WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La place du vin bio dans le secteur du luxe


par Fiona Charvet
ISC Paris - MBA Marketing Management des industries du Luxe 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5.1.1.3 Fonctions

Comme nous l'avons dit plus haut, les représentations sociales ont pour fonction principale d'interpréter la réalité. Elles régulent les relations entre les individus et leur environnement et représentent un guide pour l'action. Nous pouvons dire que, « chaque fois que nous acquérons ou modifions une représentation sociale nous changeons par la même occasion un certain nombre de comportements dirigés vers les autres et vers nous même. » (Moscovici, 1986, cité par Beauvois et al, In Perspectives cognitives et conduites sociales) Elles déterminent et orientent les comportements des individus, mais elles sont elles-mêmes modifiables par nos comportements et nos pratiques.

Les représentations sociales jouent un rôle fondamental dans la dynamique des relations sociales et dans les pratiques car elles répondent à quatre fonctions (Abric, 1994, p.15):

1. La fonction de savoir

Les représentations sociales permettent de comprendre et d'expliciter la réalité, en intégrant les connaissances acquises dans un système de valeurs auxquelles les sujets adhèrent. Elles sont un savoir pratique de sens commun. Elles facilitent la communication sociale, en constituant «un cadre de référence commun» (Abric, 1994, p.15), qui rend possible les échange sociaux.

2. La fonction identitaire

Les représentations sociales définissent l'identité, en permettant aux groupes et aux sujets de se situer dans le champ social. Elles permettent aussi de sauvegarder la spécificité de son groupe et son image positive car conforme à son système de valeurs et de normes.

3. La fonction d'orientation

Les représentations sociales guident les comportements et les pratiques. Le système de décodage de la réalité, que constituent les représentations sociales, en font un guide pour l'action, en définissant ce qui est bien vu, tolérable ou inacceptable.

4. La fonction justificatrice

Les représentations sociales permettent, à posteriori, de justifier les prises de position et les conduites des sujets dans une situation donnée.

5.1.1.4 La théorie du noyau central

Abric propose de considérer l'organisation interne d'une représentation sociale d'un point de vue structural, elle aurait deux composantes complémentaires, un noyau central et un système périphérique. La représentation serait organisée autour du noyau central, dont la fonction serait structurante.
Le noyau central serait la base commune de la représentation. Il serait stable et résisterait au changement assurant ainsi la permanence de la représentation. Alors que le système périphérique serait une interface entre le noyau central et la réalité, il permettrait d'intégrer des variations individuelles.

v Le noyau central

Toute représentation est organisée autour d'un noyau central. Le système central est caractérisé par une très grande stabilité, il serait fortement lié à la mémoire collective et à l'histoire du groupe, c'est lui qui assure la pérennité de la représentation. Il constitue les bases communes, collectivement partagées, c'est le lieu de consensus des représentations.

Les éléments cognitifs qui le composent sont essentiels à l'existence de la représentation et ils entretiennent des relations de forte connexité entre eux. La fonction globale du noyau central est d'attribuer sa signification à la représentation, mais aussi de lui fournir les moyens de sa cohérence. Le noyau central est constitué par un petit nombre d'éléments, qui ont une place privilégiée dans la représentation. Les autres éléments qui composent la représentation sont des éléments périphériques qui dépendent des éléments centraux.

Grâce à Moliner (1989) et à son test de «Mise en cause» (MEC) l'existence du noyau central est validée expérimentalement. En partant du principe que les éléments centraux d'une représentation sociale ne sont pas négociables, Moliner prouve que leur mise en cause provoque nécessairement la réfutation de la représentation sociale.

v Le système périphérique

Le système périphérique quant à lui, protège le système central des bouleversements de l'environnement. C'est sur les éléments périphériques qu'il peut y avoir des variations individuelles et des changements. Les éléments périphériques autorisent une représentation individualisée. Ils sont en prise avec les événements quotidiens, et permettent l'adaptation de la représentation à des contextes sociaux variés.
Les éléments périphériques s'organisent autour du noyau central. Ils constituent l'essentiel du contenu de la représentation, sa partie la plus accessible et la plus concrète.
En effet, les éléments périphériques peuvent être descriptifs. Ils décrivent l'objet de façon concrète et compréhensible pour le groupe.Les éléments périphériques peuvent aussi être, prescriptifs. Ils dictent les pratiques à mettre en oeuvre, ce sont ces éléments qui indiquent ce qu'il faut, ou ne faut pas, faire dans une situation donnée.
Finalement, les éléments périphériques peuvent correspondre aux jugements. Ils permettent aux sujets d'évaluer, de juger ou d'avoir une opinion sur l'objet.

Le système périphérique a deux grandes fonctions:

· Une fonction de concrétisation, il concrétise la représentation et permet donc de la reformuler concrètement ;

· Et une fonction de régulation, qui régule les informations provenant de l'extérieur et les informations de défense vis à vis du noyau central. Le système périphérique fait le lien entre la représentation et les pratiques. Cette dernière fonction se manifeste de différente façon:

? Le système périphérique intègre de nouveaux éléments permettant à la RS de s'adapter au contexte et à ses changements ;

? Il autorise des modulations individuelles différenciant la RS selon le vécu et les caractéristiques des individus ;

? Il absorbe les éléments qui sont en désaccord avec la RS, ce qui assure la protection du noyau central de sa remise en cause.

? Les éléments périphériques orientent les comportements, et ils définissent ce qui est approprié et ce qui ne l'est pas.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net