WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les flux de transports dans l'ouest lyonnais avant la construction de l'A89

( Télécharger le fichier original )
par sébastien PAILLER
Université Jean Monnet (Saint-Etienne) - Master 1 2007
  

précédent sommaire suivant

2.3 : Les déplacements dans le Roannais

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Saint-Etienne a réalisé en 2002 une étude sur les mobilités domicile-travail dans le département de la Loire. Les chiffres qu'elle a utilisés sont issus du recensement de la population de 1999. Elle a observé les déplacements des trois arrondissements du département. Nous n'observerons que celui de Roanne, qui est le plus concerné par la future A89.

Pour comprendre les déplacements dans le Roannais, nous allons observer les différents motifs de déplacements : les trajets domicile-travail, l'accompagnement scolaire et les achats.

2.3.1 : Les déplacements domicile-travail dans le Roannais

Figure 57 : Les déplacements domicile-travail : entrées et sorties de l'arrondissement de
Roanne en 1999

Source : CCI Saint-Etienne. Réalisation : Pailler.S (2007)

L'arrondissement de Roanne, pôle économique du Nord de la Loire, connaît de nombreuses migrations quotidiennes de travail. Mais Roanne n'attire pas beaucoup d'actifs, au contraire, elle en émet plus qu'elle n'en reçoit. Les deux seuls départements qui émettent plus de flux qu'ils n'en reçoivent de Roanne sont l'Allier et la Saône-et-Loire. Ceux deux départements, sont, à proximité de Roanne, essentiellement ruraux. Il s'agit donc d'un

échange classique entre un espace urbain et un espace rural. Ici, un espace urbain attire les ruraux d'autres départements.

Cette attraction de Roanne sur les espaces ruraux n'en fait pas un arrondissement attractif. En effet, sur l'ensemble des échanges avec le Rhône, le Puy-de-Dôme et les deux autres arrondissements de la Loire, le solde émission/réception d'actifs est négatif. Ceci signifie qu'il y a plus d'actifs qui partent travailler hors de l'arrondissement de Roanne que d'actifs qui viennent y travailler. Lyon est une métropole qui attire car elle reçoit plus de flux qu'elle n'en émet. Roanne est en perte de vitesse économique et les possibilités de relance économique offertes par l'A89 doivent être gérées au mieux pas les pouvoirs publics Roannais.

Les départs de Roanne vers le Rhône sont les plus nombreux. Il sont supérieurs au total de l'ensemble des autres déplacements sortant de Roanne, et donc supérieurs aux déplacements vers le reste du département de la Loire. Nous avons donc une remise en cause des limites du département. Roanne fait certes partie du département de la Loire mais 5,8% de ses actifs travaillent dans le Rhône contre seulement 3,1% dans le reste du département. Roanne est orientée vers le Rhône, et non vers la Loire. Si l'A89 favorise le désenclavement de Roanne, ce ne sera en direction du Sud de la Loire mais bien du Rhône, voire de Balbigny si la zone d'activité en projet est réalisée. Les nouvelles mobilités engendrées par l'A89 conforteront la création d'un nouveau territoire au Nord de la Loire, dont les limites différeront des limites des territoires politiques et administratifs actuels. L'A89 pourrait alors remettre encore plus en cause le découpage administratif du département. Balbigny marquerait la limite entre les deux territoires.

précédent sommaire suivant







Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



9impact, le film en entier sur vimeo

BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.