WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les flux de transports dans l'ouest lyonnais avant la construction de l'A89

( Télécharger le fichier original )
par sébastien PAILLER
Université Jean Monnet (Saint-Etienne) - Master 1 2007
  

précédent sommaire suivant

3- La saisonnalité des flux de transports routiers dans l'ouest lyonnais

Les données utilisées pour cette analyse sont mises en ligne sur le site de la Direction Départementale du Rhône. Les comptages ont effectués en 2005. Ils auraient pu être repris dans les études d'évolutions réalisées précédemment mais la quantité des comptages, et leur localisation ne permettaient pas une étude exhaustive. De plus, il aurait été possible d'établir l'évolution mensuelle du trafic de chaque sens de circulation. Cette étude ne présentait pas un grand intérêt puisque sur chaque section étudiée, les deux sens de circulation supportaient à peu près le même trafic. On ne pouvait alors pas en déduire une organisation particulière de l'espace. Les deux cartes suivantes localisent les points de comptages sur les autoroutes A6 et A47.

Figure 27 : Localisation du point de comptage sur l'A6

Figure 28 : Localisation du point de comptage sur l'A47

Source : DDE Rhône

3.1 : Les autoroutes A6 et A47 sont marquées par une croissance estivale de leur trafic

Le tableau et les graphiques suivants montrent l'évolution mensuelle du trafic sur deux axes autoroutiers concernés par le projet A89. Il s'agit de l'A47 à l'ouest de Givors et de l'A6 à Dardilly. Ces deux autoroutes connaissent la plus forte intensité de leur trafic durant l'été. Elle sont des autoroutes empruntées par les vacanciers pour se rendre vers ou revenir de leur de villégiature. L'autre nom donné à l'A6 : «l'Autoroute du Soleil » reflète la plus grande fréquentation de cette autoroute durant le printemps et l'été. On constate aussi que la fréquentation moyenne des deux autoroutes n'est dépassée que pendant une moitié de l'année. Le reste du temps, la fréquentation est inférieure à la fréquentation moyenne. Comme nous venons de le dire, la fréquentation la plus importante se concentre l'été, hors durant cette période, le nombre de déplacements domicile-travail diminue car les usagers habituels sont en vacances. Rappelons que l'A6 peut supporter dans des conditions de fluidité du trafic, environ

50 000 véhicules par jour. Hors, le mois où le trafic mensuel est le plus important est Juillet avec 47 000 véhicules par jour. L'infrastructure est donc adaptée à la circulation estivale mais se retrouve surdimensionnée le reste de l'année à Limonest. On ne peut en dire de même pour l'A47. Son trafic est très important toute l'année et sa moyenne annuelle est supérieure à sa capacité théorique. Le trafic que l'A47 subit pendant l'été ne fait qu'ajouter des véhicules sur un axe déjà saturé. L'A89 pourrait délester une partie du trafic estival de transit de l'A47 et ainsi améliorer la fluidité de la circulation de cet axe surchargé.

Figure 29 : Evolution mensuelle du trafic de l'A6 et de l'A47

 

Janv.

Fév.

Mars

Avr.

Mai

Juin

Juil.

Août

Sept.

Oct.

Nov.

Déc.

M.J.A

A6-
Dardilly-
Porte de
Lyon

30

999

33

765

34

635

38

386

40

138

38

916

47

824

44

643

36

356

35

487

33

414

35

739

37

525

A47- Givors Ouest

54

017

57

102

58

325

59

531

59

928

62

421

62

375

58

312

56

944

57

506

56

319

55

639

58

202

60 000
50 000
40 000
30 000
20 000
10 000
0

Evolution mensuelle du trafic sur l'A6 à Dardilly
en 2005

A6- Dardilly- Porte de Lyon

M.J.A

Source : DDE 69. Réalisation : Pailler.S (2007)

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.