WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

A propos d'une analyse objective de la voix de 40 sujets présentant des troubles musculo-squelettiques

( Télécharger le fichier original )
par Marion VIENNOT
UHP Nancy - Certificat de Capacité d'Orthophonie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

IV.2 Comment tient-on debout?

Jean Grenier nous dit qu'« il est aussi noble de tendre à l'équilibre qu'à la perfection, car c'est une perfection que de tendre à l'équilibre ». Or, l'Homme tient debout en équilibre sur ses deux pieds. Nous exposerons ici les lois et les manières auxquelles le corps a recours pour garder son équilibre.

IV.2.1 Les trois lois de Léopold Busquet

Selon Busquet, notre corps obéit à trois lois inter-dépendantes123 qui permettent d'assumer ses diverses fonctions:

-la loi d'équilibre, selon laquelle l'équilibre résulte de l'action de forces divergentes, permet de garder le regard horizontal en toutes circonstances

De cette loi en découlent deux autres:

-la loi d'économie qui suppose que les différentes fonctions de base, comme la statique et la respiration, se doivent de consommer peu d'énergie pour que le sujet préserve son capital vital et puisse agir

-la loi de confort selon laquelle le sujet s'évertue à vivre sans douleurs, au besoin en employant des schémas de compensation pour que cet équilibre confortable puisse perdurer124.

IV.2.2 Les courbures vertébrales

Le corps humain est donc constitué d'un ensemble de segments squelettiques articulés les uns aux autres de manière équilibrée, économique et confortable. Pour garder son équilibre, il faut que chaque segment repose sur la surface articulaire du segment inférieur. Mais étant donnée l'étroitesse de ces surfaces d'appui, l'équilibre des segments est plutôt instable.

Cela justifie la présence de trois courbures vertébrales, à savoir: -la lordose cervicale

-la cyphose dorsale

123Busquet L. (2000), Les chaînes musculaires Tome 1 Tronc, colonne cervicale et membres supérieurs. 5ème édition revue et corrigée, Paris: Edition Frison-Roche.

124Cependant, les compensations mises en place se révèlent généralement moins économiques et entraînent des déformations de la charpente osseuse.

-la lordose lombaire.

En somme, ces courbures vertébrales déterminent une posture corporelle de référence qui répond aux trois lois précitées.

IV.2.3 La posture de référence

La posture de référence fait appel aux notions de polygone de sustentation et de centre de gravité.

Par définition, le polygone de sustentation est obtenu en joignant les points d'appui d'un corps sur une surface. Pour l'Homme, il dépend de la position des pieds au sol.

Lorsque le corps est en position verticale, la projection du centre de gravité au sol se situe idéalement au milieu du polygone de sustentation. Le centre de gravité corporel passe approximativement au niveau de la troisième vertèbre lombaire (L3).

La ligne de gravité de la posture de référence passe

-en avant du conduit auditif externe

-frôle le rachis cervical

-coupe la 10ème dorsale

-passe légèrement en arrière de l'articulation de la hanche -passe légèrement en avant de l'articulation du genou -arrive juste en avant de l'articulation de la cheville.

Selon les individus, cette ligne de gravité peut être antérieure (passant en avant de l'axe coxo-fémoral) ou postérieure (passant en arrière de l'axe coxo-fémoral).

Pour autant, même lorsqu'un sujet normal est débout, son équilibre n'est jamais complètement stable, c'est pourquoi son corps décrit des oscillations multidirectionnelles non visibles à l'oeil nu.

La posture de référence 125

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net