WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion du personnel et son impact sur la productivité au sein d'une entreprise. Cas de Sogetel CKZ

( Télécharger le fichier original )
par Jol MULEKA MPUNGU
Centre universitaire de Kolwezi " extension de l'Université de Lubumbashi " - Graduat 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

III.3 LA GESTION DU PARSONNEL ET SON IMPACT SUR LA PRODUCTIVITE A LA SOCIETE GENERALE DE TELECOMMUNICATION (SOGETEL CKZ)

Comme cela a été éveillé dans la partie introductive de se travail, que pour toute entreprise qui se veut respectée, l'atteinte de ses objectifs fera l'objet ou appel aux différent procédures de gestion pour sa détermination et sa survie, et la performance provient d'une gestion efficace et efficiente d'où nous pouvons dire rationnelle La gestion du personnel à la société générale de télécommunication comprend les différentes étapes : Pour commence, d'abord par la procédure de gestion, tout les décisions sont centralisées à la direction générale de Lubumbashi(CLB) et l'on ne sait pas dire qui travail et qui ne travail pas, qui est en avance et qui est en retard, bref qui dirige qui.

L'effectif du personnel est minimes et l'entreprise ne sait pas recruter ni même les journalier ni les autres (la société l'offre pas l'emploi) et la gestion du personnel cause un problème pour la société.

La société générale de télécommunication garde en son sein les mêmes agents depuis l'année 2002 jusqu'en se jours, l'affectation n'est pas respectée c'est qui nui à la production due. d'ou la productivité du travail en baisse.

La seule motivation pour l'entreprise n'est que le salaire, c'est qui amène l'entreprise à une perte des personnel voir même des journaliers cela renvoie la productivité à prendre une allure négatif.

Pour ce qui de la discipline, comment se fait-il pour une entreprise qui se respecte où l'on n'arrive pas à opter pour une discipline équitable où seulement les journalier en sont victimes. D'où la gestion du personnel à la société générale de télécommunication n'arrive pas maintenir la discipline de ses agents et/où tout est régit par l'amitié et non le travail et cela conduit au non réalisation des objectifs

Se référant au cycle de la productivité, ce la est lier à la conjoncture qui est même le carnet de commandement de l'entreprise

Il peut exister quatre phase dont : Début d'expression : hausse accéléré de la productivité, et on entant une confirmation de l'embauche

Ø Fin d'expression : la hausse ralentie de la productivité, le personnel est sous utilisé, cela on approche à un sureffectif

Ø Récession : la baisse de la productivité, l'employeur entend la confirmation pour le licenciement

Ø Dépression : baisse ralentie de la productivité, l'employeur prend acte du sureffectif, il licencie, c'est qui hausse la productivité et la préparation à la reprise.

La baisse de la productivité à la société générale de télécommunication CKZ n'est pas seulement due à la mauvaise gestion mais aussi à d'autres effets comme la concurrence des sociétés de communication telle que VODACOM, CELTEL, TIGO, CCT ...

C'est qui fait que la gestion du personnel ne sait pas faire tout pour son personnel, parce que tout est centralisé à la direction générale et que l'assistance managériale du CKZ ignore d'autres décisions, il ne connaît pas tout s'est qui de la gestion du personnel dans leur entreprise, d'où pour procéder à l'embauche la compétence est seulement dans le chef de la direction générale, c'est qui revient à la Mercie du centre de Kolwezi s'est seulement l'appel à l'offre des journaliers.

Cela a des répercutions sur la productivité en baisse, car les agents ne sont pas motiver et que la société ne dispose pas des bonnes stratégies opérationnelles sur terrain contrairement à ce que nous avons proposé la partie introductive ou nous avons dit que les stratégies opérationnelles sur terrain étaient bonnes.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy








"En amour, en art, en politique, il faut nous arranger pour que notre légèreté pèse lourd dans la balance."   Sacha Guitry