WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Regard des acteurs de terrain sur les conduites addictives des jeunes (représentations sociales, pensée sociale et logique d'accompagnement )

( Télécharger le fichier original )
par Julie Boussoco
Université de Provence Aix en Provence - Master II psychologie sociale de la santé 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4. Procédure

La campagne des entretiens s'est déroulée en plusieurs étapes : inventaire des structures en contact avec des jeunes, sélection de différents types de structures pour favoriser la diversité

des lieux de prise de contact (lycées, collèges, centres sociaux, BIJ, foyers d'hébergement, centres de formation, CMP adolescents, CSAPA, PAEJ...), présentation de l'enquête aux responsables de structures, aux professionnels et demande de participation (25 structures sollicitées). Les participants ont été contactés par mail, puis, en cas de non réponse, par téléphone. Un rendez-vous pour un entretien a alors été fixé avec les professionnels ayant accepté de participer à la recherche, selon leurs disponibilités, la plupart du temps sur leur lieu d'exercice et pendant leur temps de travail. Les entretiens ont été réalisés dans 18 structures différentes (1 foyer, 2 CSAPA, 2 centres sociaux, 1 université, 1 lycée, 2 collèges, 3 organismes de formation, 1 mission locale, 1 CMP adolescents, 1 PAEJ, 1 BIJ, et 2 ADDAP). Le recrutement a été opéré de façon progressive et ciblée afin de diversifier les profils individuels selon certains critères : le poste (animateurs, éducateurs, conseillers, infirmières, psychologues) et le sexe (16 femmes et 9 hommes). Nous n'avons eu aucun refus de participation à l'enquête. Par contre, au bout de 3 non réponses à un appel téléphonique avec message, la relance était abandonnée et un autre professionnel avec des caractéristiques proches était choisi. Nous avons compté 1 non réponse, au niveau de la PJJ. Les entretiens ont été réalisés sur une période de 4 mois : de mi mars à fin juin.

Lors de la rencontre avec le professionnel pour l'entretien, la recherche a été présentée comme ceci : « Bonjour, actuellement stagiaire à Tremplin, et en partenariat avec l'Atelier Santé Ville, je réalise une enquête sur les « Représentations, attentes et besoins des professionnels sur les conduites addictives des jeunes ». Pour cela, j'ai besoin d'avoir l'avis de professionnels en contact avec des jeunes. Je n'attends pas de réponse particulière, il n'y a pas de bonne ou mauvaise réponse, c'est vraiment ce que vous pensez qui m'intéresse. L'entretien sera enregistré pour que je puisse le retranscrire et ne pas oublier d'informations importantes. Êtes-vous d'accord ? » L'entretien commençait alors par l'évocation spontanée et, à la fin de l'entretien, les thèmes du guide non abordés étaient introduits. Leur durée moyenne est d'une heure et dix minutes.

Les entretiens ont été retranscrits intégralement et nous avons réalisé une analyse de contenu thématique sur l'ensemble du corpus, au niveau vertical et horizontal : descriptif (classification thématique et décompte fréquentiel) et structural (lien entre les différents éléments). Nous avons ensuite étudié l'implication des caractéristiques socio-démographiques. Comme le suggère Negura (2006), « pour rendre le matériel recueilli par cette méthode [l'entretien] lisible, compréhensible et capable de nous apporter des informations sur la dynamique d'une représentation sociale, nous faisons appel à l'analyse de contenu. ». Elle ajoute que, l'analyse thématique est un outil classique pour l'étude des opinions par la

catégorisation des énoncés dans des thèmes d'analyse. L'analyse des fréquences et co-occurrences permet de saisir la force de l'élément dans la représentation. Enfin, l'analyse des conditions de production du discours nous permet d'étudier l'ancrage de la représentation.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net