WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Regard des acteurs de terrain sur les conduites addictives des jeunes (représentations sociales, pensée sociale et logique d'accompagnement )

( Télécharger le fichier original )
par Julie Boussoco
Université de Provence Aix en Provence - Master II psychologie sociale de la santé 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5. Éthique et déontologie

« La recherche en psychologie vise à acquérir des connaissances de portée générale et à contribuer si possible à l'amélioration de la condition humaine. Toutes les recherches ne sont pas possibles ni moralement acceptables. Le savoir psychologique n'est pas neutre. La recherche en psychologie implique le plus souvent la participation de sujets humains dont il faut respecter la liberté et l'autonomie, et éclairer le consentement. Le chercheur protège les données recueillies et n'oublie pas que ses conclusions comportent le risque d'être détournées de leur but. »

(Code de déontologie des psychologues, 1996, 2012)

Pour réaliser cette recherche, nous nous sommes efforcés de respecter les exigences de la psychologie sociale appliquée de Delhomme et Meyer (2002) :

· Exigence méthodologique : elle a pour finalité de d'explorer et décrire les représentations, attentes et besoins des professionnels sur les conduites addictives des jeunes. Nous avons, pour cela, réalisé une enquête exploratoire qualitative, dans une démarche inductive. Nous avons réalisé des entretiens semi-directifs sur un échantillon de 25 professionnels.

· Exigence pragmatique : afin de répondre à la demande de l'ASV, nous avons pu faire faire un état des lieux sur l'accompagnement et l'orientation des jeunes pour des conduites addictives, ainsi que sur les attentes des professionnels. De plus nous avons pu mettre en lien les représentations et les pratiques ; ce qui a permis d'accéder à une analyse différente de celles réalisées auparavant. Le tout a permis d'établir des précarisations.

· Exigence théorique : nous nous sommes principalement basés sur la théorie des représentations sociales.

· Exigence déontologique : nous avons respecté le code de déontologie des psychologues, dont le principe du consentement éclairé et de l'anonymat. Ainsi, les sujets ont été informés des tenants et aboutissants de la recherche et les entretiens ont été anonymés. De plus nous prendrons en compte les entretiens non traités dans ce mémoire pour le rapport final de l'ASV.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net