WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'UDC de C. Blocher: l'extrême droite au coeur de la concordance helvétique?

( Télécharger le fichier original )
par Julien Vlassenbroek
Université Libre de Bruxelles - Licence en sciences politiques 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.4.2.2. La solidarité atomisée : solidarité bien ordonnée...

Pour l'UDC, la véritable solidarité suisse, qui se baserait essentiellement sur la responsabilité individuelle, commence par la garantie faite à chacun qu'il disposera pleinement de ce que sa situation individuelle lui assure comme ressources, permettant ainsi un type de solidarité qu'on qualifiera d' ''atomisée'' où «la solidarité signifie que je m'engage personnellement pour une personne démunie, avec mon argent et mon revenu»535(*).

Par conséquent, la «vraie politique sociale est celle de l'UDC, une politique qui ménage les ressources, qui empêche l'Etat d'avaler tout cru ses citoyens, qui veille à ce qu'il reste à chacune et à chacun assez d'argent pour vivre et s'épanouir». Il est intéressant de relever qu'une «vraie politique sociale» doit veiller à ce qu'il «reste» à chacun de quoi vivre, elle ne veille pas à ce que chacun «ait» assez pour vivre. Il y a là un présupposé qui veut que chacun bénéficie déjà des ressources nécessaires pour s'épanouir, le rôle de l'Etat étant alors de ne pas lui en retirer afin qu'il lui «reste» de quoi vivre. Aucune notion redistributive ne semble donc envisagée dans cette logique. Elle est dès lors en opposition profonde avec la «croissance effrénée des institutions sociales»536(*) qu'imposerait la gauche à la Suisse en continuant sa politique sociale «aveugle, irresponsable, contraire à la solidarité»537(*). Face à ce constat, le «groupe UDC entend stopper la hausse permanente des impôts et des dépenses pour le domaine social. La constante extension de l'Etat social doit cesser»538(*).

Par cette «gauche», tenue pour responsable du fait que «la quote-part étatique suisse augmente dans des proportions inquiétantes»539(*), le parti désigne en fait tous les partis gouvernementaux si l'on s'en réfère à Gregor Rutz, secrétaire général de l'UDC - Suisse, lorsqu'il affirme que «les deux partis du centre [PRD et PDC] se sont ralliés à la gauche»540(*) ou encore que «PRD et PDC [sont] main dans la main avec la gauche». Cristoph Blocher est lui aussi monté au créneau pour dénoncer la «soi-disant `'coalition de la raison'' formée par le PS, le PRD et le PDC à Berne [qui] a entraîné une véritable razzia socialiste sur la propriété des citoyens suisses. C'est ainsi qu'en même temps que la responsabilité personnelle, le goût du risque individuel diminuait [sic], la charge fiscale et de l'endettement ainsi que les mesures de redistribution des revenus ne cessaient d'augmenter [en gras dans le texte]»541(*).

* 535 Propos de Cristoph Blocher in «Réflexions : Entretien avec le conseiller national sur l'Etat Libéral. Blocher propose une coupe de 20% du budget de l'Etat», Interview parue dans l'Agefi du 4 avril 2002 et reprise sur www.blocher.ch, url : http://www.blocher.ch/fr/artikel/020404budget.htm

* 536 U. MAUER, «Scrutin du 16 mai : voter pour l'emploi et des oeuvres sociales sûres», aperçu de conférence de presse du 9 février 2004, Wernetshausen, consulté sur www.udc.ch, url : www.udc.ch/print.html?page_id=911

* 537 Ibid.

* 538 «L'UDC veut corriger le cap en politique sociale», communiqué de l'UDC - Suisse du 12 juin 2003, Berne, consulté sur www.udc.ch/print.html?page_id=472

* 539 C. BLOCHER, «Les sept secrets de l'UDC (strictement confidentiel). Discours de l'Albisgüetli 2000. Une analyse de la situation politique à l'occasion de la 12ème Assemblée de l'Union Démocratique du Centre du canton de Zurich à l'Albisgüetli par le conseiller national Christoph Blocher, Président de l'UDC du canton de Zurich », op. cit., p. 13.

* 540 G. A. RUTZ, «La victoire des mous», éditorial du service de presse de l'UDC - Suisse, Berne, consulté sur www.udc.ch, url : www.udc.ch/print.html?page_id=1037&1=3

* 541 C. BLOCHER, «Les sept secrets de l'UDC (strictement confidentiel). Discours de l'Albisgüetli 2000. Une analyse de la situation politique à l'occasion de la 12ème Assemblée de l'Union Démocratique du Centre du canton de Zurich à l'Albisgüetli par le conseiller national Christoph Blocher, Président de l'UDC du canton de Zurich», op. cit., pp. 13-14.

précédent sommaire suivant