WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude et perspectives de l'approche participative des projets communautaires réalisés par le Fonds Social dans la Province du Sud-Kivu en RDC de 2004-2009


par Manassé LWIMO MANASSE MUKENGE
Institut supérieur de développement rural de Bukavu RDC - Licence en développement rural 2011
  

précédent sommaire suivant

2.6. PRESENTATION DU FSRDC : DIRECTION TECHNIQUE

2.6.1. Structure organique

Mandat général

Sous l'autorité du Coordonnateur Général, le Directeur Technique s'occupe de l'appui opérationnel aux programmes et projets.

Mandat spécifique

- s'assurer du respect de la planification dans l'exécution technique des sous-projets par les antennes ;

- Tenir à jour un registre de normes techniques dans les différents secteurs d'intervention ; assurer la mise à jour des normes techniques en fonction des spécifications des ministères concernés et les communiquer aux antennes ;

- concevoir et proposer une méthodologie et des outils de mise en oeuvre et de suivi de sous projets par les antennes,

- participer au comité de supervision des projets HIMO et assurer la supervision technique du consultant HIMO logé à l'antenne du Katanga,

- présenter au CG pour approbation, les programmes et budgets annuels ainsi que les rapports d'activités mensuels et annuels de la direction technique ;

- coordonner les missions périodiques de suivi et d'audit technique relatives aux RBTP et au Projet PASU/FA,

- participer aux missions de supervision des sous-projets aux fins d'évaluation des performances,

- Répondre à toute demande d'appui technique en provenance de la Coordination Générale, d'une autre Direction ou d'une Antenne ;

- Fournir mensuellement à la DEP les rapports et fiches requises par celle-ci.

En vue d'assurer une bonne coordination des services sous son autorité, le DT peut déléguer à ses collaborateurs directs certaines de ses prérogatives, et ceci conditionnellement à l'approbation du Coordonnateur Général

2.6.3. La Direction Technique

Placée sous l'autorité du Coordonnateur Général, la Direction Technique est animée par un Directeur Technique. Il est assisté dans l'exécution de ses tâches par

- un (e) Assistant (e) en charge du Secrétariat du DT,

- un Responsable de l'Appui et du suivi des activités des RBTP,

- un Responsable de la gestion environnementale.

1) L'Assistant(e) du DT

Mandat général

Sous l'autorité du DT, l'Assistant(e) assiste le DT dans l'organisation de ses rencontres, dans la préparation de ses correspondances et dans le classement et la conservation des dossiers et documents.

Mandat spécifique

Sous l'autorité du DT, l'Assistant(e) est responsable de la bonne tenue du Secrétariat qu'il (elle) dirige ainsi que des missions qui lui sont confiées par le DT.

Plus particulièrement, il (elle) est chargé(e) des tâches suivantes :

- Des appels téléphoniques,

- Réceptionner, enregistrer, traiter et ventiler le courrier,

- Répertorier et classer les documents,

- Veiller à l'expédition des courriers,

- Gérer les fournitures de bureau de la Direction et du Secrétariat, en tenir une comptabilité permanente et proposer le renouvellement au moment opportun,

- Recevoir les visiteurs ou veiller à ce ceux-ci soient correctement accueillis, informés et dirigés, s'il y a lieu, vers la personne ou le service demandé,

- Veiller à l'expédition des courriers,

- Gérer les fournitures de bureau de la Direction et du Secrétariat, en tenir une comptabilité permanente et proposer le renouvellement au moment opportun,

- Recevoir les visiteurs ou veiller à ce ceux-ci soient correctement accueillis, informés et dirigés, s'il y a lieu, vers la personne ou le service demandé,

- Superviser ou exécuter, le cas échéant, les travaux de saisie et de dactylographie, veiller à leur exécution dans les meilleurs délais et contrôler les documents produits avant leur remise aux demandeurs,

- Assister le DT dans la préparation et le suivi des dossiers,

- Préparer et organiser les réunions, rendez-vous, et déplacement du Directeur,

- Exécuter, à la demande du DT, toute autre tâche qui lui sera confiée en relation avec les activités.

3) le Responsable « l'Appui et suivi des activités des RBTP»

Sous l'autorité du Directeur Technique, le Responsable de l'Appui et suivi des activités des RBTP a pour mission de veiller à la bonne exécution des projets communautaires.

