WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

A propos d'une analyse objective de la voix de 40 sujets présentant des troubles musculo-squelettiques

( Télécharger le fichier original )
par Marion VIENNOT
UHP Nancy - Certificat de Capacité d'Orthophonie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

La voix pourrait se résumer à un phénomène mécanique d'origine laryngée. Toutefois, son expression implique le corps dans son ensemble. Ainsi, nous pouvons la réduire à ses qualités acoustiques, mais, lorsqu'elle s'exprime dans la parole, elle devient l'expression de l'individu tout entier (son corps, ses pensées, son état émotionnel, ...).

Pourtant, le plus souvent, nous ne pensons pas à notre voix. Ce n'est que lorsqu'elle est défaillante que nous y prêtons réellement attention. Or, il n'est pas rare qu'un patient, consultant pour un problème de voix, exprime aussi une gêne autre, notamment aux niveaux corporel. Pour reprendre des expressions et des sentiments communs, c'est au moment où on en a « plein le dos » que la voix « déraille ».

Aussi, les relations entre posture et phonation sont évidentes pour tous les professionnels de la voix, qui en observent et en ressentent les manifestations au quotidien. Nous cherchons, dans ce mémoire, à objectiver ces liens, qui ne sont souvent perçus et décrits que de manière subjective.

Dans une première partie, théorique, nous décrirons tout d'abord ce qu'est la voix, son fonctionnement et ses dysfonctionnements, ainsi que les moyens dont nous disposons pour l'étudier. Puis, nous exposerons les principaux éléments concernant l'équilibre postural, ainsi que la profession qui étudie et traite spécifiquement ses défaillances, la posturologie. Enfin, nous donnerons un aperçu des connaissances actuelles relatives aux liens unissant la production vocale et l'équilibre postural.

Dans une seconde partie, pratique, nous étudierons la posture et la voix de 40 sujets présentant des troubles musculo-squelettiques, dans le but d'établir des corrélations entre les deux domaines qui nous intéressent ici: la voix et la posture.

ANCRAGES THEORIQUES

I Eléments d'anatomie et de physiologie

La voix est le résultat de la mise en jeu de trois éléments principaux:

-l'appareil respiratoire qui fournit le souffle nécessaire à la vibration

laryngée

-le vibrateur laryngé qui produit les vibrations à l'origine du son

-les résonateurs composés des cavités sus-glottiques qui enrichissent et mettent en forme le son laryngé.

Nous décrirons tout d'abord le larynx, élément central de la phonation, puis nous expliciterons la composition et le fonctionnement de la soufflerie pulmonaire et des résonateurs. Nous évoquerons ensuite le rôle de la mandibule et du système nerveux dans la phonation, avant de revenir sur les différentes théories décrivant les mécanismes de vibrations des plis vocaux.

I.1 Le larynx

Le larynx est situé dans la partie antérieure du cou et s'étend de la 3ème à la 6ème vertèbre cervicale. Il est constitué d'un squelette ostéo-cartilagineux qui débouche en haut sur le pharynx et en bas sur la trachée. En plus d'assurer les trois fonctions vitales que sont la respiration, la déglutition et la protection des voies aériennes supérieures, le larynx est l'organe majeur de la phonation puisque c'est en son sein que sont produits les sons dits « laryngés » par la transformation de l'énergie aérienne.

précédent sommaire suivant