WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De la veille stratégique à  la capitalisation des savoirs. Le cas des grands moulins de Strasbourg.

( Télécharger le fichier original )
par Séverine Balaska
EM Strasbourg - Master 2 Marketing et écoute des marchés 2016
  

précédent sommaire suivant

EM Strasbourg | De la veille stratégique à la capitalisation des savoirs : le cas des Grands Moulins de Strasbourg 1

INTRODUCTION

Dans le cadre de mon apprentissage au sein des Grands Moulins de Strasbourg, la création et la mise en oeuvre d'un système de veille m'a été confié. Lors de la phase de documentation, un lien logique a été fait entre veille et gestion des connaissances. Ce sont deux notions complémentaires qui permettent le développement du patrimoine intellectuel de l'entreprise et à terme, de sa compétitivité. C'est pourquoi mon étude portera sur le sujet suivant : « De la veille stratégique à la capitalisation des savoirs : le cas des Grands Moulins de Strasbourg ».

Concernant le groupe des Grands Moulins de Strasbourg, il s'agit d'une société issue d'un moulin construit en 1865, basé sur les bords de l'Ill à Strasbourg. La minoterie s'est par la suite développée, le groupe compte aujourd'hui 10 moulins répartis sur l'ensemble du territoire français ainsi qu'en Allemagne.

Le groupe produit annuellement 850 000 tonnes de farine et le moulin strasbourgeois possède à lui seul la plus grande capacité de production d'Europe, à savoir 1 100 tonnes de blé écrasées par jour. Son chiffre d'affaires s'élève à plus de 230 millions d'€ reparti sur 4 marchés clients : la grande distribution, la boulangerie artisanale, l'industrie et l'export.

Le marché de la boulangerie artisanale représente 14 % des volumes produits, soit 23 000 tonnes. Ces farines sont principalement destinées aux artisans classiques (84%), mais également aux affiliés du réseau Banette (16%).

Banette désigne l'association du savoir-faire d'artisans indépendants et de meuniers qui s'engagent à défendre les valeurs de la boulangerie artisanale et du bon pain français. La marque possède une forte notoriété dont bénéficient ses affiliés qui disposent également d'outils permettant de dynamiser et de développer leurs ventes. On compte actuellement, plus de 3 000 boulangeries Banette en France, dont 300 dans le Grand Est, région exclusivement fournie par les Grands Moulins de Strasbourg.

La directrice du service commercial et marketing de la boulangerie artisanale souhaite s'informer sur son environnement et plus particulièrement sur les tendances de consommation qui évoluent rapidement. Consciente de l'existence de l'outil de veille, elle désire développer ce projet sans pour autant connaitre les moyens nécessaires à sa mise en oeuvre.

Nommée chef de projet, ma mission est de créer l'outil, de le rendre efficace et de fournir des résultats pertinents.

EM Strasbourg | De la veille stratégique à la capitalisation des savoirs : le cas des Grands Moulins de Strasbourg 2

C'est dans ce contexte que l'étude a été menée. Elle cherchera à répondre à cette problématique : « De la collecte au transfert de connaissances, ou comment capitaliser les savoirs ? »

L'analyse PESTEL, ainsi que les 5 forces de Porter, nous permettrons de mieux comprendre et appréhender l'environnement de l'entreprise et son influence. Par la suite, nous étudierons le cycle de veille et ses enjeux, puis nous mènerons une étude qualitative permettant d'améliorer le système actuellement en place. Nous nous intéresserons également à la spirale de la connaissance de Nonaka et Takeuchi qui définit le lien entre connaissance tacite et explicite. Enfin, nous étudierons le modèle de la marguerite proposé par Ermine et permettant d'observer le fonctionnement d'une démarche de Knowledge Management au sein d'une entreprise ainsi que sa complémentarité avec le concept de veille stratégique.

Ce mémoire sera composé de trois parties principales :

? La première propose d'aborder l'aspect théorique de la veille, d'analyser l'existant et de comprendre l'enjeu de ce projet.

? La seconde décrira la démarche à adopter pour réussir la mise en place d'un système de veille, ainsi que les risques à éviter.

