WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le risque de crédit: évaluation à partir des engagements des banques auprés des grands groupes tunisiens

( Télécharger le fichier original )
par Ilhem Zorgui
Faculté des sciences juridiques,économiques et gestion de Jendouba - Mastère banque finance 2006
  

précédent sommaire suivant

Section II : Evaluation de risque de défaut 

Les banques, étant données la nature de leur activités, sont considérées comme les entreprises les plus vulnérables et fragiles, pour deux principales raisons, l'une se manifeste par la sensibilité aux engagements dont la valeur nominale est fixée, avec des créances peu liquides et difficiles à valoriser, l'autre est liée aux opérations interbancaires puisque l'état de chaque banque dépend de l'état des autres. L'appréciation du risque de crédit, inhérent à l'activité d'octroi de prêts bancaires, relève de la responsabilité essentielle du métier du banquier.

En fait, les crédits peuvent être classés par nature de la clientèle, tel que les crédits accordés aux particuliers caractériser par un montant et un risque relativement faible, d'autre destinées aux entreprises sont aussi plus divers, qui repose à leurs tour sur un montant plus élever et sont assortis d'un risque plus important, ce qui justifie la gravitée des expositions des banques tunisiennes au risque de défaut envers les engagements des grands groupes tunisiens. L'évaluation d'un tel risque devient nécessaire en appliquant le modèle CreditRisk+, comme estimateur de la probabilité de défaut et l'utilisation d'approche de déviation standard afin d'étudier la capacité des banques tunisiennes à absorber ces pertes attendues et celles inattendues.

I- Le modèle CreditRisk+ :

I-1-Présentation de l'échantillon :

Afin d'évaluer le risque de crédit lié au contrepartie, on a choisis un échantillon de 100 groupes d'entreprises tunisiennes évoluant dans des secteurs d'activité divers (tourisme, industrie, textile....). Ces groupes sont considérés comme les plus endettés auprès du système bancaire tunisien, d'où le montant des engagements de chacun de ces groupes auprès des banques pour l'années 2003, dépasse les 20 millions de dinars, en d'autre terme ces engagements varie entre les 20 millions de dinars et plus de 300 millions de dinars.

A ce stade on peut partager les groupes d'entreprises en se basant sur leurs montants d'engagement :

Tableau 9 : Répartition des groupes selon leur montant d'engagement

Intervalles des Engagements

(en millions de dinars)

Plus de 300

[200 ,300]

[100,200]

[50,100]

[20,50]

Nombre des groupes

2

1

13

22

62

Source : la liste des engagements des grands groupes d'entreprises tunisiennes.

Le nombre le plus important des groupes se trouvent endetter avec des montants qui varient entre les 20 millions de dinars et les 50 millions de dinars. Face à l'importance du montant de ces engagements les banques se voient sensibles au risque de non remboursement ainsi qu'au défaillance de l'un de ces groupes, tel que le cas de BATAM, avec un montant d'endettement qui dépasse le 107 millions de dinars27(*), ce qui rend nécessaire l'évaluation du risque de défaut lié au groupes et l'étude de la capacité du système bancaire à subsister dans un contexte marqué par l'existence de la possibilité de faire faillite.

Une répartition du montant des engagements des groupes sur le système bancaire tunisien28(*) est importante, afin de tester la part de ces crédits accordés aux groupes dans le montant de crédit et d'actif total de chaque banque.

La liste d'engagement contient le montant total de crédit de chaque groupe ainsi que leur engagement auprès de la première et la deuxième banque créancière, face à l'importance du montant restant non repartie29(*) on l'a distribué sur l'ensemble du système en se basant sur leur part de marché.

Tableau 10 : La part des crédits au groupes dans le crédit et l'actif total.

 

STB

UIB

BNA

BT

ATB

AB

UBCI

BIAT

BS

BH

Total du

système

Montant du Crédit accordé aux groupes

(en MD)

1 170.6

564.6

699.5

516.1

286.6

552.4

260.8

840.1

636.2

443.8

5 971.2

Crédit à la clientèle

(en MD)

2 998.5

1 199.6

2 826.8

1 169.7

776.4

1.558.0

750.4

2 024.8

1 434.2

2.215.2

16 954.0

Actifs total

(en MD)

4 005.2

1 681.6

3 474.3

1 556.1

1 202.3

1 982.9

1 029.0

3 063.0

1 734.1

2 862.4

22 591.5

Part du crédit aux groupes dans le total

crédit30(*) (en %)

39

38

24.7

44.1

36.9

35.4

34.7

41.4

44.3

20

35.2

Part du crédit aux groupes dans le total

actifs31(*) (en %)

29.2

33.5

20.1

33.1

23.8

27.8

25.3

27.4

36.6

15.5

26.4

Source : calculs effectués à partir des données de la liste d'engagement et rapport de l'APBT.

Il est très bien lisible que le volume de crédit accordé aux groupes d'entreprises est fortement élevé, il dépasse les 5 971 millions de dinars pour l'ensemble du système, d'où la part de ces crédits aux groupes dans le total crédits représente 35.2% et 26.4% de l'actifs total. Une telle situation peut rendre les banques fragiles et sensibles à un comportement de défaut et surtout si elles se trouvent comme dans notre cas engager avec des groupes dont la majorité travaille dans le secteur tourisme qui est considéré comme le secteur le plus risqué.

Une vue d'ensemble sur la répartition des crédits aux groupes sur les banques de dépôts nous permet de classer la STB comme la banque la plus engagée auprès de ces groupes, suivie par la BIAT avec un montant qui dépasse les 840 millions de dinars.

En terme relatifs, la part des crédits accordés aux groupes dans le crédits total est important pour la BS et la BT qui sont considérées comme fortement engagées avec des taux respectivement de 44.3% et 44.1%, alors que la BH et la BNA se trouvent dans une situation moyennement bonne par apport aux autres avec une part de crédit dans l'actifs total de 15.5% et 20.1%.

* 27 La liste des engagements des grands groupes tunisiens.

* 28 On conserve le même échantillon à savoir les dix banques de dépôts listées précédemment dans la section I de ce chapitre.

* 29 Ce montant est égal à la différence entre l'engagement total du groupes auprès du système et les engagements auprès des deux premières banques créancières.

* 30 Crédit accordés au groupes/ crédits total.

* 31 Crédit accordés au groupes/ actifs total.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.