WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Regard des acteurs de terrain sur les conduites addictives des jeunes (représentations sociales, pensée sociale et logique d'accompagnement )

( Télécharger le fichier original )
par Julie Boussoco
Université de Provence Aix en Provence - Master II psychologie sociale de la santé 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Limites et perspectives

« Le psychologue est conscient des nécessaires limites de son travail. » (Code de déontologie des psychologues, 2012)

Au niveau des limites méthodologiques, concernant la constitution de notre échantillon, il a été réalisé par la méthode « boule de neige », en partant de listings de TREMPLIN, ou du PAEJ. Ainsi, les personnes rencontrées connaissaient ces deux structures. Nous avons donc touché un type de professionnels déjà en réseau. De plus en interrogeant les professionnels en lien avec les jeunes, nous touchons une certaine catégorie de jeunes. Ainsi comme le dit Bergeron (2009), nous n'avons pas accès aux « populations cachées » (p.27), mais seulement à ceux qui sont en lien avec ces travailleurs. Ensuite, les catégories pré-établies de secteurs : sanitaire/psychologique, insertion/social, éducation nationale et judiciaire pourraient être revues notamment pour la catégorie insertion/social, scindée en insertion et social. Enfin, nous n'avons pas eu de représentants du secteur judiciaire. Pour ce qui est du nombre d'entretiens, il est assez faible. A propos de la passation, je me suis présentée comme stagiaire à TREMPLIN, en partenariat avec l'ASV, il aurait peut-être été intéressant de se présenter autrement. « En effet, Lo Monaco et al. (2009) montrent que l'alcool est associé à la mauvaise santé mais cela uniquement face à un acteur déclarant intervenir au nom du "centre d'étude des toxicomanies alcooliques de Marseille" et lorsque le sujet est amené à répondre en son nom propre. Par contraste, lorsque l'enquêteur se présente comme un pair (l'étude était menée auprès d'étudiants), un discours beaucoup plus authentique apparaît et la référence aux aspects négatifs de l'alcool disparaît complètement. » (Lo Monaco, Gaussot, & Guimelli, 2009, p.489). Par ailleurs, les conditions de production du discours n'ont pas été les mêmes pour tous les entretiens. En effet, j'ai notamment réalisé deux entretiens avec un binôme de professionnels, le cadre était donc différent d'un entretien individuel.

Dans une perspective de triangulation théorique, il serait intéressant de traiter aussi de l'identité professionnelle (pourquoi pas en les questionnant sur la représentation de leur métier et de leur rôle), ou encore de la distance à l'objet (entre autre, en ajoutant au guide d'entretien, une question sur les consommations des professionnels).

Dans une perspective de triangulation des données, il serait souhaitable d'interroger les jeunes sur leurs représentations des conduites addictives afin de pouvoir croiser les résultats

avec ceux des professionnels. Nous pourrions également répéter cette recherche avec d'autres acteurs de terrain que ceux interrogés pour avoir une plus grande représentativité.

Dans une perspective de triangulation méthodologique, le traitement des données pourrait s'effectuer avec le logiciel Alceste® afin d'appréhender plus précisément les différences de représentations sociales selon les caractéristiques socio-démographiques.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net