WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le dessin du bonhomme chez des enfants autistes : quatre études de cas à  l'association burkinabè d'accompagnement psychologique et d'aide à  l'enfance (abape).

( Télécharger le fichier original )
par Wendpanga Daniel OUEDRAOGO
Université Ouaga 1 Professeur Joseph Ki-ZERBO - Maitrise en psychologie clinique et pathologique 2015
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.1.3. Cas Clément

· Eléments d'anamnèse

Clément a 6 ans et est l'unique fils de ses parents. Son père est burkinabè tandis que sa mère est béninoise. D'après le couple parental, la grossesse a bien évolué et l'accouchement a été normal. Des troubles du comportement et du langage qu'ils ont remarqué chez leur enfant leur a successivement conduit chez un médecin puis au centre de l'ABAPE alors qu'ils s'apprêtaient à l'emmener à l'étranger pour des soins.

L'évaluation au CARS a révélé un autisme léger et son audiogramme n'a pas révélé un problème d'audition. L'évaluation au PEP-R à 5 ans a révélé un âge développemental (AD) de 27 mois. D'après ses parents, Clément passe la plupart de son temps devant la télévision et dort tardivement. Ils ne veulent plus avoir d'autres enfants par crainte qu'il soit comme son grand-frère. Il fait la grande section dans une école préscolaire de la capitale et a des compétences avérées en mathématiques. Il est attaché à sa mère et refuse de dormir lorsqu'elle n'est pas auprès de lui.

Le langage de Clément est restreint mais ilarrive parfois à formuler une bonne phrase pour exprimer ses besoins ou pour répondre à une question. Il a des stéréotypies gestuelles, suce constamment sa langue et fait des acrobaties pour simuler le super héros « Spiderman19(*) ».

· Passation du test et présentation du dessin

Clément entre dans la salle en chuchotant. Il est vêtu d'un pullover et a beaucoup de cheveux sur la tête. Il a un rhume et une petite toux. Il répond à mon « bonjour » et vient s'asseoir sur la chaise. Après avoir écouté la consigne, il tourne la feuille en position horizontale, se lève pour regarder par la fenêtre puis s'asseoit. Il tient le crayon avec la main droite et la main gauche appui la feuille.

Bien concentré, il commence à dessiner une fleur, la tige et la feuille. La fleur est obtenue en faisant tourner progressivement la feuille blanche. La fleur terminée, il représente la tête du bonhomme, les yeux, le nez, la bouche. Le tronc apparait sous forme de filet, puis les jambes, le prolongement du tronc reste entre les jambes et les bras. Il ramasse tous les crayons de couleurs, les assemble dans sa main droite, les porte vers sa bouche et chuchote comme s'il leur parlait. Ensuite, il les aligne sur la table tout près de lui. J'entendis d'un coup « la pluie »20(*), il se met debout et regarde à travers la fenêtre puis reprend place sur la chaise. Il prend le crayon de couleur violet, regarde derrière la feuille puis les dépose sur la table. Lorsque Clément ne chuchote pas, il suce sa langue dont le bout est visible de dehors. Il assemble encore tous les crayons de couleurs, fait des cris de combat « ichaah » puis les frappe d'un point fermé. Comme il ne s'intéresse plus à son dessin je demande s'il a fini et il me répond sereinement « c'est fini ».

Le dessin est effectué en cinq minutes. Il continue de faire beaucoup de grimaces avec les crayons de couleurs. Il retourne les bouts pointus vers lui, les rapproche à quelques centimètres de ses yeux, les retire et les dépose sur la feuille. Il ramasse encore les crayons, puis d'un mouvement violent du bras il crie « ichaahichaah ». Il prend le crayon de couleur verte et colorie la feuille de la plante, la couleur jaune est réservée pour le centre de la fleur. Lorsqu'on lui parle du bonhomme, il répond d'une voix robotique « c'est clément ». Il arrive à nommer les différentes parties du bonhomme sauf le trait situé entre les jambes. Il serre ensuite les points comme si mes questions l'irritait, il prend le crayon de couleur jaune mais ne colorie pas.

Clément se contente d'abord de le glisser entre ses doigts puis il le glisse sous la feuille blanche et la retourne. Il prend le crayon de couleur violet et dessine sa « maman » sur la page de derrière puis dépose son crayon. La « maman » ne diffère du premier bonhomme que par sa grande taille, les jambes qui sont plus courtes et les bras qui sont levés vers le ciel.

Figure 3: Dessin du bonhomme de Clément (6 ans)

· Analyse normative

Tableau 11: Tableau récapitulatif des scores de Clément (6 ans)

Note par niveau de représentation

Note globale

Tête

Schéma corporel

Vêtement

Couleur

25

11

14

00

07

Calcul du quotient intellectuel (QI)

Date de naissance : 14 Juin 2009

Date de la passation : 07 Aout 2015

Quotient intellectuel = Age mental/Age réel X 100

Age réel = 6 ans + 1 mois 23 jours = 6 ans + 23 jours soit 6 ans.

