WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les flux de transports dans l'ouest lyonnais avant la construction de l'A89

( Télécharger le fichier original )
par sébastien PAILLER
Université Jean Monnet (Saint-Etienne) - Master 1 2007
  

précédent sommaire suivant

II- Le transport ferroviaire, un mode concurrent

du transport routier

L'étude des flux de voyageurs ferroviaires permettra d'établir une comparaison entre les caractéristiques des flux routiers et des flux ferroviaires. Elle se base sur les chiffres de 2006 du Conseil Régional de Rhône-Alpes. Les données collectées sont des tableaux retranscrivant le nombre de voyageurs sur différentes sections ferrées de l'Ouest lyonnais ainsi que la fréquentation des gares. Les chiffres sont établis à partir des ventes enregistrées par la SNCF. Ils concernent uniquement des voyages directs et excluent les correspondances en provenance d'un autre train. Les trois axes observés sont Saint-Etienne - Lyon, Roanne - Saint-Etienne et enfin, Roanne - Lyon. Il s'agit des lignes principales de l'Ouest lyonnais, sur lesquelles l'A89 aura une plus ou moins grande influence. La figure ci-dessous présente la desserte ferroviaire des axes majeurs de la région Rhône-Alpes. Seuls les trains assurant cette desserte sont comptabilisés.

Figure 34 : Desserte ferroviaire des grandes liaisons inter-cités de Rhône-Alpes en 2005

Cette carte présente la structure en étoile du réseau ferroviaire de la région Rhône-Alpes à partir de Lyon. Toutes les villes moyennes sont reliées directement à leur préfecture de région. Les liaisons qui nous intéressent forment le triangle Roanne - Lyon - Saint-Etienne. L'axe Saint-Etienne - Lyon est celui le mieux desservi de toute la région (88 trains TER par jour). La liaison Roanne - Lyon est deux fois moins dotée, seulement 45 trains circulent quotidiennement sur cet axe. Enfin,la liaison Roanne - Saint-Etienne compte 34 trains soit le même nombre qu'entre Lyon et Bourg-en-Bresse. L'offre de transport correspond à une forte demande et les flux de l'ouest lyonnais sont parmi les plus importants de la région RhôneAlpes.

1- L'axe Saint-Etienne - Lyon : un axe majeur

Cette liaison n'est pas vraiment concernée par le projet A89. Cependant, elle se situe à l'ouest de Lyon et offre une vision intéressante des échanges entre Saint-Etienne et Lyon. Ces échanges reflètent l'aire d'influence de chacune des deux métropoles.

Figure 35 : Nombre de voyageurs sur l'axe Saint-Etienne - Lyon en 2006

Origine

Destination

Voyages/jour
2006

Evolution 2006/2005

ST ETIENNE

LYON

5 900

2,80%

ST
CHAMOND

LYON

1 700

10,70%

RIVE DE
GIER

LYON

1 700

12,40%

GIVORS VILLE

LYON

2 900

11,60%

ST
CHAMOND

ST ETIENNE

900

17,70%

RIVE DE
GIER

ST ETIENNE

750

-5,00%

GIVORS VILLE

ST ETIENNE

450

7,20%

Source : Région Rhône-Alpes

Sur l'axe Saint-Etienne - Lyon, les flux les plus importants sont ceux qui correspondent aux voyages de Saint-Etienne vers Lyon (5900 voyages par jour). A eux seuls, ils représentent 41% des flux de l'axe Saint-Etienne - Lyon, et deux fois plus que la seconde

section la plus importante (Givors - Lyon). Les flux sont deux fois plus importants en direction de Lyon qu'en direction de Saint-Etienne sur l'ensemble du tracé. En effet, les axes Saint-Chamond - Lyon ou de Rive-de-Gier - Lyon comptent chacun 1700 voyages par jour alors que les axes Saint-Chamond - Saint-Etienne et Rive-de-Gier - Saint-Etienne n'en comptent respectivement que 900 et 750. De même, sur l'axe Saint-Etienne - Lyon, cinq voyageurs sur six au départ de Givors se rendent à Lyon, contre seulement un pour Saint-Etienne.

Si la liaison Saint-Etienne - Lyon est celle qui supporte le plus gros trafic, c'est elle qui connaît l'évolution la moins prononcée, seulement 2,8% d'augmentation entre 2005 et 2006. Les flux orientés vers Lyon et ayant pour origine Saint-Chamond, Rive-de-Gier ou Givors ont une progression quasi-similaire. Toutefois, l'augmentation du nombre de voyageurs en valeur absolue est plus importante entre Givors et Lyon car le trafic y est 1,7 fois plus important que sur les deux autres sections. Les flux de transports ferroviaires entre Givors et Lyon illustrent l'influence qu'a Lyon sur Givors. L'intégration récente de Givors à l'agglomération du Grand-Lyon est l'une des explications à cette hausse des échanges.

A l'inverse, les flux au départ de ces mêmes gares, et orientés vers Saint-Etienne connaissent des évolutions hétérogènes : le trafic de l'axe Saint-Chamond - Saint-Etienne progresse de plus de 17% alors que celui de l'axe Rive-de-Gier - Saint-Etienne régresse de 5%. Le fait que les flux entre Givors et Saint-Etienne augmentent de 7,2% ne permet pas de dire que la limite de l'aire d'influence de Saint-Etienne s'arrête entre Saint-Chamond et Rivede-Gier. La légère baisse subie entre Rive-de-Gier et sa préfecture semble plutôt être la conséquence des nuisances générées par les travaux de rénovation de la gare de Rive-de-Gier. En direction de Saint-Etienne, les voyageurs empruntant le train à Rive-de-Gier, et vivant entre Rive-de-Gier et Saint-Chamond ont peut-être préféré prendre le train à Saint-Chamond (ce qui pourrait expliquer la forte croissance des flux entre Saint-Chamond et Saint-Etienne).

L'analyse de l'axe ferroviaire Saint-Etienne - Lyon indique l'aire d'influence des métropoles stéphanoise et lyonnaise. Le poids démographique et économique de Lyon attire deux fois plus de voyageurs que Saint-Etienne. Givors est très sensiblement orientée vers Lyon et fait même désormais partie de l'agglomération lyonnaise. Si deux fois plus de voyageurs se rendent de Saint-Chamond à Lyon plutôt qu'à Saint-Etienne ne signifie pas que Saint-Chamond est plus influencée par Lyon que Saint-Etienne. Il s'agit simplement du fait que les voyageurs entre Saint-Chamond et Saint-Etienne préfèrent utiliser leur véhicule personnel plutôt que le train, en raison de la proximité des deux villes. L'influence de Saint-

Etienne décroît progressivement en direction de Lyon alors que l'influence de Lyon tend à s'accroître vers l'Ouest, et donc vers Saint-Etienne.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Bitcoin - Magic internet money - Join us !