WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le management des digital natives


par Adrien Lechevalier
ICD - International Business School Toulouse - Master II spécialisé Web Marketing & E Business 2014
  

précédent sommaire suivant

25

d. Hyper-communicant

L'environnement numérique a-t-il modifié la communication ?

Comme on a pu le voir jusqu'à présent, cette génération numérique s'est adaptée à son environnement. Etre toujours connecté et donc toujours disponible a créé un profil d'être hyper-communicant. Je tweet, je like, je partage, je commente... sans cesse en train d'être actif. A un tel point que le principe même de la relation Internaute - Marque a changé. Frédéric WINCLER l'a vite ressenti dans son travail quotidien et a commencé à faire du Inbound Marketing. A l'inverse du marketing traditionnel, la stratégie est d'attirer l'attention par le marketing du contenu pour faire venir le client ou le prospect par l'interaction. Il le dit lui-même en parlant de la génération digitale, « ils ont pris le pouvoir »37. Les internautes ne font plus confiance aveuglement à l'entreprise comme auparavant. Aujourd'hui, 68% se renseignent sur internet avant d'acheter. De plus, la force d'internet, c'est la liberté d'expression et l'impact de celle-ci. « 74% des salariés pensent qu'il est facile de détruire la réputation d'une marque sur les réseaux sociaux ». Des exemples, il y en a par centaine, par exemple sur Youtube en tapant les mots clés « antivol Kryptonite », il y a une vidéo ou quelqu'un ouvre très rapidement ce dernier avec... un stylo. S `il est facile de communiquer, les marques apprécient l'émulation de leur communauté pour leur donner de bonnes idées et créer de l'interaction. D'un autre côté, les marques craignent ces dérapages. Pour Kriptonite, cette vidéo a été vue plus de 2 000 000 de fois ce qui représenta par enchainement un coût de 10 000 000 de $ de perte. Et oui, l'internaute a un énorme pouvoir face à l'entreprise mais cette dernière sait rebondir. L'aspect prescripteur de l'internaute est de plus en plus mis en avant. Tripadvisor a très bien compris l'intérêt de la communauté. La réussite de cette entreprise provient en partie du travail de la communauté qui donne son avis sur les lieux qu'elle visite comme de véritables ambassadeurs. De même pour Le Gorafi, le fameux journal de l'intox, son succès se fait par l'hyper-communication de la jeune génération numérique. Pour être aussi connu aujourd'hui, rien de plus simple que de faire rire ces jeunes et de leur permettre de partager leurs articles préférés sur le plus grand réseau

37 http://lefreddie.wordpress.com

social, Facebook. Sans ce réseau, Le Gorafi n'aurait jamais eu un tel succès. Malgré le risque qu'est le web et pour la liberté d'expression, les entreprises performantes du XXIe siècle ont transformé ce risque en force. Florence HERMELIN ira même jusqu'à parler du « syndrome de Stockholm »38, les digital natives ont une relation si proche de leurs marques via les nouvelles stratégies communautaires des marques qu'ils se sentent acteurs car ils s'impliquent, on entend beaucoup parler en ce moment de ce phénomène qu'est le consom'acteur.

26

38 Florence HERMELIN, Inside #1 : Dans la tête des Digital Natives, SixandCo

précédent sommaire suivant