WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion du personnel et son impact sur la productivité au sein d'une entreprise. Cas de Sogetel CKZ

( Télécharger le fichier original )
par Jol MULEKA MPUNGU
Centre universitaire de Kolwezi " extension de l'Université de Lubumbashi " - Graduat 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II.2.3.2 LE GAIN DE PRODUCTIVITE

Le gain de productivité est pour une quantité de travail et/ou d'outil de travail identique une amélioration de la production d'une unité de production ou d'une entreprise.

Le gain de productivité se mésuse comme la différence entre deux productivités à deux dates données. Ce gain peut être évalué en valeur absolue (gain absolu par travailleur) ou en valeur relative (taux de variation exprimé en pourcentage).

Le gain de productivité est un surplus qui peut être distribué aux salariés (hausse de salaire, prime, promotion, baisse de la durée du travail,...) à l'entreprise (augmentation des fonds propres, financement des investissements) aux actionnaires (la hausse des dividendes) aux consommateurs (la baisse de prix)

La hausse de productivité est due à plusieurs facteurs :

Ø L'organisation du travail

Ø La motivation

Ø La performance du matériel

Ø L'environnement de l'entreprise

Ø Le climat social

Ø L'expérience et la qualification

Ø La responsabilité et la confiance

Pour les économistes, le terme technologie est souvent utilisé dans un sens large pour englober tout ce qui déterminé la productivité.

La productivité à un rôle clef dans la compréhension de la croissance économique, cette idée dont son emblématique, les thèses d'Adam Smith sur « la richesse de nation » (sous l forme particulière de la division sociale du travail) a un aspect tautologique puisque le revenu par tête et le niveau de productivité dans une économie sont à peu de prés.

Deux manières d'écrire la même chose (fraction entre la production et le nombre d'habitant) cet aspect tautologique ne doit induire en erreur, il montre simplement que la productivité est immanente à la croissance.

Dans l'approche individuelle, la productivité résulte de deux types de considérations :

Ø sur le rendement, relativement à la question de l'énergie (comment ai-je travaillé)

Ø Sur l'efficience relativement à la question de l'intelligence (où ai-je fait ?)

Au niveau managérial, il revient de souligner que la motivation des employés est importante pour augmenter leur productivité.

II.2.3.3 LE GOULOT D'ETRANGLEMENT

L'amélioration de la productivité, certes liée aux progrès techniques dépend aussi du processus de production du système considéré et des procédés de fabrication :

Ø Diminution de la productivité : amélioration du rendement en dehors du chemin critique d'un processus de production diminue la productivité

Ø Paradoxe de la productivité : le paradoxe précédent s'expliquez par la diminution d'un ratio économique associe à la production égale, l'amélioration du rendement entraine une diminution du volume de travail effectué

Ø Augmentation de la productivité : l'amélioration du rendement n'augmente la productivité que si l'amélioration considérée s'applique au goulot d'étranglement du système de production considérée.

En se référant de même à la notion de la productivité, nous avons dit qu'il y a autant de forme de productivité dû aux facteurs de production

Ainsi nous avons :

Ø La productivité du travail

Ø La productivité du capital

Ø La productivité des consommations intermédiaires.

Formules

Ø La productivité des CI= valeur de la production/valeur des CI

Ø La productivité du capital (technique ou fixe) est la ^productivité des machines qui est égale à la valeur de la production/ la valeur du capital fixe(ou technique)

Remarque

La productivité va dépendre de la durée d'utilisation des machines mais aussi du taux d'utilisation de l'outil de production.

Ø La productivité du travail = la valeur de la production /la quantité de travail utilisée

Il y a aussi la productivité horaire du travail = la valeur de la production / la quantité de travail*la durée du travail.

Ici on prend en compte la durée du travail, si elle baisse la productivité doit augmenter

Si la valeur de la durée ne change pas inversement une hausse de cette productivité peut favoriser une réduction de cette durée.

La productivité du travail est égale à la productivité du capital * l'intensité capitalistique (nombre des travailleurs), cette relation nous permet de comprendre que la croissance de la productivité du capital bénéfique à la productivité du travail, toute chose restant égale par ailleurs.

Pour clore cette par ou se chapitre nous tenterons de donner ou de présenter un schéma qui explique l'importance des gains de productivité et à quoi cela sert-il dans une entreprise :

Hausse de la demande

Hausse des profits

Hausse du PA

Hausse desalaire

Hausse de l'investissement

Baisse du court salarial unitaire

Facteur de compétitivité

Baisse de prix

Division du travail

Hausse de la production

Hausse de la production

Hausse de l'emploi

Effet sur chaumage

Surplus de MO

Cela si on le place à LT, effet>0<0, si effet>o on parle de phénomène de compensation

Transformation de l'emploi, il devient de plus en plus tertiaire

Explication du schéma

Ø L'entreprise peut utiliser le gain de productivité pour augmenter son bénéfice et donc son investir

Ø L'entreprise dans un contexte de forte concurrence peut utiliser ses gains de productivité pour baisser le prix, si on augmente la productivité, on baisse les coûts de production et l'entreprise va pouvoir exporter et cela favorisera l'extérieur et augmentera l'emploi

Ø Au niveau des salariés le gain de productivité peut contribuer à une hausse des salaires qu'à la hausse du pouvoir d'achat (on peut imaginer que les salariés préfèrent à la hausse du salaire et de la durée du travail)

Ø Le gain de productivité permet à l'Etat une augmentation des recettes fiscales ce qui sont des dépenses publiques et donc l'investissement ou encore l'équilibre budgétaire et donc indique d'éviter la hausse des prélèvements futurs

Ce schéma nous permet de comprendre que la hausse de la productivité créée un surplus de la main d'oeuvre à court terme et à long terme, les gains de productivité ont un effet positif sur l'emploi du fait des mécanismes économiques exposés ci-dessus.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"I don't believe we shall ever have a good money again before we take the thing out of the hand of governments. We can't take it violently, out of the hands of governments, all we can do is by some sly roundabout way introduce something that they can't stop ..."   Friedrich Hayek (1899-1992) en 1984