mondialisation a un effet significatif sur la baisse ou la hausse de la qualité de l'éducation »21.

Nous voici au terme de notre section qui a porté sur les facteurs influençant la qualité de l'éducation. Dans cette section, il a été question de relever et d'expliquer en quoi ces différents éléments influencent la qualité de l'éducation.

20 Martin CARNOY, Mondialisation et reforme de l'éducation : ce que les planificateurs doivent savoir, Unesco, Paris, 1999, pages 25-26, disponible sur http: // www.unesco.org/ Iiep

21 Martin CARNOY, Idem, page 27

Focalisons à présent notre attention sur l'impact de la qualité de l'éducation sur le revenu individuel.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.