WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La monétisation des contenus musicaux dans l'espace numérique: la téléphonie mobile

( Télécharger le fichier original )
par Paméla MICHEL
Paris IV Sorbonne - Master 2 Administration et gestion de la musique 2009
  

précédent sommaire suivant

2.2.3 Opérateurs télécoms et Maisons de disque : la stratégie 360 °

Pour chacun de ces acteurs, nous pouvons dire que les offres en matière de musique via la téléphonie mobile s'ancrent dans une stratégie 360° et que celle-ci a pour objectif principal la diversification des revenus pour l'industrie de la musique. En ce qui concerne les opérateurs télécoms, il s'agira à travers la musique d'attirer de nouveaux clients en donnant au produit initial ; le portable, un supplément de valeur et en faisant de lui un objet agréable et attrayant. En conséquence, les téléphones portables sont devenus multifonctionnels, compacts, modernes, personnalisables et divertissants.

Une coopération commerciale et technique s'est alors construite autour d'un contenu ; la musique et d'un contenant, le téléphone portable. Cette ouverture des marchés et cette convergence des intérêts débouchent sur de nombreux partenariats pour arriver à exploiter au maximum les potentialités de la musique alliée aux nouvelles technologies.

2.2.3.1 La stratégie des partenariats

La stratégie des partenariats vise à trouver pour chacun des acteurs de l'industrie de la musique et des nouveaux entrants148(*) de nouvelles offres en adéquation avec les nouveaux modes de consommation et l'évolution des technologies de l'information et de la communication. De cette façon, la musique cristallise de nombreux partenariats qui se créent soit entre opérateurs et Majors, constructeurs et Majors ou bien encore entre opérateurs et constructeurs.

«Pariant sur l'adoption rapide et massive de ces terminaux mobiles dernier cri, le constructeur finlandais Nokia a, dès 2004, réorienté sa stratégie de conquête du marché pour miser avec force, investissements sur le développement de technologies en tous genres destinées à accroître les différents usages du mobile.149(*)»

Dans un article intitulé : «Nokia met la musique mobile au service des opérateurs150(*)» nous pouvons nous rendre compte combien la place des nouveaux acteurs déjà en 2005 commençait à prendre de l'ampleur. Un constructeur comme Nokia, le plus avancé en matière de distribution musicale, a ainsi lancé une offre clés en main de téléchargement de musique en mode multi-canal destinée aux opérateurs de téléphonie mobile.

C'est dans cette perspective de développement d'un marché et d'usage des contenus multimédias que Nokia a alors entrepris un partenariat avec le Finlandais Loudeye portant sur les contenus musicaux et les services associés d'offre musicale (encodage, hébergement, gestion des droits numériques).

S'appuyant sur des estimations très prometteuses qui positionnent le marché mondial de la totalité des services Internet à un niveau avoisinant les 100 milliards d'euros en 2010151(*), tous les acteurs tentent d'être parmi les «key players» et de percer dans ce marché.

En 2008, Nokia s'est trouvé un allié de poids avec Orange dans le secteur des services et contenus sur mobiles, axe stratégique majeur pour le finlandais. Rappelons que l'opérateur français compte 112 millions d'abonnés mobiles dans le monde. Tous les services proposés seront directement intégrés dans les mobiles au travers de l'interface habituelle Orange mais en réalité, il s'agit bien du portail OVI que Nokia fait entrer chez Orange. «Le but de cette opération est ainsi d'établir une dynamique favorisant l'adoption massive des services numériques mobiles axés sur le divertissement», expliquent les deux partenaires152(*).

Cet accord permet à Nokia d'accélérer le mouvement dans les services. La firme a mis en place une stratégie ambitieuse qui doit lui permettre d'assurer le mariage entre ses terminaux et ses services et surtout lui permettre de diversifier ses sources de revenus. À ce jour, les services de cartographie, de musique et de jeux ont été lancés dans plusieurs pays : France, Angleterre, Finlande, Italie, Pays-Bas et Allemagne.

* 148 cf.1.1.2.3 L'entrée des nouveaux acteurs

* 149CARMENI Nathalie : «Nokia met la musique mobile au service des opérateurs» emarkeing.fr Marketing Direct N°92 - 01/04/2005.

* 150Idem.CARMENI Nathalie 

* 151HABIAN Alexandre : «Nokia : OVI.com, environnement et musique illimitée» 4/12/2007.

* 152Chicheportiche  Olivier: «Orange et Nokia renforcent leur partenariat autour des services@». silicon.fr. 22/05/2008.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy