WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Une analyse de la filière plants améliorés d'arbres forestiers dans le grand sud du Cameroun


par Dingues Ghislain Tchounji
Faculté d'Agronomie et des Sciences Agricoles (Université de Dschang) - Ingénieur Agronome (Option: Economie et Sociologie) 2012
  

précédent sommaire suivant

6.2. Les relations entre les acteurs et leurs fonctions dans la filière

6.2.1. Les relations entre les acteurs

- Coordination horizontale

Au niveau des fournisseurs (germoplasme), en ce qui concerne les espèces exotiques (manguier et avocatier), les deux institutions de recherche (IRAD, ICRAF) dominent dans la production du matériel de base de bonne qualité. Cependant la demande en germoplasme est supérieure à l'offre. Il n'existe pas de compétition entre ces deux institutions, mais plutôt une collaboration (échange des clients et partage de l'information);

Au niveau des producteurs, on observe une concertation entre l'ICRAF et les groupes, car c'est l'ICRAF via ces organisations relais qui promeut ces groupes et les encadre. Il y a donc une collaboration très forte. Et de par l'offre qui est très inférieure à la demande, la concurrence est quasi nulle et lorsqu'elle existe elle est faite beaucoup plus sur la qualité des plants. Il existe une collaboration très étroite entre les groupes. Cette collaboration concerne les formations, le partage de l'information et des clients, la collecte des germoplasme.

Au niveau des utilisateurs, on observe une collaboration au moment de l'achat des plants. Les clients se renseignent auprès des anciens clients sur la qualité des plants et la localisation de la pépinière. Chaque client achète de manière individuelle ces plants. Il n'y a aucune forme de concertation. Au vue d'une demande en plants très supérieure à l'offre, il existe une légère concurrence entre les utilisateurs pour l'acquisition des plants.

- Coordination verticale

Elle concerne les acteurs situés à des niveaux différents dans la filière. Les coordinations verticales existantes entre les différentes catégories d'acteurs identifiés sont représentées sur la figure 9.

Producteurs agricoles, Projets et ONGs

Producteurs Agricoles

Groupe (Pépiniéristes)

ICRAF

IRAD

IRAD

ICRAF/Organisation relais

Fournisseurs d'intrant :

(Germoplasme)

Producteurs:

Utilisateurs :

Figure 9 : Relation entre les acteurs de la filière

De la figure 9, il ressort qu'il existe des coordinations verticales entre les fournisseurs et les producteurs, et entre les producteurs et les consommateurs.

La relation fournisseurs - producteurs est libre. L'offre est de loin inférieur à la demande en termes de quantité, de délai, et de localisation, car le nombre de fournisseurs très réduit crée un grand écart géographique entre l'offre et la demande. De ce fait, les groupes (96 %) collectent le germoplasme de base dans les parcelles des membres.

La relation producteurs-utilisateurs  est consensuelle. Très souvent le contrat, quand il existe, est oral et repose sur la confiance. Il est écrit quand les quantités sont importantes comme c'est le cas avec les projets/ONGs et certaines élites. Les accords portent sur les quantités, le type de plants (marcotté, greffé, etc.), les formes de paiement (cash ou crédit) et le prix. Quant au prix, il existe des prix standards pour les groupes qui appartiennent au réseau coordonné par l'ICRAF ; ces prix varient en fonction du type de plants et de l'espèce. Ainsi, les plants améliorés d'arbres fruitiers greffés varient entre 1000 et 1500f CFA, les plants marcottés se vendent entre 2000 et 3000 FCFA ; les plants bouturés entre 1500 et 2000fcfa, et les plants issus de semis se vendent entre 500 et 800fcfa (Mfoumou, 2005). Cependant, plus de la moitié des groupes enquêtés affirment que les prix sont fixés de gré à gré avec les clients. Les prix fluctuent en fonction des clients et de la demande

précédent sommaire suivant