WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Marché mondial des oléagineux


par Med Assad Allah MATALLAH
Institut National Agronomique (INA) Alger - Magistère 2006
  

précédent sommaire suivant

1.8 Comparaison avec les marchés au comptant

Fondamentalement, la contrepartie consiste à établir un prix maximum ou fixe pour la marchandise. Examinons le graphique ci-dessous où sont comparés les coûts selon des scénarios de prix au comptant, fixes et maximum. Nous supposerons que le producteur réalise un profit de 0,02 $ quand le coût est fixé à 3,50 $.

Les conséquences de chaque démarche sont semblables à celles du prix de vente de la marchandise et, comme plus haut, peuvent faire la fortune ou la ruine de l'exploitation.

1.9 Gestion des risques - les premières étapes

L'application de ces méthodes à votre propre exploitation exigera du temps et des efforts, mais fera de vous un meilleur gestionnaire. La première étape consiste à calculer votre seuil de rentabilité et à examiner les résultats de chaque moyen de couverture en contextes de hausse et de baisse des prix. Cela vous donnera une idée du risque de prix que court votre exploitation et de la mesure dans laquelle vous devriez vous en protéger.

S'il est vrai que le seuil de rentabilité est une notion importante, il ne doit pas former la base de toutes les décisions de couverture. La volonté de vendre votre marchandise au plus haut prix possible ou d'acheter vos intrants au plus bas prix peut l'emporter sur les facteurs liés au seuil de rentabilité.

Il peut en effet arriver que, au début du cycle de production, les prévisions des prix de la production aussi bien que des intrants ne laissent espérer que le seuil de rentabilité ou fassent même craindre une perte. Dans bien des cas, le producteur pourrait se demander à quoi servirait une contrepartie. On peut lui répondre que toute perte peut augmenter et qu'une situation défavorable peut rapidement s'aggraver et menacer la viabilité de l'exploitation.

Dans ce cas, restez attentif au seuil de rentabilité, mais que celui-ci ne vous fasse pas oublier le risque que vous courez en ne vous couvrant pas sur le marché.

Le choix de l'outil dépendra des attentes de marché et du désir de réduire les risques. Il faut bien voir que certains des outils examinés ici ne conviendront pas à vos besoins du fait de leur inaccessibilité, de problèmes relatifs à la base ou des stipulations des contrats. La meilleure manière de procéder est de dresser un plan de commercialisation qui devrait introduire une certaine discipline dans la manière de vendre les produits ou d'acheter les intrants sous le rapport des prévisions de prix et de rendement.

Données : Contrepartie et marchés au comptant

 

Contrats à prix minimum

 

Position vendeur sur le marché à terme

position différée

Position acheteur sur options PUT

Position acheteur sur options PUT + contrat à prix ouvert

Livraison différée + options CALL

Coûts

Risque d'appels de marge

Pas d'appels de marge

Pas d'appels de marge, paiement de la prime de l'option

Pas d'appels de marge, paiement de la prime de l'option

Pas d'appels de marge, paiement de la prime de l'option

Prix

Blocage du prix à terme

Blocage du prix au comptant et du prix à terme

Le prix est protégé au niveau du prix d'exercice moins la prime de l'option

Le prix au comptant est protégé au niveau du prix d`exercice moins la prime #177; base

Le prix de livraison est fixé au prix de livraison différée moins la prime

Base

Base non couverte

La base est fixe, donc impossibilité de profiter de son amélioration

Base non couverte

La base est fixe, donc impossibilité de profiter de son amélioration

Blocage de la base

Spéculation

Aucun avantage à tirer de l'amélioration des prix (gain)

Aucun avantage à tirer de l'amélioration des prix

Possibilité de profiter de l'amélioration des prix

Possibilité de profiter de l'amélioration des prix

Possibilité de profiter de l'amélioration des prix au-delà du prix d'exercice de l'option CALL

livraison

Pas d'engagement de livraison

Engagement de livraison

Pas d'engagement de livraison

Engagement de couverture

Engagement de livraison

Tableau : Outils de protection contre la baisse des prix.

Tableau : Outils de protection contre la hausse des prix.

 

Contrats à prix maximum

 

Position acheteur sur le marché à terme

Achat d'un contrat à livraison différée

Position acheteur sur options CALL

Position acheteur sur options CALL + contrat à prix ouvert

Achat à terme + options PUT

Coûts

appels de marge

Pas d'appels de marge

Pas d'appels de marge, paiement de la prime de l'option

Pas d'appels de marge, paiement de la prime de l'option

Pas d'appels de marge, paiement de la prime de l'option

Prix

Blocage du prix à terme

Blocage du prix

Le prix à terme maximum correspond au prix d'exercice + la prime de l'option CALL

Le prix maximum au comptant est fixé au prix d`exercice + la prime de l'option #177; la base

Le prix maximum est fixé au prix du contrat d'achat à terme + la prime de l'option PUT

Base

Risque de base

base fixe

Base non couverte

La base est fixe, donc impossibilité de profiter de son amélioration

Base fixe

Spéculation

Aucune possibilité de profiter de l'amélioration des prix (baisse)

Aucune possibilité de profiter de l'amélioration de la base ou des prix

Permet de profiter de l'amélioration de la base et des prix

permet de profiter de l'amélioration des prix, mais non de celle de la base

permet de profiter de la baisse des prix grâce à l'appréciation de la prime de l'option PUT si le prix à terme baisse

Livraison

Pas d'engagement de prendre livraison

Engagement de prendre livraison

Pas d'engagement de prendre de livraison

Engagement de prendre livraison

Engagement de prendre livraison

Chapitre 19

précédent sommaire suivant