WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique de la mobilité urbaine et de l'insécurité routière à dakar: le cas des accidents des usagers de deux roues-motorisées


par Stephen Elmer SANGALA
Ecole Supérieure d'Economie Appliquée (ESEA, ex-ENEA) de Dakar au Sénégal - Master 1 en Aménagement du territoire, Environnement et Gestion Urbaine 2015
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 9 : LES CAUSES DES ACCIDENTS DES USAGERS DE 2RM

Dans ce chapitre, nous cherchons à comprendre les facteurs expliquant les accidents des usagers de 2RM. Pour ce faire, nous nous intéressons au permis de conduire et sa durée d'obtention ; l'immatriculation de la moto ; le nombre d'année utilisant les 2RM ; l'état de la moto ; le nombre de personne qu'ils supportent sur la moto ; l'information sur les accidents ; Les équipements de protection ; le genre de casque et leur état ; et enfin sur l'implication dans un accident pour avoir un aperçu sur les causes des accidents.

9.1. Possession de permis de conduire

Graphique 13 : Possession de permis de conduire

Source : Stephen Elmer SANGALA ; Mémoire 2015.

A travers ce graphique, on voit que 54% des conducteurs de 2RM possèdent un permis de conduire contre 46% qui n'en possèdent pas. Ce pourcentage est considérable car il y a juste une différence de 4%. En d'autres termes, il y a presque un équilibre entre ceux qui possèdent le permis et ceux qui n'en possèdent pas. Sur ce point, cela peut expliquer l'une des causes des accidents de 2RM. En effet, ces usagers ne maîtrisent pas le code de la route et s'aventurent à conduire des 2RM. Pour eux, la moto est utilisée comme objet utilitaire pour réduire le temps de trajets et éviter les transports en commun. Par conséquent, ils ne mesurent pas les conséquences de leur comportement, car ils savent qu'ils n'ont pas de permis de conduire. Ils multiplient les infractions pour gagner du temps : sens interdits, arrêt au stop non marqué, circulation sur les trottoirs, circulation entre les véhicules.

Tableau 8 : Tableau croisé entre le niveau d'instruction et la possession de permis de conduire

Permis de

conduire

niveau d'instruction

Oui

Non

TOTAL

Aucune instruction

2

4

6

Primaire

10

7

17

Secondaire (6ème en Tle)

19

23

42

Supérieure (université)

20

5

25

Ecole coranique

3

4

7

Ecole arabe

1

4

5

TOTAL

55

47

102

Source : Stephen Elmer SANGALA, Mémoire 2015.

En croisant la variable niveau d'instruction et la variable possession de permis de conduire, on remarque sur les 102 usagers que la majeure partie des conducteurs ayant un permis de conduire est la classe ayant un niveau supérieur (20 personnes) et secondaire (19 personnes). En effet, cela montre qu'ils sont conscients de l'importance du permis de conduire pour mieux circuler, car il est obligatoire. Par contre, dans la colonne des usagers n'ayant pas de permis de conduire, on voitque sur les 47 usagers, 23 ont un niveau secondaire (6ème en Tle). Ensuite vient la classe primaire avec 7 conducteurs. Cela peut s'expliquer par le fait qu'ils sont jeunes et ont un manque de connaissance par rapport à l'importance du permis de conduire et des risques d'accidents.

Tableau 9 : Les raisons poussant les usagers de 2RM à ne pas avoir de permis de conduire.

Raisons de l'absence du permis de conduire

Effectif des personnes sans permis

Pourcentage

Paresse ; manque de temps pour le faire.

8

17%

Manque de moyen, problème d'argent

20

43%

Cela ne pose pas de problème

5

11%

A cause de la légèreté du contrôle des policiers/ Parce que le contrôle ne se fait pas tout le temps

8

17%

La lenteur dans les papiers à fournir

3

6%

Il est très jeune et n'a pas l'âge pour faire le permis (15ans)

3

6%

TOTAL

47

100%

Source : Stephen Elmer SANGALA ; Mémoire 2015.

