WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La contrebande de voitures volées entre la Gabon, le Cameroun et la Guinée-Equatoriale: essai sur une activité criminelle transfrontalière en Afrique centrale

( Télécharger le fichier original )
par Bruno MVE EBANG
Université Omar Bongo - Maitrise 2009
  

précédent sommaire suivant

2-2 La Guinée-Équatoriale, une destination finale par excellence

La Guinée-Équatoriale est le pays de destination finale par excellence dans le système de contrebande de voitures volées entre les trois pays. Ce pays d'Afrique centrale est l'espace d'acheminement privilégié de voitures volées au Gabon et, par extension, dans les différents pays environnants. Cela s'explique par l'embellie financière que connaît le pays depuis environ une dizaine d'années. En effet, les habitants de ce pays désirent acquérir une voiture d'abord à cause de l'absence d'un système de transport public, mais aussi du fait que leur pouvoir d'achat augmente de manière soutenue depuis plusieurs années à tel point que le revenu national brut par habitant (RNB/Hbts) est devenu le plus élevé de l'Afrique centrale car leur État est un nouveau pays producteur de pétrole.

Tableau n°8- Revenu national brut /habitant au Gabon, au Cameroun et en Guinée-Équatoriale

Années

Cameroun

Gabon

Guinée-Équatoriale

2003

545

3 417

2 690

2004

1 080

5 942

3 540

2005

1 800

5 007

5 500

2006

2 060

6 527

8 510

2007

2 300

8 481

12 860

Source : Banque mondiale, www.banquemondiale.org., revenus en Dollars ($) USA.

A l'analyse du tableau ci-dessus, on constate que le revenu national brut du Gabon et du Cameroun est moins élevé que celui de la Guinée-Équatoriale dès 2005 où il passe à 5 500 Dollars($). Par ailleurs, le PIB de la Guinée-Équatoriale est passé de 163 980 à 9 923 308 $ de 1995 à 2007. Ainsi, le PIB de ce pays, estimé 9,9 Milliards de Dollars en 2009, est devenu le meilleur de l'Afrique centrale140(*). En outre, le Produit Intérieur Brut/Habitants (PIB/Hbts) de la Guinée-Équatoriale s'élève aujourd'hui à 21 230 $ soit plus élevé que celui du Gabon (13 080 $) et celui du Cameroun (2 120 $).

Graphique n°5- Le PIB/habitants des États d'Afrique centrale

Source : Données FMI en Dollars in Capital , « L'État du monde en 2009 », Paris,

décembre 2008, pp 110-113.

La Guinée-Équatoriale est devenue un espace de destination finale de voitures volées en Afrique centrale. Ce sont des voitures tout-terrain de luxe, de type Toyota Prado, Land Cruiser, Toyota Hilux double cabine, qui en transitant par les villes gabonaises d'Oyem et de Bitam, sont convoyées par les réseaux criminels organisés vers ce pays141(*). En effet, il semblerait que les Équato-guinéens soient les principaux acheteurs des voitures aux marchés de Kyé-Ossi et d'Akombang142(*).

Au niveau du bureau du poste de douanes d'Ambam, « sur une total de 113 tonnes d'articles manufacturés exportés par le Cameroun vers le Gabon et la Guinée-Équatoriale, en fin juin 2005, 26 tonnes (23%) entraient au Gabon alors que 87 tonnes (76,99%) s'orientaient vers la Guinée-Équatoriale »143(*). Ainsi, on comprend, à la lecture de ce qui précède, que la Guinée-Équatoriale est le principal espace d'acheminement du Cameroun en biens fabriqués.

Schéma n°4 - La contrebande de voitures volées entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée-Équatoriale.

CAMEROUN

GUINÉE-ÉQUATORIALE

Frontière

25%

75%

GABON

75%

25%

100 % à Kyé-Ossi et Akombang (points de vente et de transit)

Frontière

Légende

Flux des espaces pourvoyeurs

Flux des espaces de destination finale

80%

20%

Libreville

Reste du pays

Source : Conception personnelle à partir d'une compilation de données de terrain

Le schéma de la contrebande de voitures volées ci-dessus montre que le Gabon est le principal pays pourvoyeur (75%) en voitures volées, notamment aux points de vente de Kyé-Ossi et Akombang. Dans ce pays, Libreville fournit 80% des voitures volées au Gabon et le reste du pays 20%. Le Cameroun (25%), avec ses marchés frontaliers, est un espace de vente et de transit. En effet, les voitures y sont principalement vendues aux équato-guinéens qui achètent 75% des voitures mais aussi aux camerounais (25%).

* 140Données FMI in Capital , « L'État du monde en 2009 », Paris, Décembre 2008, pp 110-113.

* 141J. MOULENDA, « Des voleurs de voitures au gnouf », L'Union, 25/05/2007, n°9428, p.6.

* 142Entretien le 19/04/2009 avec des vendeurs de voitures de ces différents marchés.

* 143P. NGUEMA ENGO, Op. Cit., p.133.

précédent sommaire suivant