WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les flux de transports dans l'ouest lyonnais avant la construction de l'A89

( Télécharger le fichier original )
par sébastien PAILLER
Université Jean Monnet (Saint-Etienne) - Master 1 2007
  

précédent sommaire suivant

II- Le faible dynamisme de l'ouest lyonnais

1- Une croissance démographique en perte de vitesse

1.1 : Hiérarchie urbaine de l'ouest lyonnais

L'agglomération du Grand-Lyon concentre la majorité de la population de la zone d'étude. Elle regroupe à elle seule plus d'un million d'habitants. Les autres grandes agglomérations de l'ouest lyonnais sont, par ordre de grandeur, Saint-Etienne (289 000 habitants), Roanne (74 000 habitants) et Villefranche-sur-Saône (58 000 habitants). Ensuite, on trouve des villes de taille inférieure, constituant des pôles plus modestes, dont le fonctionnement est susceptible d'être modifié avec l'ouverture de l'A89. Il s'agit par exemple de l'Arbresle (5 700 habitants) et Tarare (10 600 habitants). (Source : INSEE, RP 1999). La figure 3 présente la répartition de la population le long de la future A89.

Figure 4 : Population le long de la future A89 en 1999

L'A89 traverse une zone peu peuplée, dont les communes ont le plus souvent moins de 2000 habitants. Tarare est la commune la plus peuplée des communes traversées par l'A89. Elle fait figure de pôle démographique de l'ouest lyonnais. La pression démographique décroît au fur et mesure que l'on s'éloigne de Lyon vers l'ouest. On observe une corrélation entre les communes ayant la population la plus élevée de la zone d'étude et la présence de diffuseurs. Les diffuseurs seront donc placés pour répondre aux éventuels besoins de la population locale et des entreprises. De plus, cette localisation des échangeurs permet une amélioration de la rentabilité du tracé pour le concessionnaire : ASF.

1.2 : Une concentration de la population dans des pôles urbains

La zone d'étude se caractérise par une densité moyenne élevée de 156 habitants par km2 sans compter le Grand-Lyon, qui lui, connaît une très fort densité : 2 390 habitants par km2. Sur la zone d'étude, les contrastes de densité sont élevés. Des cantons sont densément peuplés. Il s'agit par exemple du canton de l'Arbresle (205 habitants par km2). Plus on s'éloigne du Grand Lyon, moins les densités sont fortes. Tel est le cas pour les cantons du Bois-d'Oingt ou pour Tarare, qui connaissent des densités proches de la moyenne nationale.

Les cantons les moins densément peuplés sont Amplepuis, Néronde et Saint-Symphorien de Lay. Ils ont une densité inférieure à 80 habitants par km2.

1.3 : Une population vieillissante

Dans la Loire, la part des moins de 20 ans est inférieure à 25%. Dans le Rhône, les moins de 20 ans vivent au sud et à l'est de Tarare. Cette répartition géographique des moins de 20 ans s'explique par l'influence de Lyon. En effet, dans le Rhône, les communes étant proches de Lyon sont celles qui présentent le plus fort taux de moins de 20 ans. A l'inverse, plus on s'éloigne de Lyon, plus ce taux tend à diminuer. La limite administrative entre le département de la Loire et celui du Rhône s'accompagne d'une baisse d'environ 5 points de la part des jeunes de moins de 20 ans. (Source : INSEE, RP 1999)

Les plus de 75 ans occupent une part importante de la population dans les communes dont la part des moins de 20 ans est faible, dont Tarare. Plus on s'éloigne de Lyon, plus la population vieillit. La population de l'ouest lyonnais est donc vieillissante. Ce vieillissement est plus prononcé à l'ouest de Tarare (Tarare compris) qu'à l'est dont le dynamisme est lié à l'influence et aux activités de l'agglomération lyonnaise. Les possibilités de périurbanisation

offertes par l'A89 seront peut-être une solution pour rajeunir la population en attirant de jeunes foyers travaillant et résidant actuellement dans l'agglomération lyonnaise.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.