WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les flux de transports dans l'ouest lyonnais avant la construction de l'A89

( Télécharger le fichier original )
par sébastien PAILLER
Université Jean Monnet (Saint-Etienne) - Master 1 2007
  

précédent sommaire suivant

4- L'A45 : une infrastructure concurrente de l'A89

Le projet d'autoroute A45 est un projet qui ne cesse de faire couler de l'encre depuis une trentaine d'années. Le trafic sur l'A47 est très dense et cette autoroute ne permet pas d'assurer une bonne circulation des flux, à la fois en termes de qualité mais aussi de quantité. Ces conditions de circulation paralysent le dynamisme de la vallée du Gier et de Saint-Etienne. La création de l'A45, entre Lyon et Saint-Etienne serait un axe plus ou moins parallèle à l'A47 et permettrait de la délester d'une partie des flux, notamment les flux Lyon - Saint-Etienne. Ainsi, les autoroutes A89 et A45 se verraient respectivement écouler les flux Clermont-Ferrand - Lyon et Saint-Etienne - Lyon. L'A47 pourrait alors redevenir une voie rapide urbaine, permettant la desserte locale. De plus, l'A45 améliorerait l'accessibilité de Saint-Etienne, ce qui pourrait lui être profitable pour relancer son économie. Une liaison fiable, de trente minutes environ entre Lyon et Saint-Etienne faciliterait les échanges entre les deux préfectures. Ces échanges participent d'un objectif clairement définit par la DTA : créer une conurbation Lyon - Saint-Etienne de près de 2 millions d'habitants afin de disposer d'une métropole régionale pouvant d'importance européenne.

Figure 63 : Les projets autoroutiers de l'ouest lyonnais

Source : Chatard.S. Réalisation : Pailler.S. (2007)

5- La concurrence RCEA / A89

La Route Centre Europe Atlantique (RCEA) constitue une des grandes liaisons EstOuest reliant la façade Atlantique (de Bordeaux à la Bretagne) au reste de l'Europe. Comme le montre la carte ci-dessous, la RCEA est une route concurrente de l'A89, elle lui est parallèle. Elle constitue un itinéraire privilégie pour les poids lourds car elle est gratuite. Les poids lourds ne peuvent dépasser 90km/h sur autoroute et les fortes pentes de l'A89 les ralentissent. En termes de vitesse, la RCEA, de par sa géométrie (2*2 voies sur une grande partie du tracé) offre quasiment les mêmes avantages que l'autoroute, outre les ralentissements à l'entrée des villes.

De plus, de nombreux chauffeurs, slaves et portugais entre autres, paient les péages autoroutiers en argent liquide. Ils préfèrent garder cet argent pour eux et emprunter une route gratuite, même s'ils perdent légèrement du temps.

Enfin, la RCEA est une route « conviviale », sur laquelle les chauffeurs trouvent des relais routiers plus chaleureux que les aires d'autoroutes de l'A89 (L.Gatineau, réunion Observatoire A89, 2007).

Figure 64 : Le tracé de la RCEA dans le réseau autoroutier français

Source : www.agglo-moulins.fr

Actuellement, les flux de marchandises Est-Ouest utilisent plus la RCEA que l'A89. En plus des raisons que nous venons d'évoque, l'A89 n'est pas encore achevée jusqu'à Lyon. Des tronçons manquent entre Bordeaux et Clermont-Ferrand (ils ne figurent pas sur la carte), notamment à l'ouest de Brive, entre Terrasson-La-Villedieu et Thenon. Mais l'A89 sera une liaison autoroutière directe entre Lyon et Bordeaux d'ici 2012. L'A89 présentera alors un tracé achevé pouvant rivaliser avec la RCEA. Reste à savoir si les chauffeurs de poids lourds modifieront leurs habitudes et accepteront de s'acquitter des péages de l'A89.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.