WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

A propos d'une analyse objective de la voix de 40 sujets présentant des troubles musculo-squelettiques

( Télécharger le fichier original )
par Marion VIENNOT
UHP Nancy - Certificat de Capacité d'Orthophonie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.2 Le système respiratoire 8

Les muscles du système respiratoire ont pour rôle d'augmenter et/ou de diminuer le volume pulmonaire. Nous allons dans un premier temps présenter les différents mouvements que peuvent effectuer l'ensemble des éléments de la cage thoracique et ensuite décrire les muscles à l'origine de ces mouvements et leurs actions respectives.

I.2.1 Mécaniques costales et thoraciques 9

Le mouvement costal peut s'effectuer selon trois axes différents (nous n'expliciterons pas le troisième car minime chez l'homme). Lorsque l'extrémité antérieure d'une côte s'élève ou s'abaisse autour d'un axe transversal (passant par les articulations costo-vertébrales et costo-transversaires), on parle de mouvements « en poignée de pompe ». Lorsque la partie externe de l'arc costal s'élève ou s'abaisse autour d'un axe antéro-postérieur (passant par les deux extrémités antérieure et postérieure de l'arc costal, ces extrémités restant fixes), on parle de mouvements « en anse de seau ». Le mouvement en poignée de pompe est prédominant pour les côtes supérieures et celui en anse de seau pour les côtes inférieures. Mais en réalité, les deux mouvements peuvent se combiner en proportion variable selon les cas.

Mouvements costaux « en poignée de pompe » à gauche, et en « anse de seau » à droite (d'après Le Huche)10

8 Calais-Germain B. (2009), Respiration anatomie-geste respiratoire, Borgo San Dalmazzo: Désiris.

9 Le Huche F., Allali A. (1978), Anatomie et physiologie des organes de la voix et de la parole, Paris: Ovep.

10 Le Huche F., Allali A., ibid, p32.

Dans son ensemble, le thorax est soumis aux mouvements costaux. Au mouvement élémentaire en poignée de pompe, correspondent les mouvements d'élévation et d'abaissement du thorax. Et au mouvement élémentaire en anse de seau correspondent les mouvements d'élargissement et de resserrement du thorax. Le sternum, quant à lui, se déplace parallèlement à lui-même, vers le haut et l'avant à l'inspiration; au contraire il se déplace vers le bas et l'arrière à l'expiration. Cependant, lors de mouvements thoraciques d'élévation / abaissement exclusivement, le sternum bascule négativement à partir de sa partie basse. A l'inverse, lors de mouvements thoraciques d'élargissement / resserrement exclusifs, le sternum bascule positivement à partir de sa partie haute.

Il est intéressant de noter ici le rôle respiratoire du mouvement vertébral. En effet, lors de l'extension de la colonne vertébrale, les côtes sont écartées en éventail ce qui a pour effet d'augmenter l'inspiration. Au contraire, une flexion antérieure de la colonne vertébrale resserre les côtes aidant ainsi à l'expiration. Cependant, ces mouvements vertébraux peuvent avoir des effets perturbateurs en phonation notamment dans le cadre de forçage vocal.

Fonction respiratoire du mouvement vertébral (d'après Le Huche) 11

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net