WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'UDC de C. Blocher: l'extrême droite au coeur de la concordance helvétique?

( Télécharger le fichier original )
par Julien Vlassenbroek
Université Libre de Bruxelles - Licence en sciences politiques 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.1.3.2. L'antisystémisme dans le cadre théorique développé par Paul Taggart

Sur son site, l'UDC se présente comme la «seule véritable alternative au cartel de centre-gauche au pouvoir»209(*), comme un `'label de qualité suisse'' où «qualité suisse signifie défendre les habitantes et les habitants, les citoyennes et citoyens de notre pays» et se battre «pour les droits du peuple»210(*). Dans la vision des choses de ce parti, l'UDC est le seul à se «battre pour obtenir des améliorations dans l'intérêt de toute la population»211(*), «le seul qui a la force et le courage de travailler au changement, de s'attaquer aux dysfonctionnements»212(*) du système, parce qu'il reste le «seul parti à réellement défendre les intérêts bourgeois»213(*), étant donné que les autres partis qui se réclament de la droite se seraient rués vers le centre et/ou auraient pactisé avec la gauche214(*).

Sur base de ce constat, il nous paraît défendable d'affirmer que le modèle théorique des partis d'extrême droite dits du «nouveau populisme»215(*) s'applique, au niveau de l'exigence de la dimension antisystémique, à l'UDC dans la mesure où Taggart soutient que : «en termes d'idéologie, le nouveau populisme se situe à droite, s'oppose au système et prétend pourtant ne pas être marginal. [...] Il se réclame du peuple et non du système»216(*). Cette description correspond a priori à la fraction idéologique anti-système de l'UDC telle qu'on a pu la rencontrer.

Si en outre l'on est informé du fait que ce nouveau populisme d'extrême droite, tel que le conçoit Taggart, «combine l'attitude `'anti-politique'' des partisans de la `'nouvelle politique'' et les protestations tous azimuts de la droite populiste»217(*) ou encore qu'en «tête de la liste noire des nouveaux populistes, on trouve les hommes politiques»218(*), dès lors la congruence de la dimension anti-système du modèle des partis d'extrême droite contemporain, du type «new populist party», avec celle que l'on retrouve dans le bagage idéologique de l'UDC, semble pouvoir être établie. A ce stade de l'étude, cette congruence permet seulement d'affirmer qu'un des éléments les plus importants de la construction idéologique de l'UDC (l'antisystémisme) s'insère dans le corpus doctrinal de l'extrême droite contemporaine dite néopopuliste telle qu'elle est décrite par Taggart ; mais elle ne permet pas de se prononcer quant au reste des rapports de cette construction avec le modèle en question.

* 209 «Serrons les coudes pour la Suisse !», communiqué de l'UDC - Suisse du 30 décembre 2002, Berne, consulté sur www.udc.ch, url : www.udc.ch/index.html?page_id=171&l=3

* 210 U. MAUER, «UDC - Label de qualité suisse», service de presse n°2 du 13 janvier 2003 de l'UDC - Suisse, consulté sur www.udc.ch, url : www.udc.ch/index.html?page_id=185&l=3

* 211 U. MAUER, «Pour une nouvelle oeuvre de santé publique financièrement supportable», conférence de presse du 16 janvier 2003 in service de presse n°3 du 20 janvier 2003 de l'UDC - Suisse, consulté sur www.udc.ch, url : www.udc.ch/index.html?page_id=194&l=3

* 212 U. MAUER, «UDC - Label de qualité suisse», op. cit.

* 213 U. MAUER, «Nous sommes le seul parti qui propose des solutions aux problèmes !», discours de l'Assemblée des délégués UDC Suisse du 1er février 2003 à Bienne, in service de presse n°5 du 3 février 2003 de l'UDC - Suisse, consulté sur www.udc.ch, url : www.udc.ch/index.html?page_id=221&l=3

* 214 Ibid.

* 215 P. TAGGART, «New Populist Parties in Western Europe», West European Politics vol. 18, n°1, Londres, janvier 1995, extraits in G. IVALDI, «L'extrême-droite en Europe occidentale», Problèmes politiques et sociaux n°849, La documentation Française, Aubervilliers, 22 décembre 2000, p. 14.

* 216 Ibid.

* 217 Ibid.

* 218 Ibid.

précédent sommaire suivant