WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La place du vin bio dans le secteur du luxe


par Fiona Charvet
ISC Paris - MBA Marketing Management des industries du Luxe 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.1.2 Percée du bio en viticulture et perception du vin bio

Si l'on regarde plus en détail le bio dans notre champ d'étude, c'est-à-dire les vins, on note une consommation de vins bios de 17%. Nette augmentation par rapport à 2010 ou elle n'était que de 11%.

v Perception du vin bio

Selon l'étude d'IPSOS, Perception et Image du vin bio de Septembre 2011, les principaux moyens par lesquelles les connaisseurs de vin bios ont connu ce produit sont, la télé pour 31%, les grandes et moyennes surfaces pour 31% et l'entourage pour 31%. Globalement la connaissance, tous médias confondus s'élève à 53% et tout type de magasins confondus à 49%.
Par rapport à un vin non bio, les vins bios sont perçus comme chers par 75% des gens. Caractéristique que l'on a soulevée comme étant un handicap des produits bios en général. Mais ils sont également perçus comme respectueux de l'environnement (70%) et du producteur (51%). Cette notion de respect était présente dans le thème « démarche altruiste », seconde raison de consommer bio. Le vin bio est aussi perçu comme bon pour la santé et authentique par 34% des individus. Rappelons que l'idée de santé est l'un des thèmes principaux de consommation du bio. Dans une moindre mesure ils sont perçus comme ayant des qualités nutritionnelles (21%) et comme ayant un meilleur goût par 19% de la population, 68% des individus considérant que les vins bios n'ont, ni plus ni moins, bon goût que les autres vins. Une meilleure qualité gustative, qui est la troisième raison citée pour consommer bio. On retrouve donc dans la perception des vins bios les leviers inhérents au bio ainsi qu'un frein, celui du prix.

Les raisons principales d'achat du vin bio pour les consommateurs font également référence aux raisons de consommation du bio mentionnées plus haut. Plus spécifiquement, on retrouve comme raison le fait que la culture et la production du vin respectent plus l'environnement, citées par 61% des acheteurs. Ensuite, viennent le fait qu'il favorise une filière de production équitable (40%) et qu'il soit meilleur pour la santé, cité par 39% des individus. Les vins bios répondent donc aux mêmes aspirations auxquelles l'ensemble des produits bios répondent.

v Demande pour le vin bio

Certains domaines sont aujourd'hui passés en bio à la demande de leurs clients En effet, le domaine Damien Laureau bien qu'intéressé par certaines des méthodes de vinification propre au bio, n'était pas agréé bio. Ce sont les clients réguliers de ce domaine qui ont émis la demande du passage au bio. Ces mêmes clients rapportaient qu'il y avait une différence de goût entre les vins bios et non bios Les vins bios sont pour eux, plus fruités et plus frais. Damien Laureau lui-même considère que ses vins ont évolués depuis sa conversion au bio. (Propos de Damien Laurent, recueillis par interview lors de la dégustation « Passeurs de vin »).

Ceci est un exemple qui confirme l'ensemble des chiffres cités précédemment concernant la demande concrète des consommateurs pour des produits bios et plus spécifiquement pour des vins bios. Le bio est bien un marché en pleine expansion et il touche également les vins.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net