WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

A propos d'une analyse objective de la voix de 40 sujets présentant des troubles musculo-squelettiques

( Télécharger le fichier original )
par Marion VIENNOT
UHP Nancy - Certificat de Capacité d'Orthophonie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

V.2.2.2 Mouvements et effort vocal

Une étude, menée en collaboration par plusieurs phoniatres français, a mis en évidence l'existence d'une anticipation des mouvements corporels sur la phonation147. En voix de détresse, cette anticipation des mouvements s'observe tout

145Bouché C., (2008), Modifications posturales contemporaines de l'effort vocal, Mémoire d'Orthophonie, Université de la méditerranée, Ecole d'Orthophonie de Marseille.

146Papon, p41, Op. cit. p85.

147Grini-Grandval M.-N., Ouaknine M., Giovanni A. (2000), « Forçage vocal et variance de la vitesse: corrélation entre la vitesse de déplacement du centre de gravité et le travail des muscles posturaux », Rev. Laryngol. Otol. Rhinol., 121,5; 319-323.

d'abord au niveau du tronc, puis au niveau des cuisses et enfin au niveau de la tête. Par conséquent, les mouvements du tronc sont plus fortement corrélés à l'effort vocal que ceux de la tête, et leur présence signe une projection vocale efficiente. Ainsi, la coordination entre les mouvements des différents segments corporels et la phonation montre que tout mouvement n'est pas délétère pour la production vocale.

V.2.2.3 Douleurs rachidiennes et stabilométrie en voix projetée

Daguenant C. et Penigault P. se sont également basés sur des observations de la voix projetée148. Ils ont pu observer des corrélations entre douleurs musculaires et limitation des possibilités vocales.

Ainsi, la voix est moins efficace en présence de douleurs du rachis en général, et de la colonne dorsale en particulier. Lorsqu'il y a un problème de voix, les hommes éprouvent également des douleurs des membres inférieurs, alors que les femmes ont plus souvent des douleurs touchant la colonne cervicale. De plus, les sujets présentant des douleurs au niveau dorsal éprouvent des difficultés pour crier. Dans la même perspective, les sujets exprimant un problème de voix sont aussi ceux qui se plaignent de douleurs dorsales.

Concernant les femmes, les auteurs ont mis en évidence une corrélation entre des problèmes de voix et des fuites urinaires. En effet, lors de la projection vocale, le diaphragme repousse les viscères exerçant ainsi une pression sur la vessie. La bascule du bassin protège un peu la vessie en répartissant au mieux les forces du péritoine, mais la musculature périnéale reste indispensable à l'antagonisme adbominaux-diaphragme dans la projection vocale. Une faiblesse du plancher du périnée peut donc retentir sur l'efficacité de la voix, que ce soit du fait d'une moins bonne efficacité du souffle abdominal ou d'une inhibition du souffle par crainte de fuites.

Par ailleurs, comme on pouvait s'y attendre, plus la longueur du statokinésigramme est élevée, et moins la voix projetée est efficace. Enfin, toujours lors des épreuves en voix projetée, leur étude stabilométrique a mis en évidence des déplacements en Y négatifs (c'est-a-dire vers l'arrière) pour les personnes sans plainte vocale. Au contraire, les personnes exprimant des plaintes vocales ont des

148Daguenant C. Penigault P. (1999), Posture et projection vocale: analyse stabilométrique et recueil de données, Mémoire d'Orthophonie, Université de Paris IV.

déplacements en Y positifs (c'est-à-dire vers l'avant). Nous verrons par la suite que ces résultats sont loin d'être unanimement retrouvés. Toutefois, lors de la phonation en voix projetée ou en présence d'une dysphonie, les autres études observent également des déplacements de la projection du centre de gravité dans le sens antéro-postérieur149. Giovanni précise que, chez un même sujet, ces déplacements ont toujours lieu au même moment de la phonation (c'est-à-dire avant, pendant, ou après la phonation).

Un autre mémoire, utilisant les données d'une plate-forme stabilométrique, a montré que, en voix projetée, un sujet sain disposait de différentes stratégies d'adaptation posturale150. Cependant, quelle que soit la stratégie adoptée, la voix projetée implique toujours une augmentation du tonus de base ainsi qu'un déplacement antéro-postérieur du centre de gravité.

La Macchia n'observe pas d'augmentation de l'écart-type de la vitesse de déplacement du centre de gravité, mais une augmentation de « l'indice posturologique en corrélation avec le travail musculaire ».

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net