En cherchant à comprendre les raisons qui poussent les usagers de 2RM à ne pas avoir de permis de conduire, on s'est rendu compte après l'enquête sur le terrain que 43% des raisons expliquant l'absence du permis de conduire est le manque de moyen.En effet, le permis coûte cher : « Pour le permis demi-forfait il y a 130 000 FCFA à raison de 20 leçon et conduites. Celui de 30 leçon et conduites, il s'élève à 160 00 FCFA. Pour le permis forfait complet, il est à 210 000 FCFA ».86(*) En effet, ces usagers de 2RM sont majoritairement des jeunes, et ont comme activité professionnelle `'mécanicien moto et vendeur de moto''. Pour eux, c'est quand même coûteux de trouver cette somme.

Ensuite, 17% des raisons de l'absence du permis sont d'un côté dues au manque de temps de ces usagers. En effet, pour eux, ils trouvent cela long à faire.

De l'autre côté, 17% des raisons de l'absence du permis de conduire sont l'irrégularité des policiers car leur contrôle ne se fait pas continuellement. En plus de ça, ils ne sont pas stricts. Du coup, ces usagers de la route n'ont aucune crainte. C'est pourquoi, 11% disent qu'ils n'ont pas de permis parce que ça ne pose pas de problème. Ils affirment que les policiers demandent la plupart du temps les papiers de la moto, la carte grise ou le CMC87(*). Au cas où ils demandent le permis, ils préfèrent payer la contravention.

Enfin, 6% des raisons sont dues à la lenteur des structures auto-école. A ces 6% s'ajoutent aussi le fait que les usagers de 2RM ont moins de 18ans et ne peuvent pas faire le permis de conduire.

Tableau 10 : Tableau croisé du nombre d'année utilisant les 2RM et la possession du permis de conduire

Possession de

Permis de

conduire

Nombre d'année

utilisant les 2RM

Oui

Pourcentage

- 2ans

2

4%

2 à 5 ans

7

13%

6 à 10 ans

18

33%

+10ans

28

51%

TOTAL

55

100%

Source : Stephen Elmer SANGALA ; Mémoire2015.

Ce tableau croisé présente les nombres d'années des personnes utilisant les 2RM et les possessions de permis de conduire. A travers les résultats de notre enquête sur le terrain, 51% des usagers conduisent les 2RM il y a +10 ans. Ensuite, 33% conduisent les motos entre 6 à 10 ans. Et 13% conduisent entre 2 à 5ans. En effet, on constate que la majeure partie des utilisateurs ayant un permis conduisent les 2RM il y a +10ans. Ils sont donc habitués et les maîtrisent.

Tableau 11 : Tableau croisé entre le nombre d'année utilisant les 2RM et l'absence de permis de conduire.

Permis de

conduire

Nombre d'année

utilisant les 2RM

Non

 Pourcentage

-2ans

5

11%

2 à 5ans

18

38%

6 à 10 ans

11

23%

+10ans

13

28%

TOTAL

47

100%

Source : Stephen Elmer SANGALA ; Mémoire 2015.

Dans ce tableau 15, il présente également le croisement des variables entre le nombre d'année utilisant les 2RM et la possession de permis. Ainsi, il ressort de cette analyse que 38%

Des usagers conduisent les 2RM il y a 2 à 5 ans. Aussi, 28% de conducteurs ne possédant pas le permis conduisent les 2RM depuis +10ans. En effet, bien que ces usagers conduisent majoritairement depuis 2 à 5 ans, il n'en demeure pas moins qu'ils soient exposés au risque d'accident car les années sont récentes (2 à 5 ans). Ce qui fait qu'ils ne maîtrisent pas les tous les paramètres de la conduite en 2RM. En effet, c'est le même cas pour les 11% des usagers qui conduisent il y a -2ans. Par conséquent, ils ont une conduite risquée car pour eux, la moto est essentiellement un loisiret ils ont tendance à percevoir leur risque comme étant faible tandis qu'ils sont dangereux.

Graphique 14 : Immatriculation de la moto

Source : Stephen Elmer SANGALA ; Mémoire 2015.

Selon les statistiques obtenues après avoir fait notre descente sur le terrain, on voit largement que 61% des 2RM des conducteurs ne sont pas immatriculés. En effet, cela montre combien de fois ces engins ne sont pas pris en considération. Alors que tout véhicule possédant un moteur doit être immatriculé par les services territorialement compétents du ministère chargé des transports afin que ce véhicule possède un numéro d'identification. Malheureusement, ces conducteurs les utilisent sans immatriculation et ne sont pas confrontés non plus à des sanctions strictes de la part des policiers. Pour ces conducteurs, ils préfèrent les 2RM à cause des problèmes de mobilité à Dakar et également parce que c'est moins coûteux que la voiture sur tous les domaines (consommation de carburants, gain de temps et réduction de la durée de trajet ; la facilitation de la circulation et de stationnement ; etc).

