WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le dessin du bonhomme chez des enfants autistes : quatre études de cas à  l'association burkinabè d'accompagnement psychologique et d'aide à  l'enfance (abape).

( Télécharger le fichier original )
par Wendpanga Daniel OUEDRAOGO
Université Ouaga 1 Professeur Joseph Ki-ZERBO - Maitrise en psychologie clinique et pathologique 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.3.6. Méthode d'analyse des dessins

Nous procédons à deux types d'analyse : une analyse normative et une analyse qualitative.

L'analyse normative se réfère à l'étalonnage et à la cotation du test du dessin d'un bonhomme par Royer. Le bonhomme produit par l'enfant est alors situé dans l'un des stades du développement du bonhomme évoqués précédemment. Ce premier niveau d'analyse nous permet de situer le niveau intellectuel de l'enfant et l'intégration du schéma corporel.

L'analyse qualitative concerne les aspects globaux du dessin (temps, emplacement, dimensions, tracé, position, environnement, symétrie, coloriage, sexe, personnalisation, etc.), les aspects analytiques du dessin (tête, tronc, membres, vêtement) et les comportements de l'enfant pendant le dessin (nervosité/calme, paroles, mimiques, position des membres, etc.). Ce deuxième niveau d'analyse nous permet de comprendre la vie affective et la représentation du corps (image du corps).

Le respect de cette méthodologie s'avère indispensable pour l'organisation pratique de notre travail notamment dans le recueil et dans l'analyse des données individuelles.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net