WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'intégration des valeurs traditionnelles congolaises dans l'amélioration du système éducatif moderne en RDC. Cas de l'initiation traditionnelle Lega de 1905 à  2008

( Télécharger le fichier original )
par Spartacus KABALA MUNYEMO
Université pédagogique nationale - Diplôme d'études approfondies 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

g. L'initiation des femmes (Bombwa):

Les filles et femmes Lega ne subissent pas la même initiation que celle consacrée aux hommes, car jadis, le rôle que jouaient les femmes au sein de la société était différent de celui des hommes.

En résumé, nous distinguons deux sortes d'initiation des femmes : la première concerne, d'une part, la soeur d'un initié qui veut accéder au statut de Mwami (chef coutumier). D'autre part, l'épouse d'un Mwami qui veut accéder à un grade supérieur de Bwami. La seconde concerne les jeunes filles, en général, avant leur mariage.

g. 1. Initiation de « Kigogo » et des épouses des Bami

Tout homme Lega, initié, peut accéder aux grades de Bwami s'il remplit les conditions exigées. Ainsi, l'accès au premier grade appelé « Kongabulumbu » exige que l'initié soit accompagné d'une jeune fille de sa parentèle, âgée d'au moins douze ans et qu'elle soit encore vierge, symbole de « pureté  du corps et de l'esprit ». Elle s'appelle « Kigogo ». Outre celle-ci, on trouve encore quatre catégories ou grades de l'initiation des femmes, il s'agit de : Bombwa (épouse de Mwami wa Kansilembo) ; Kalonda (épouse de Mwami wa Ngandu) ; Nyamalembo (épouse de Mwami wa Yananio) et Kanyamwa (épouse de Mwami wa Kindi).

L'initiation de toutes ces catégories des femmes se déroule aussi bien dans la case d'initiation que sur l'aire de danse au village. Par contre, la cérémonie de purification (Kumoko) se déroule hors du village, au bord de la rivière où les villageois puisent habituellement de l'eau. Toutes ces étapes se déroulent en présence seulement des femmes initiées. Pour cette raison, nous n'avons pas, ici, assez de détails à présenter.

L'initiation est sanctionnée par la cérémonie d'intronisation des initiées en présence de leurs maris assis, chacun, sur un escabeau devant son épouse.

f. 2. L'initiation des jeunes filles

Il sied de préciser que les jeunes filles Lega n'ont pas une cérémonie particulière d'initiation. Cependant, dès leur jeune âge, elles sont préparées à une vie conjugale et responsable. La mère et les tantes des jeunes filles insistent sur la propreté de leur corps. Elles apprennent à leurs filles comment faire le bain intime. Avec fermeté et constance, elles montrent la portée de la virginité que leurs filles doivent conserver jusqu'au jour de leur mariage, car cet état valorise la jeune fille, la met à l'abri de souillure du corps et de l'esprit, lui évite des grossesses indésirables, des infections et maladies sexuellement transmissibles, etc.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net