Tableau 12 : Marque de la moto et l'état dont on l'a obtenue.

La manière

dont a été

acheté le

2RM

Marques

du 2RM

Neuf

Venant / deuxième main

Troisième main

Ignorance (il ne sait pas)

TOTAL

POURCENTAGE

Beverli

0

6

0

0

6

6%

Yamaha

4

6

3

2

15

15%

Piaggio

0

17

3

3

23

23%

Honda

3

6

1

1

11

11%

Jakarta

0

6

1

2

9

9%

Liberty

0

5

1

1

7

7%

Autres

2

22

5

2

31

30%

TOTAL

9

68

14

11

102

100%

POURCENTAGE

9%

67%

14%

11%

100%

 

Source : Stephen Elmer SANGALA ; Mémoire2015.

Ce tableau croisé présente les marques de motos et la manière dont elles ont étéobtenues. Il en ressort de cette analyse que 23% des motos sont de marque Piaggio, ensuite vient la marque Yamaha avec 15% et enfin Honda avec 11%. En effet, Yamaha et Honda sont des marques Japonaises. Par contre Piaggio est une marque Italienne.

On constate à la lecture du tableau que la majeure partie des motos a été achetée en deuxième main (venant), soit 67%. Aussi, 14% ont été achetées en troisième main. Toutefois, ces motos, qu'elles soient deuxième ou troisième, elles ont d'abord été utilisées avant d'être revendues. Par conséquent, leur état peut être aussi l'une des causes des accidents de 2RM.

Tableau 13 : Tableau croisé entre la manière dont on a acheté la moto et la durée faite avec cette moto.

La durée faite avec le 2RM

La manière dont on a acheté la moto

Ignorance (ça ne l'appartient pas)

1an

2ans

3ans

4ans

5ans

6ans

7ans

8ans

9ans

10 ans

11ans

et plus

TOTAL

Pourcentage

venant/deuxième main

1

16

19

12

8

10

2

0

0

0

0

0

68

67%

Troisième main

0

5

0

0

1

3

4

0

0

1

0

0

14

14%

Ignorance (il ne sait pas)

2

5

2

2

0

0

0

0

0

0

0

0

11

11%

Neuf

0

3

0

0

1

3

1

1

0

0

0

0

9

9%

TOTAL

3

29

21

14

10

16

7

1

0

1

0

0

102

100%

Pourcentage

3%

28%

21%

14%

10%

16%

7%

1%

0%

1%

0%

0%

100%

 

Source : Stephen Elmer SANGALA- ; Mémoire2015.

Ce tableau croisé présente la manière ces conducteurs ont acheté leur moto et également la durée qu'ils ont fait avec ces engins. On remarque que 68% desmotos ont été achetées en deuxième main (venant) ; 14% en troisième main. On constate aussi que 28% de ces motos ont majoritairement une durée d'1an. 21% ont une durée d'au moins 2 ans. Et 16% ont une durée de 5ans. En effet, bien qu'elles aient été achetées en deuxième et troisième main, elles peuvent être l'un des facteurs des risques d'accidents à cause de leur état. Si on s'intéresse à l'amortissement, ça correspond à la perte annuelle de la valeur marchande de la machine, de l'engin. Il est en relation avec le prix d'achat et la valeur de la reforme supposée de la machine compte tenu de sa durée d'utilisation. Ce qui veut dire que si sa durée d'utilisation était prévue pour 5 ans, et que l'on excède, il y aura les signes d'usure et de vieillissement qui font qu'elle devienne obsolète et vétuste. De ce fait, dans ce tableau croisé on remarque que ces engins ont été achetés principalement en deuxième et troisième main, et que la durée faite avec une durée de 1, 2 et 5 ans. En revanche, si on tient compte de son état, cela montre ces engins sont obsolètes.

* 86 Auto-école sise à Ouakam en face de l'hôpital municipal. Nous étions allés demander des renseignements pour avoir les estimations des prix.

* 87 Certificat de Mise à la Consommation. C'est l'équivalent de la carte grise du véhicule importé qui n'a pas encore de carte grise locale. Le CMC veut dire que le véhicule importé a suivi les formalités douanières.

précédent sommaire suivant