WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

A propos d'une analyse objective de la voix de 40 sujets présentant des troubles musculo-squelettiques

( Télécharger le fichier original )
par Marion VIENNOT
UHP Nancy - Certificat de Capacité d'Orthophonie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

I.2.4 Les muscles expirateurs

Bien que la première force expiratoire résulte du retour élastique des poumons, plusieurs muscles peuvent accompagner et moduler la remontée diaphragmatique.

Les abdominaux sont les muscles qui entourent l'abdomen. Ils s'agit de trois muscles larges, répartis en trois couches de chaque côté du grand droit. En haut, ils s'insèrent plus ou moins profondément sur la partie basse de la cage thoracique. Leurs insertions basses se font sur la crête iliaque et l'arcade crurale. Ils peuvent agir de deux manières sur l'expiration, en remontant les viscères et/ou en mobilisant les côtes inférieures postérieurement de par leurs insertions sur la colonne.

Le transverse constitue la couche profonde des abdominaux. Il s'attache en arrière sur les vertèbres lombaires. Sa contraction a un effet essentiellement viscéral sur l'expiration.

Le petit oblique, lorsqu'il agit en synergie avec le transverse, accentue le resserrement au niveau de la taille. Mais il peut aussi participer à l'expiration costale en tirant les côtes basses vers le bas.

Le grand oblique forme la couche externe des abdominaux. Il agit de différentes manières sur l'expiration. Il peut abaisser les côtes basses, resserrer le diamètre de l'abdomen au niveau de la taille ou dans sa portion la plus inférieure.

Le grand droit de l'abdomen est formé d'une paire de muscles verticaux (séparés par la ligne blanche) qui s'étendent du pubis à l'appendice xiphoïde en passant par les cartilages costaux 5, 6 et 7. Ainsi, le grand droit peut abaisser le sternum et donc participer à l'expiration costale antérieure. Il peut également remonter le pubis et entraîner une rétroversion du bassin lors de respirations intenses. En outre, il complète l'action des abdominaux décrits précédemment.

Muscles abdominaux (d'après Ormezzano) 13

D'autres muscles plus petits entrent en jeu lors de certains types d'expirations. Il s'agit du triangulaire du sternum situé à l'intérieur de la cage thoracique. Il s'attache sur le sternum et sur les cartilages costaux 2 à 7. Sa contraction ferme donc le sternum en abaissant les cartilages vers l'arrière. D'autre part, le carré des lombes et les petits dentelés inférieur et postérieur sont également expirateurs.

I.2.5 Les intercostaux, muscles respirateurs

à actions variables

Les intercostaux s'insèrent entre chaque étage des côtes, à l'intérieure de la cage thoracique. Ils sont formés de deux couches, la couche interne étant située sous les intercostaux externes. Se sont donc des muscles principalement expirateurs puisque leur contraction diminue les espaces intercostaux. Cependant, selon la côte prise comme point fixe, la contraction des intercostaux aura pour effet:

-de rapprocher les côtes vers le haut dans un mouvement inspirateur si la côte supérieure est prise comme point fixe

-d'abaisser l'ensemble des côtes dans un mouvement expiratoire si la côte la plus basse constitue le point fixe.

13 Ormezzano Y. (2000), Le guide de la voix, Paris: Odile Jacob, p80.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net