WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les styles de commandement et leurs implications dans l'atteinte des objectifs d'une entreprise de télécommunication (cas de la société Airtel/Lubumbashi)

( Télécharger le fichier original )
par Fabrice MUKENDI MUTOMBO
Institut Supérieur d'Etudes Sociales - Licencié en Management (Option: Gestion des Ressources Humaines) 2014
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

6. SUBDIVISION DU TRAVAIL

Hormis l'introduction et la conclusion, le présent travail scientifique est subdivisé en trois chapitres :

Le premier chapitre porte sur les généralités des concepts et les considérations générales sur les styles de commandement. Il comprend deux sections, dont la première aborde la définition des concepts de base et connexes ; la seconde porte sur l'approche théorique sur les styles de commandement. Le deuxième chapitre porte sur la présentation du cadre d'investigation, AIRTEL/Lubumbashi. Il expose l'historique, la situation géographique de cette organisation, son statut juridique jusqu'à son organisation et son fonctionnement. Enfin, le troisième chapitre présente l'enquête managériale. Il comprend deux sections dont la première porte sur la présentation du déroulement de l'enquête managériale, et la seconde sur les implications des styles de commandement dans l'atteinte des objectifs d'AIRTEL.

CHAPITRE I. GENERALITES DES CONCEPTS ET CONSIDERATIONS GENERALES SUR LES STYLES DE COMMANDEMENT

Le présent chapitre est consacré aux généralités. il définit les concepts que nous utilisons dans cette étude d'une part et expose les considérations générales sur les styles de commandement d'autre part.

I.1 DEFINITION DES CONCEPTS

La plupart des mots revêtent plusieurs sens. Il est impérieux de saisir le contexte dans lequel chaque concept est utilisé dans un travail scientifique. C'est dans cet ordre d'idée que nous définissons les concepts utilisés dans le présent travail afin d'éviter toute confusion sémantique.

I.1.1 DEFINITION DES CONCEPTS DE BASE

1. STYLE

Le nouveau Larousse encyclopédique définit le style comme étant « un ensemble des manières d'être de quelqu'un, une façon personnelle de se comporter ».14(*)

2. COMMANDEMENT

Selon SUN TZU, le commandement désigne «  l'équité, l'amour pour ceux en particulier qui nous sont soumis et pour tous les hommes en général. La science des ressources, le courage et la valeur, la rigueur, tels sont les qualités qui doivent caractériser celui qui est revêtu de la dignité de général ; vertus nécessaires pour l'acquisition desquelles nous ne devons rien négliger : seules elles peuvent nous mettre en état de marche dignement à la tête des autres ».15(*)

Le commandement est « l'action, le fait de commander. La fixation des ordres nécessitant d'être exécuté ».16(*)

Commander revient donc au fait de donner des ordres, des directives et les faire exécuter au sein d'une organisation.

La manière de commander dépend de nombreux facteurs mais repose essentiellement sur la notion de pouvoir, c'est-à-dire la faculté de faire faire quelque chose à un individu ou un groupe. Dans les entreprises, le pouvoir se fonde le plus souvent sur un niveau hiérarchique. Il peut cependant provenir de qualités personnelles (honnêteté, charisme) ou professionnelles (connaissances, expérience).

Dans les entreprises, tous les dirigeants n'ont pas forcément la même manière de commander. L'étude des styles de commandement porte sur la manière dont les décisions sont prises et appliquées dans l'entreprise.

Un style de commandement correspond donc à une manière d'exercer le pouvoir, c'est-à-dire à un style de relation (direction, contrôle et décision) entre le dirigeant qui détient le pouvoir et ses subordonnés.

3. IMPLICATION

L'implication désigne « la relation logique consistant en ce qu'une chose en implique une autre. La part de quelque chose considérée par rapport à la conséquence ».17(*)

C'est aussi « une relation logique entre deux propositions, telle que la réalisation de la première entraine la réalisation de la deuxième. La première proposition étant l'antécédent, et la seconde la conséquence ».18(*)

4. ATTEINTE

L'atteinte correspond à « l'action, le fait d'atteindre ou parvenir au bout d'un certain temps à un état, à une valeur, à un but ».19(*)

5. OBJECTIF

L'objectif désigne « un résultat précis qu'on peut obtenir, une cible que quelque chose ou quelqu'un doit atteindre ».20(*)

6. ENTREPRISE

Selon le code du travail congolais, une entreprise désigne « toute organisation économique, sociale, culturelle, communautaire, philanthropique, de forme juridique déterminée, propriété individuelle ou collective, poursuivant ou non un but lucratif pouvant comprendre un ou plusieurs établissements ».21(*)

Une entreprise est également « un groupement des moyens financiers et techniques, matériels et humains, organisés et coordonnés pour produire les biens et les services en vue de réaliser les bénéfices ».22(*)

7. TELECOMMUNICATION

La télécommunication est définie comme étant « toute communication à distance ».23(*) Elle se fait par le biais de la télévision, du téléphone, de la phonie, d'un ordinateur, etc.

Dans le cadre de cette étude, l'attention est fixée sur l'entreprise de télécommunication, que nous saisissons comme étant toute organisation économique offrant des services essentiellement basés sur les activités d'un réseau mobile. Activités telles que la connexion internet, les appels téléphonique, la messagerie vocale, la messagerie écrite, SMS, MMS, etc.

* 14 Dictionnaire, Nouveau Larousse encyclopédique, Ed. Larousse, Paris, 1998, P.785.

* 15 SUN TZU, L'art de la guerre, Pékin, 1772, P.5.

* 16 Dictionnaire, Nouveau Larousse encyclopédique, Op.cit., P.345

* 17 Dictionnaire Nouveau Larousse encyclopédique, Op.cit. P.526

* 18 Dictionnaire Petit Larousse illustré, Ed. Larousse, Paris, 2010, P.325

* 19 Idem

* 20 Dictionnaire Nouveau Larousse encyclopédique, Op.cit. P.77

* 21Code du travail congolais, Loi n°015/2002 du 16 Octobre 2002 portant code du travail, article 7, P.8

* 22 MUEPU KUAMBA G., la thématique managériale, Deuxième licence, Gestion des Ressources Humaines, ISES/Lubumbashi 2014-2015. (Inédit)

* 23 Dictionnaire Petit Robert, Op.cit.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour