WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La place du vin bio dans le secteur du luxe


par Fiona Charvet
ISC Paris - MBA Marketing Management des industries du Luxe 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4 Deux tendances : le bio et le luxe

Si cette étude s'intéresse aux champs du bio et du luxe, c'est parce que ce sont deux tendances fortes que l'on observe dans notre société. Et ces tendances s'observent notamment sur notre objet d'étude : les vins.

4.1 Montée du bio

On note dans la population une consommation de plus en plus importante de produits bios. A l'origine de ce comportement, une préoccupation de plus en plus importante concernant l'origine naturelle des produits. Il y a une demande croissante pour des produits de qualité, bons pour la santé et pour l'environnement.

En effet, parmi les principales raisons de consommation du bio on retrouve ces thèmes de la santé et l'environnement. Le baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France de l'agence bio a répertorié 3 thèmes qui représentent les principales raisons de consommation du bio,

1. La Santé et la sécurité

Dans ce thème, 93% des consommateurs de produits biologiques déclarent consommer du bio pour « préserver ma santé » et 90% « pour ma sécurité, être sûr que les produits sont sains »

2. Démarche altruiste

Les raisons de consommation du bio, rassemblées dans ce thème sont, d'une part, consommer du bio pour « préserver l'environnement », idée partagée par 90% des répondants. D'autres part, l'évocation des notions de bien-être animal partagée par 77% et d'éthique à 70%.

3. Le goût

89% des consommateurs de produits biologiques évoquent le goût des produits.

Ces idées gagnent de l'importance dans toute la population Le comportement principal qui en découle, est l'achat de produits biologiques.

v Les nouveaux comportements et attitudes, axés bio

En termes de comportement, on a dit plus haut que la consommation de produits bios était en augmentation, en 2011, selon le baromètre de l'agence bio, 6 Français sur 10 ont consommé des produits biologiques. Au delà de ce chiffre, 4 sur 10 déclarent consommer des produits biologiques au moins une fois par mois. On note une stagnation ces derniers mois du nombre de personnes qui consomment du bio, mais la part des produits bios dans le panier moyen tend à se développer. 78% des consommateurs ont déclaré vouloir maintenir leur consommation de produits biologiques au cours des 6 prochains mois. Et 18% annonçaient vouloir l'augmenter. Seulement 2% déclaraient envisager une diminution. Ce mouvement de consommation de produits biologiques s'étend également aux enfants, 39% des parents interrogés affirmaient que leurs enfants prenaient des repas composés de produits biologiques à la cantine scolaire.
Bien que la consommation de produits bios se démocratise, beaucoup souhaiteraient retrouver les produits biologiques dans les lieux publics. 72% de parents souhaitent des produits biologiques, pour leurs enfants dans les cantines scolaires. Les produits biologiques sont principalement souhaités en hôpital ou encore en maison de retraite, mais également dans une moindre mesure, dans les restaurants ou centres de vacances. Tous ces chiffres sont la preuve de l'augmentation de la consommation de ces produits par toutes les couches de la population. Au-delà de la consommation, ces chiffres sont aussi un indicateur de l'intérêt grandissant pour les produits issus de l'agriculture biologique.

Si l'on regarde plus spécifiquement qui sont les consommateurs de produits bios aujourd'hui on notera que se sont les femmes. Les consommateurs de bio sont également surreprésentés dans les catégories socio-professionnelles supérieures et chez les habitants de la région parisienne.

Un autre indicateur de l'intérêt grandissant pour le bio, est la reconnaissance des logos. Le logo AB est toujours aussi bien reconnu. Il était déjà reconnu par 81% des français en 2007, il est reconnu par 89% en 2011. Le logo européen, en vigueur seulement depuis 2010 est déjà reconnu à hauteur de 38% des français. Un score qui dépasse déjà les 31% de Français qui connaissaient l'ancien logo européen en 2010.

Le bio gagne de plus en plus de terrain. Il est plus consommé qu'avant et plus demandé. Plus sa consommation est sa demande grandissent plus le secteur du bio s'entend. Il est devenu plus disponible en magasins et plus présent dans les médias. Cette présence accrue en magasin a été un déclencheur pour 23% des consommateurs. Pour 12% des acheteurs c'est l'information par la presse, la radio, la télé ou encore internet qui les a motivé à consommer du bio.

4.1.1 La perception des consommateurs

Le consommateur aujourd'hui souhaite savoir ce qu'il y a dans son assiette, et mieux contrôler ce qu'il mange. Il est à la recherche de produits naturels qui soient bons pour la santé. Ces valeurs sont les mêmes qui sont associées aux produits biologiques. Si la consommation du bio s'est étendue, elle ne touche pas encore toutes la population, rappelons que 40% des français mangent du bio une fois par mois. Mêmes les consommateurs de bio, ne consomment pas exclusivement du bio. En effet, seulement 6% consomment du bio tous les jours (Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France, del'agence bio). Même si le bio représente des valeurs recherchées, il présente également des freins importants. Le principal frein à l'achat reste le prix pour 77% des non-consommateurs. Puis, le manque de réflexe, mentionné par 61% de cette même catégorie. Le prix est à nouveau mentionné lorsqu'on demande aux consommateurs de bio ce qui pourrait les inciter à consommer plus de bio. Des prix plus bas, répondent 91% d'entre eux. 79% seraient intéressés par des promotions et des avantages fidélité.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net