WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les flux de transports dans l'ouest lyonnais avant la construction de l'A89

( Télécharger le fichier original )
par sébastien PAILLER
Université Jean Monnet (Saint-Etienne) - Master 1 2007
  

précédent sommaire suivant

III- Les effets de l'A89

1- Les estimations de trafic : une source fiable ?

La mise en place d'une autoroute modifie l'organisation et les systèmes d'échanges de l'espace qu'elle traverse.

Le réseau de transports de l'ouest lyonnais progresse par petites touches et évolue de manière continue. Nous avons vu que parmi les projets de l'ouest lyonnais, l'amélioration du réseau ferroviaire et la mise en service de l'A45 sont concurrentes de l'autoroute A89. A l'inverse, le Contournement Ouest de Lyon est complémentaire car il améliorerait l'écoulement des flux de l'A89 vers l'Est et le Nord. Mais l'A45 et le COL ne sont que des projets et leur mise en service n'est pas certaine. Ainsi, il est difficile de connaître avec précision l'état du réseau routier dans 20 ou 30 ans. La DRE, dans la Dossier d'Enquête Publique, propose des hypothèses sur la répartition des flux de transports après la mise en service de l'A89. Pour cela, elle établit plusieurs scenarii qui sont fonction de l'évolution générale du trafic. Les critères retenus sont le coût des carburants, le niveau de vie, les variations des coûts du transport ferroviaire. Ensuite, elle les combine à des hypothèses de réseau favorables ou non à l'A89 (très défavorable, défavorable, favorable, très favorable) en fonction de la concurrence ou de la complémentarité des infrastructures en projet. La variabilité des critères et la méconnaissance du future réseau routier font qu'il est difficile de connaître les flux dans plus ou moins 20 ans. Etudier ici les scenarii proposés n'apporterait pas une analyse précise, fondée et vérifiée. Cette étude des effets circulatoires devra être faite lorsque l'A89 sera en service.

A titre indicatif, voici un exemple de croissance du trafic si l'on considère que la Taxe Intérieur sur les Produits Pétroliers continue de progresser et que les tarifs ferroviaires diminuent.

Figure 66 : Exemple de scénario de croissance du trafic

VL < 20km : 1,5% par an PL intérieur : 0,5% par an

VL < 20 à 100km : 2,5% par an PL échange : 4,5% par an

VL > 100km : 3,5% par an PL transit : 5,5% par an

Source : Dossier d'Enquête Publique

Tellement de scenarii sont possibles, en fonction de la distance parcourue, de l'évolution des critères retenus, de l'évolution des réseaux de transport qu'il est très improbable de déterminer quel scénario sera le bon.

2- Les effets connus d'une section de l'A89

Il est intéressant d'observer les effets connus de l'A89 (anciennement A72) à l'Est de Clermont-Ferrand afin d'estimer les effets envisageables de l'A89 dans l'ouest lyonnais. Cette section est choisie car il s'agit de la voie autoroutière qui constituera le tracé final de l'A89. Ces effets ont été étudiés par M. Dubost et J.C. Edouard, de l'Observatoire de l'A89 en 2003.

2.1 : Croissance du trafic sur l'A89

L'observatoire de l'A89 a conduit en 2003 une étude sur les effets de l'A89 à l'Est de Clermont-Ferrand de Thiers à Noirétable. Il a été constaté une croissance régulière du trafic autoroutier dès sa mise en service. Cependant la nature du trafic n'était pas régulière et l'autoroute était fortement marquée par un phénomène de saisonnalité en période estivale. Le nombre de véhicules en gare de Thiers-Ouest a triplé entre 1979 et 2001. Cette croissance n'est toutefois pas univoque sur l'ensemble du tracé. Le nombre dé véhicules s'intensifie en direction de l'Ouest, donc de Clermont-Ferrand. L'agglomération clermontoise attire et émet des flux importants, comme le fait l'agglomération lyonnaise (dans une moindre mesure tout de même). Deux tendances apparaissent dans la nature du trafic : la croissance du nombre de véhicules légers et la diminution de la part des poids lourds dans le trafic total.

Avant la mise en service de l'autoroute, la RN89 est l'unique système d'échange routier. Elle constitue donc un axe majeur qui structure le territoire. Elle relie et dessert un ensemble de bourgs et la ville de Thiers. Avec la mise en place de l'A89, on assiste à un véritable « court-circuitage » durant quelques années de la RN89, même si certains flux subsistent.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.