WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact des droits de douane sur les importations de chinchrad en RDC (cas de l'Orgaman)

( Télécharger le fichier original )
par Jules Junior Ilunga bitokuela
I.S.I.P.A - Licence 2009
  

précédent sommaire suivant

2.1.2. Le fonds Monétaire Internationale (FMI)

Le FMI est une institution internationale dont le rôle est de fournir des crédits aux pays connaissant des déficits extérieurs et des difficultés financières. Il leur impose, en contrepartie, certaines politiques économiques (conditionnalités du FMI). A tous les systèmes de problèmes monétaires de solvabilité d'un pays ou d'une banque centrale donnée.

Le FMI est né en juillet 1944 lors de la conférence de Breton Woods qui vit adopté le système monétaire international de l'après la seconde guerre mondiale. Ce système proposé par le représentant américain Henry Dexter White, reposait sur trois règles :

§ Chaque Etat devrait définir sa monnaie par rapport à l'or ou dollars américain lui-même convertible en or. Il en découlait pour chaque monnaie une partie officielle en or ou en dollars « système dit d'étalon de change or » ou « glob exchange standard ».

§ La valeur des monnaies sur le marché des échanges ne devait fluctuer que dans une marge de 1% par rapport à leur partie officielle.

§ Chaque Etat était chargé de défendre cette partie en veillant à équilibrer sa balance de paiements.

Afin d'essayer de garantir la stabilité du système monétaire international, les accords de Breton Wood donnent naissance au Fonds Monétaire International.

Le rôle de cette organisation est donc de promouvoir l'orthodoxe monétaire afin de maintenir un contexte favorable à l'essor du commerce mondial, tout en accordant des prêts à certains pays en difficulté dans le contexte de la reconstruction d'après guerre.

Le FMI est plus ou moins complémentaire des autres grandes institutions économiques créées à l'époque.

La BIRD (Banque internationale pour la Reconstruction et le Développement) aussi appelée Banque Mondiale, qui fut créée en même temps que le FMI et le GATT (Général Agreement au Tarif and Trade) signé peu de temps après et devenu plus tard l'organisation mondiale du commerce (OMC).

Le rôle du FMI consiste, en premier lieu, à soutenir les pays connaissant des difficultés financières. Lorsqu'un pays est confronté à une crise financière, le FMI lui octroi des prêts afin de garantir sa solvabilité et d'empêcher l'éclatement d'une crise financière à celle qui frappa les Etats Unis en 1922.

L'article 1er des statuts du FMI en fixe les buts :

§ Encourager la coopération monétaire internationale ;

§ Faciliter l'expansion et l'accroissement harmonieux du commerce mondial ;

§ Promouvoir la stabilité des échanges ;

§ Aider à établir un système multilatéral de payement ;

§ Mettre temporairement, moyennant des garanties adéquates, ses ressources générales à la disposition des Etats membres qui font face à des difficultés de balance de payement.

Plus généralement et conformément à ses autres buts, le FMI a pour responsabilité d'assurer la stabilité du système financier international pour éviter le blocage des échanges et la contagion.

Dans le cadre des prêts qu'il accorde, le FMI se doit de garantir auprès de ses contribuables la bonne utilisation des fonds alloués à tel ou tel autre pays.

Il ne s'agit pas seulement de retarder la crise par l'octroi d'une aide monétaire temporaire mais de profiter du dépit accordé par des prêts pour corriger les causes structurelles des difficultés économiques. Ainsi, le FMI exige des emprunteurs qu'ils mettent en place les politiques économiques qu'il préconise les politiques d'ajustement structurel.

Finalement, les grandes missions du FMI sont :

§ Accorder des prêts aux pays en difficultés financières ;

§ Conseiller les Etats membres quant à leur politique économique ;

§ Apporter une assistance technique et des offres de formation aux Etats membres dans le besoin.

Toute fois, certaines critiques pensent que les conditions négociées avec le FMI, une entité supranationale, sous forme de plans d'ajustement structurel limite la souveraineté des économies nationales en encadrant certains aspects de la politique de l'Etat.

Ils critiquent aussi l'impact de ces plans sur l'économie. De leur point de vue, l'action sur les salaires diminue autant de pouvoir d'achat nominal et la privation des entreprises publiques réduit la capacité de l'Etat à intervenir dans la sphère économique et sociale.

Selon eux, certains de ces plans, en entravant la reforme des terres agricoles tout en incitant à accroître le commerce de denrées agricoles seraient parmi les causes des flux migratoires vers les villes et l'émigration vers les pays du Nord.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.