? La dernière fera le lien entre la veille et le concept de Knowledge Management, qui permet de développer le capital intellectuel d'une entreprise.

A la suite de cette étude, nous aurons pris conscience de l'enjeu et des facteurs clés d'un système de veille. Nous aurons collecté des avis sur le système actuel ainsi que des suggestions pour l'améliorer. Nous comprendrons également le lien de complémentarité qui uni les notions de veille et de gestion des connaissances. Enfin, nous appréhenderons le fonctionnement d'une démarche de Knowledge Management et des recommandations seront faites pour une mise en application au niveau des Grands Moulins de Strasbourg.

1) MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE VEILLE : UN ENJEU STRATEGIQUE 1.1) Univers contextuel et concurrentiel

1.1.1) Contexte de l'étude : analyse de l'existant

Bien qu'aucune veille n'ai été formellement mise en place à ce jour, il existe tout de même des remontées d'informations non négligeables. Dans le but de mettre en place un système de veille, il convient de réaliser au préalable un état de l'existant.

EM Strasbourg | De la veille stratégique à la capitalisation des savoirs : le cas des Grands Moulins de Strasbourg

3

A ce jour, la surveillance de la concurrence semble être l'intérêt majeur de la direction commerciale et marketing des Grands Moulins de Strasbourg. En effet, des échanges informels ont lieu entre les commerciaux et la direction, notamment pour remonter des données provenant des groupes concurrents, comme par exemple des échantillons de farine, des tarifs ou des tracts promotionnels. Une fois lus, analysés et commentés, ces éléments peuvent engendrer des actions commerciales, allant d'un simple avertissement de la force de vente (afin qu'ils adaptent leur argumentaire de vente face aux clients), jusqu'à la modification ou la création de nouvelles opérations promotionnelles dans le but de contrer la concurrence. Cette démarche n'est pas proactive, mais permet tout de même à l'entreprise de s'adapter à son environnement concurrentiel.

Dans le même esprit, les Grands Moulins de Strasbourg participent à des salons professionnels comme Egast ou Europain (récemment arrêté) afin de capter de nouveaux clients mais également pour observer la concurrence, ses propositions et ses nouvelles stratégies commerciales. Ainsi, de nombreux catalogues et supports de vente sont récoltés lors de ces évènements. Ces données permettent de percevoir à moyen terme l'état du marché et de s'y adapter. De nouveaux produits ou de nouveaux partenariats peuvent ainsi être découverts. L'enjeu d'un salon professionnel est d'être suffisamment attractif pour les clients tout en dévoilant le moins possible ses intentions futures aux concurrents, généralement voisins de stand.

Les Grands Moulins de Strasbourg sont abonnés à de nombreuses revues professionnelles comme La Toque, Le Point Eco Alsace, La Tribune, Snacking... reçues mensuellement. Bien que très intéressantes et largement fournies en informations pertinentes, ces revues sont rarement feuilletées par manque de temps. Quand elles le sont, aucune diffusion n'est effectuée vers d'autres employés éventuellement intéressés et concernés : seul le lecteur aura acquis de nouvelles connaissances.

Quant au service R&D, le développement d'un nouveau produit nécessite de connaitre le marché et ses tendances, mais à ce jour aucun processus spécifique de recherche n'a été identifié. Bien que des brainstormings soient organisés, les recherches se feront à la suite d'une demande et non l'inverse. La R&D n'est pas force de proposition, elle se contente de répondre aux demandes de la direction, et de développer des copies des produits concurrents.

La recherche d'information existe, la collecte également, mais ce système de veille manque d'organisation, de feed-back et d'utilisation des données. Actuellement, les Grands Moulins de Strasbourg réagissent au marché et à la concurrence mais ne les anticipent pas. Dans l'intérêt de

EM Strasbourg | De la veille stratégique à la capitalisation des savoirs : le cas des Grands Moulins de Strasbourg 4

l'entreprise, une analyse plus complète de l'environnement sera nécessaire afin de mieux le comprendre et assurer sa position de leader et développer celle de précurseur.

précédent sommaire suivant