WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le management des digital natives


par Adrien Lechevalier
ICD - International Business School Toulouse - Master II spécialisé Web Marketing & E Business 2014
  

précédent sommaire suivant

I. Le management des digital natives : concepts, théories et hypothèses de recherche

A. La génération des digital natives

1. Concepts

a. Le concept de Génération

Une génération, pour un sociologue, est une population démographique née à une même période et qui a, par conséquent, connu les mêmes événements historiques. Malgré leurs différences économiques, culturelles ou autres, les événements marqueront l'ensemble de la génération. William DILTHEY écrira que c'est : « Un cercle assez étroit d'individus qui, malgré la diversité des autres facteurs entrant en ligne de compte, sont reliés en un tout homogène par le fait qu'ils dépendent des mêmes grands événements et changements survenus durant leur période de réceptivité »3. Suite aux travaux de ses prédécesseurs, William DILTHEY apporte les fondements de la définition contemporaine de génération. On ne doit pas mesurer une génération sur une période mais bien plus par « vie humaine » avec une notion d'âge de maturité (vers 25 ans selon lui). A chaque génération, nous pouvons voir une « émancipation de l'esprit humain par rapport aux traditions ». Notre période de réceptivité, pour les sociologues entre 15 et 25 ans, influencera notre comportement sur le reste de notre vie. Notre culture, nos normes, nos valeurs mais aussi notre compréhension de ce qui nous entoure seront les conséquences de cette période où nous sommes les plus à même d'être influencé par notre environnement social et sociétal durant, c'est à dire le passage de l'adolescence à celui d'adulte. Françoise LANTHEAUME et Patrick RAYOU, chercheurs pour l'Institut Français de l'Education et rédacteurs de Recherche & Formation ont écrit que « Toute personne a conscience d'appartenir à une génération, du fait même qu'elle est un sujet historique et qu'elle possède une conscience du temps. La conscience de génération émerge à l'adolescence, au moment où murit la personnalité, o l'individu montre plus d'intérêt à son environnement politique et social et s'éveille à de nouvelles formes

3 William DILTHEY, Le Monde de l'esprit, Histoire des Sciences Humaines, 1947

d'engagement »4. Une génération se crée en contradiction de celle de ses parents « caractérisée par la prise d'autonomie croissante de l'adolescent et à l'apparition des conflits, ouverts ou latents, avec les adultes. Ces conflits favorisent la différenciation et donc l'identification générationnelle ».

6

4 Françoise LANTHEAUME et Patrick RAYOU, Recherche & Formation N°45, 2004, p. 109

7

précédent sommaire suivant