Description des tâches

Toutes les tâches du responsable du suivi et de l'exécution des RBTP sont exclusivement en relation avec les projets communautaires. Il aura la responsabilité de :

- organiser le processus de PSE conformément au manuel ;

- élaborer un tableau de bord pour la Direction Technique ;

- collecter, traiter, organiser, analyser et produire les informations permettant à la Direction Technique de prendre des décisions sur les appuis à fournir aux Antennes et à la DEP sur l'exécution des sous-projets ;

- élaborer en rapport avec les autres Directions, des supports de collecte et de traitement de données pour le suivi/exécution technique des sous-projets devant être exécuté par les antennes ;

- en étroite collaboration avec les antennes, élaborer les TDR et les contrats des prestataires de services dans le domaine du suivi/exécution technique des sous-projets;

- suivre et évaluer les contrats des prestataires de services qui causent ou pourraient causer problème (suite à une identification par les antennes);

- coordonner et élaborer, en rapport avec les autres experts, en particulier le Directeur technique, les plans et rapports périodiques d'activités ;

- alerter le DT en cas de dépassement des budgets ;

- préparer des rapports ou les états consolidés d'exécution physique et financière des sous-projets sur base des états produits par les antennes du FSRDC ;

- contribuer à la rédaction et à la mise en cohérence des bilans et programmes annuels du FSRDC ;

- Rédiger des notes à l'intention de la Direction Technique et des autres experts ;

- Coordonner, de concert avec la Direction, les évaluations à mi-parcours et terminales ;

- Rendre disponible tout document ou information technique requis par la CG, une direction ou une antenne ;

- Proposer toute amélioration pouvant accroître le rendement de la DT.

Au titre des appuis à apporter aux Antennes, il devra :

- élaborer un tableau de bord de suivi/exécution ainsi que la démarche de collecte, traitement, analyse et remontée de données et en proposer l'application par les antennes après validation par le DT;

- participer à la formation des staff des antennes;

- appuyer techniquement et de façon fonctionnelle les ingénieurs des antennes en matière de suivi de l'exécution;

4) le Responsable de la gestion Environnementale

Sous l'autorité du Directeur technique, le Responsable de la Gestion Environnementale a pour mandats :

- Donner des avis techniques sur les mesures d'atténuation des impacts environnementaux, afin de maximiser la contribution positive que le projet apporte à la durabilité des ressources naturelles et de l'environnement ;

- Conseiller la Coordination Générale et les antennes sur toutes les questions techniques liées à l'évaluation environnementale et sociale du Projet/Programme;

- Donner des avis techniques spécifiques sur des mesures d'atténuation pour des sous-projets;

- Sensibiliser et provoquer de manière proactive la demande pour de tels avis techniques au sein des CDP et ALE;

- Dresser le système de liste de contrôle de sélection des sous projet et des formulaires pour l'établissement des rapports et superviser leur bon fonctionnement y compris en apportant des conseils aux antennes en ce qui concerne le recrutement de consultants pour les études, ou mesures de sauvegarde requis;

- Détecter les questions touchant à la gestion environnementale qui peuvent nécessiter une évaluation supplémentaire, notamment en ce qui concerne l'évaluation des impacts cumulatifs, ou les questions ayant un caractère transfrontalier (c'est à dire, inter-villageois) et prendre les mesures nécessaires pour les étudier;

- Identifier et étudier les questions spécifiques de la politique nationale qui affectent le fonctionnement du CGES;

- Appuyer la mise en oeuvre de tous les programmes de formation environnementale;

- Organiser des sessions de formation et de sensibilisation dispensés aux antennes et ALE

- Procéder, sur demande d'une antenne, aux évaluations des sous-projets arrivés à terme dans le but d'identifier les améliorations à apporter aux mesures de mitigation et aux listes de contrôle de sélection;

- Produire des rapports périodiques selon le format demandé.

- Appuyer l'évaluation des résultats du PASU en intégrant les aspects d'atténuation environnementale et sociale et les mesures d'atténuation des impacts dans le fonctionnement du projet, et faire des recommandations pratiques pour améliorer les performances.

- Examiner les archives des listes de contrôle et examiner les rapports; sur la base de cette revue, sélectionner un certain nombre de sous-projets pour des visites de terrain afin de vérifier le respect des mesures d'atténuation proposées. Il devra également, procéder à l'identification d'impacts potentiels non suffisamment identifiés ou traités par les ALE, les communautés ou les entrepreneurs, et y apporter des mesures d'atténuation ou un plan de mise en conformité ;

- Proposer des améliorations pratiques aux listes de contrôle pour la sélection des sous-projets afin de parfaire le fonctionnement sur la base des expériences pratiques ;

- vulgariser et mettre en application les dispositions : du plan cadre de gestion environnementale et sociale(PCGES), du cadre de politique de recasement des populations déplacées(CPRP) et du cadre de planification en faveur des populations autochtones(CPPA) du FSRDC ;

- assurer la liaison entre les institutions impliquées dans la gestion de l'environnement et la Coordination Générale du FSRDC ; et

- évaluer et assurer le suivi des performances des ALE et cellules de Projet(CDP) dans la gestion des questions environnementales et sociales.

- Soumettre dans le rapport annuel (a) une synthèse du nombre de sous-projets (i) sélectionnés et devant faire l'objet d'une étude d'impact environnemental et social, (ii) ayant reçu des conseils techniques, (iii) ayant fait l'objet de mesure d'atténuation, etc.; (b) les conclusions qui précisent si le projet maximise ou non sa contribution positive à la gestion des ressources naturelles et de l'environnement; (c) les domaines d'amélioration et recommandations pratiques.

précédent sommaire suivant