WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Quelles perceptions des contenus sur smartphone dans les visites culturelles à  paris?


par Céline Cauderlier
Groupe EAC - MBA management de projets dans les industries créatives 2012
  

précédent sommaire suivant

2.3 Le tourisme culturel

Considérer néanmoins le tourisme culturel comme une catégorie spécifique de lien entre culture et tourisme, revient à signifier qu'il est lié à une décision consciente de « se cultiver par divers moyens touristiques ». Il est en quelque sorte un moyen par lequel un voyageur vise l'élargissement de son horizon intellectuel. Le tourisme culturel représenterait de 8 % à 20 % des parts du marché touristique50. Cette part a nettement augmenté ces dernières années avec la création d'offres commerciales pour le tourisme culturel. Avec notamment l'apparition d'annuaires et de sites permettant d'appréhender celui-ci. La notion de tourisme culturel reste cependant difficile à définir. Le tourisme culturel a en effet un sens très large. Si des touristes culturels sont des voyageurs dont le motif culturel est au centre du voyage, on peut aussi considérer comme des touristes culturels les touristes qui veulent se reposer et qui, dans 80 % des cas, visitent au moins un monument ou assistent à un événement culturel sur leur lieu de vacances. Les formes de tourisme culturel peuvent en effet être variées : la découverte d'une nouvelle culture et d'un nouveau pays, la visite du patrimoine ou bien un voyage motivé par une manifestation culturelle. Les voyagistes concernés s'appuient quant à eux sur l'intervention de conférenciers spécialisés qui accompagnent le voyage. L'effectif des circuits est le plus souvent assez réduit pour assurer une visite paisible et profitable des sites. Généralement, l'intervention d'un conférencier ne diminue pas le rôle du guide local : l'un et l'autre se complètent afin de permettre au voyageur d'approfondir la connaissance d'une civilisation, de l'histoire et de l'actualité du pays visité. Les croisières culturelles sont le plus souvent des croisières à thème. Sur un plan économique, la relation entre tourisme et culture n'est plus à démontrer. Leur développement, leur qualité, leur attractivité dépendent réciproquement. Internet et les réseaux sociaux ont largement déplacé les problématiques : au-delà de la nécessaire réponse à une demande forte d'information, ils introduisent une relation directe avec la clientèle et permettent l'expression de celle-ci. L'évolution est telle que certains parlent de «nouveau tourisme culturel»51. Ainsi, on estime que 56% des français utilisent internet pour réserver leur séjour (dont 23% pour composer leur séjour entier)52. Internet est considérée comme plus pratique, plus ergonomique et intuitif. Face à la montée de

50 C. Origet de Cluzot, Le tourisme culturel, coll. Que sais-je, PUF, Paris, 2006

51 Ibidem

52 Cf. Publication « Visite culturelle et TIC : le numérique au service de la visite touristique et culturelle », ATOUT FRANCE

19

l'individualisme, internet permet également de personnaliser les offres. Les nouvelles technologies permettent d'étendre les offres, et de multiplier les propositions (hôtel, transport, restaurants, visites à proximité). Elles facilitent la visite, les moyens de communication, de promotion et de médiation culturelle. Les touristes ont plus de libertés, peuvent interagir avec leur environnement et ensuite informer les réseaux sociaux. De nos jours, la visite culturelle touche des milliards de personnes dans le monde entier. Ainsi 226 Millions d'européens ont visité au moins une fois un musée, et environ 1,6 milliard de personnes sont entrées en contact avec un site virtuel de musée. L'internet favorise ainsi l'interaction entre visiteurs et lieux. La visite culturelle est également un enjeu majeur pour l'attractivité d'un territoire avec notamment plus de 80 millions de touristes en France qui dépensent 40 milliards d'euros chaque année. Le numérique permettrait d'améliorer l'image de la France et de satisfaire une clientèle principalement européenne et donc multilingues53. Le tourisme en France est une activité importante, aussi bien pour les Français qui choisissent d'y passer leurs vacances, que pour les étrangers qui viennent y faire un séjour. Ainsi, depuis les années 1990, la France est devenue la première destination touristique au monde, avec sa capitale qui accueille chaque année quelques 28,8 millions de visiteurs54. Paris propose en 2010 près de 130 musées (sites proposant une collection ou une exposition permanente), 80 sites proposant uniquement des expositions temporaires, plus de 900 galeries d'art et plus de 1 800 bâtiments ou éléments architecturaux classés ou inscrits à l'inventaire des monuments historiques, dont près de 100 sites religieux, plus de 70 000 places dans 208 théâtres et cafés théâtres, 3 opéras, 71 discothèques et une trentaine de cabarets, 84 cinémas, 376 salles et 450 à 500 films à l'affiche chaque semaine, 463 parcs et jardins55. Avec 67,2 millions d'entrées en 2009, la fréquentation des 50 principaux musées et monuments parisiens étudiés par l'office de tourisme de Paris n'a pas augmenté par rapport à 2008. À Paris, l'offre culturelle est stimulée chaque année par des expositions temporaires organisées par les différents musées et lieux d'exposition. En 2009, l'office de tourisme a recensé 89 expositions qui ont été proposées au public par 23 sites culturels et qui ont drainé plus de 15 millions de visiteurs. Ceux qui consomment le plus pour les loisirs sont les Russes, suivi par les Chinois, puis par les Japonais, avec une moyenne de 50 euros dépensés quotidiennement. Les nouveaux marchés émetteurs tels que la Chine,

53 Voir annexe graphique 15

54 Le tourisme à Paris : chiffres clés 2010, LESOURD J.C, 2010

55 Ibidem

20

l'Europe de l'Est ou l'Amérique du Sud représente au total 32% des nuitées étrangères à Paris.56

précédent sommaire suivant