WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Moyen terme aristotélicien et médiation dans les organisations

( Télécharger le fichier original )
par Guillaume RIVET
UFR Poitiers sciences Humaines et Arts - Master2 professionnel médiation dans les organisations 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Conclusion

Le syllogisme éclaire la pratique de la médiation dans les organisations par plusieurs aspects. En premier lieu, il rappelle, de par la nécessité du moyen terme, que le tiers est indispensable à la médiation. Cette phase permet de distinguer ce qui est de ce qui n'est pas médiation. Le formalisme du syllogisme affiche clairement ce qui est habituellement dit dans un sens figuré pour la médiation. Dès lors, la syllogistique l'éclaire d'un jour nouveau, offrant la possibilité de mettre en place une typologie, un peu à la manière des figures d'Aristote. Les règles et les principes d'action éclairent sur ce qui n'est pas un vrai raisonnement ou sur ce qui n'est qu'un semblant de médiation. Dans le cas de la médiation, la manière de faire et l'intelligence, la créativité du médiateur compte autant que le cadre sociojuridique qui encadre sa pratique. La marge de créativité dépend principalement du type de médiation : le but détermine le moyen d'y parvenir. Ensuite, il apparaît que le syllogisme et la médiation sont tous deux vertueux, bien que cela soit pour des raisons différentes. La raison d'être et sa vertu tiennent à la recherche du vrai ; la vertu de la médiation réside dans la mise en commun de la parole, la vie sociale, que ce soit dans une organisation, dans une famille, entre deux individus. Dans le syllogisme, l'outil pour arriver à cette vertu est le moyen terme ; dans la médiation, c'est le juste milieu qui rassemble les êtres dans la justice. Le juste milieu est pour le médiateur à la fois une manière d'arriver à ses fins et la fin. C'est pourquoi sa pratique est vertueuse. Nous voyons finalement que l'art de l'un éclaire la pratique de l'autre. En faisant un travail de mis en relation entre les règles de l'argumentation et le métier de médiateur, nous dépassons l'opposition entre l'abstraction apparente de l'une et l'empirisme de l'autre. De ce point de vu, ce mémoire a une démarche philosophique.

Bibliographie sélective

ADESSMO (Association des Diplômés d'Études Supérieures Spécialisées en Médiation dans les Organisations) Colloque Médiation dans les Organisations, Compte rendu de la journée professionnelle, Poitiers, Médiathèque François Mitterrand, 7 avril 2004.

Affaires étrangères et Commerce international Canada international.gc.ca, Le Canada conclut ses négociations d'accord de libre-échange avec la Jordanie, 26 août 2008, N 183.

ARISTOTE, Éthique de Nicomaque, traduction, préface et notes par Jean Voilquin, Paris, Garnier-Flamarion, 1965, 310 pages.

ARISTOTE, Métaphysique, traduction DUMINIL Marie-Paule et JAULIN Annick Paris, Éditions GF Flammarion, 2008, 500 pages

ARISTOTE, Premiers Analytiques, Paris, Editions Vrin, Jean Tricot, 2001.

ARISTOTE, Rhétorique, présentation et traduction par Pierre CHIRON, Paris, GF Flammarion, 20.

ARISTOTE, Seconds Analytiques, Organon IV, Paris, GF Flammarion, présentation par Pierre Pellegrin, 2005.

BOURDIN J.C., EON P., L'Idéal pratique de la médiation.

BOURDIN Jean Claude, ADESSMO : Colloque médiation dans les organisations, compte rendu de la journée professionnelle, 7 avril 2004.

BRISSON Luc, PRADEAU Jean-François, Platon Le Politique, Paris, GF Flammarion, 2003.

CHIRAC Jacques, 94ème Congrès des Notaires de France, Les Annonces de la Seine n° 37, 25 mai 1998.

CHIRON Pierre, Aristote Rhétorique, Paris, GF Flammarion, 2007.

CORDERO Nestor-Luis, Platon Le Sophiste, Paris, GF Flammarion, 1993.

LAMIZET Bernard, La médiation culturelle, Paris, Editions l'Harmattan, 1999.

NOUGEIN H.J., REINHARD Y., ANCEL P., RIVIER M. C., BOYER A., GENIN P., Guide pratique de l'arbitrage et de la médiation commerciale, Paris, Éditions du Jurio-Classeur, 2004.

PELLETIER Yvan, Le syllogisme hypothétique, sa conception aristotélicienne, Société d'Études Aristotéliciennes, Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2006.

POTDEVIN Jacques, Compte-rendu du colloque CAP-ACAREF (Chambre Arbitrale de Paris. Association de Conciliation, médiation et Arbitrage Régionale des Experts-comptables Franciliens) du 21 avril 1999.

SIX Jean François, Les médiateurs, Paris, Editions Le Cavalier Bleu, 2003.

TRICOT Jean, Aristote Premiers Analytiques, Editions Vrin, bibliothèque des textes philosophiques, 2001.

WEBER Max, L'éthique protestante et l'esprit du capitalisme, Paris, Flammarion, 2008.

WEISS Dimitri, Les ressources humaines, Paris, Édition Organisation, 1999.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"La première panacée d'une nation mal gouvernée est l'inflation monétaire, la seconde, c'est la guerre. Tous deux apportent une prospérité temporaire, tous deux apportent une ruine permanente. Mais tous deux sont le refuge des opportunistes politiques et économiques"   Hemingway