Pour une note globale de 25 on déduit un Age mental de 70,5 mois soit 6 ans.

QI = 6/6 ans X 100 => QI = 100

- Comparaison des scores partiels

Tête : le score obtenu le situe parmi les meilleurs de la population de son âge.

Schéma corporel : le score obtenu le situe dans la médiane.

· Analyse des caractéristiques graphiques

L'utilisation de l'espace graphique : le dessin est réalisé en suivant l'axe vertical de la feuille. Il est constitué de deux entités toutes flottantes dans le vide. La fleur est placée au centre de la feuille et a une grande occupation de l'espace. Le bonhomme occupe un petit espace et est comparativement plus petit que la fleur. Il est situé dans l'extrémité gauche de la partie inférieure de la feuille.

L'utilisation de la couleur : Clément utilise deux couleurs dans son dessin : la couleur jaune et la couleur verte. Le centre de la fleur est colorié en jaune et la feuille en vert. La couleur dépasse légèrement les contours de la fleur. Le bonhomme quant à lui, n'est pas colorié.

Les caractéristiques du trait : la fleur est dessinée avec une grande attention tandis que le bonhomme est effectué avec une grande rapidité. On observe des tracés droits, courbes et des formes arrondies. Les lignes se croisent et Clément a des difficultés à relier les extrémités des lignes. Le tracé est net et les yeux tout comme le nez sont représentés en pointillés.

· Analyse des caractéristiques du bonhomme

Clément représente un « bonhomme fil de fer » de face avec une taille de 9 cm. Le bonhomme est tout souriant mais est placé dans la zone gauche de la partie inférieure. Le sexe est reconnaissable contrairement à l'âge.

Le bonhomme est débout et les bras tendus. La tête est représentée par un grand rond mal fermé. Les yeux et le nez sont représentés par des points et la bouche est en forme de V. Le cou est présent et fait suite au tronc qui se prolonge jusqu'entre les jambes. Les bras, les jambes et le tronc sont représentés par de simples traits. Le bonhomme ne possède ni de mains ni de pieds. Les jambes sont disproportionnelles.

· Interprétation du dessin

Un quotient intellectuel de 100 indique que Clément a un niveau de développement intellectuel qui se situe dans la moyenne (OMS). En outre les caractéristiques du dessin nous renvoient aux stades du réalisme manqué (3 à 4 ans) de Luquet (op.cit.) et du dessin éparpillé de Royer (op. cit.) qui concernent l'enfant dont l'âge se situe entre 4 et 6 ans. Les scores partiels obtenus par Clément indiquent qu'il a un bon niveau d'intégration du schéma corporel.

Le bonhomme de Clément est son autoportrait comme il le dit pendant l'entretien. Les formes arrondies et les lignes droites nous renvoient à un besoin de protection mais aussi à une agressivité latente. Clément se sent en insécurité et met en évidence sa fragilité psychique à travers les flottements des figures, le tronc du bonhomme en forme d'algue, l'absence de pieds ainsi qu'à travers la légèreté des tracés. La position du bonhomme sur la page met en évidence le repli sur soi de l'enfant, une fixation infantile, en un mot l'angoisse. Deux couleurs sont utilisées sur la fleur, le bonhomme est dessiné uniquement au crayon de papier. Cela est l'indice que l'enfant ressent un grand vide affectif. C'est un enfant immature mais qui investit le domaine intellectuel (forme de la tête).

La forme crochue de la bouche nous révèle des préoccupations orales notamment l'agressivité mais peut également révéler des problèmes relationnels avec la mère. Le tronc filiforme nous montre que l'enfant n'a pas conscience des contenus corporels. Le corps est perçu comme un sac vide dont le squelette interne n'est pas édifié.

Le bonhomme révèle des problèmes de contacts sociaux à travers l'absence des mains. La petite taille du bonhomme, les bras représentés par de simples traits caractérisent l'infantilisme et le sentiment d'impuissance. Le bonhomme semble se tenir sur trois jambes, celle du milieu pouvant renvoyer au phallus ou à un support supplémentaire.

Clément est un enfant assez particulier car il se démarque des deux premiers enfants par son niveau intellectuel assez normal. La latéralité du corps est bien intégrée mais des troubles de l'image du corps sont constatables. C'est un enfant qui présente une avidité affective et qui a besoin d'étayage (support). Ses comportements semblent résulter de cette carence affective.

Notre dernière présentation est le cas Julie qui est la seule fille du groupe.

* 19 Il s'agit d'un super héros d'une bande déssinée.

* 20 En effet, il avait commencé à pleuvoir et il voyait les gouttes à travers la fenêtre vitrée.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net