WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La formation de la perception de la maison de placement chez les enfants en domesticité entre 9 et 15 ans dans les communautés de Turgeau et de Martissant à  Port-au-Prince : approche matérialiste dialectique.

( Télécharger le fichier original )
par Ricarson DORCE
Université d'état d'Haiti - Licence 2012
  

précédent sommaire suivant

2- TENDANCE DE LA GESTALT

La psychologie de la forme n'est pas, en quelque sorte, en désaccord avec la position de Merleau pour qui la perception s'implante dans une subjectivité et le phénomène perceptif est vu comme «une figure sur un fond» . L'idée de forme se retrouve dans la phénoménologie, fondée par Edmund Husserl, qui est l'étude de l'essence des choses.

La fondation du mouvement de la Gestalt fut l'un des événements les plus importants dans l'histoire de la perception. Conduit par Max Wertheimer, Kurt Koffka et Wolfgang Kohler, ce groupe de psychologues mettaient en question l'atomisme ou l'élémentarisme (selon ce courant, les percepts complexes pouvaient être réduits par l'analyse à des expériences sensorielles indivisibles) et l'empirisme ou l'associationnisme (suivant cette perspective, les atomes sensoriels étaient liés par des associations mentales).

Le Gestaltisme a dominé la psychologie expérimentale. C'est une théorie psychologique, philosophique et biologique très populaire au lendemain de la Première Guerre mondiale.

L'approche Gestaltiste est souvent associée au Cognitivisme. C'est l'esprit humain qui structure le monde. Contrairement aux behavioristes, les gestaltistes admettent le rôle de la conscience, mais ils évitent de l'approcher par petits fragments. Ils défendent l'idée que le tout est plus grand que la somme de ses parties, un point de vue très considéré particulièrement dans l'étude de la perception.35(*)

3- APPROCHE DEVELOPPEMENTALE

L'approche développementale consiste  à cerner les changements comportementaux chez un individu au cours de sa vie. La tendance est qu'il faut tenir compte de l'âge et de l'influence environnementale de l'individu et que ces changements se produisent stade après stade.

Les théoriciens des stades privilégient la nature et la maturation. Toutefois, les théories du développement ne sont pas toutes les théories des stades. À titre d'exemple, le développement humain est vu comme un processus continu par les théoriciens de l'apprentissage social.

Le Structuralisme est une école de la psychologie développementale dont le but est de comprendre comment les connaissances sont organisées en unités élémentaires fonctionnelles. Ce domaine de recherche est une source d'inspiration importante pour les informaticiens. En 1874, Wilhelm Wundt, l'un des fondateurs de ce courant, a joint l'introspection à la méthode expérimentale pour analyser les éléments du processus de la perception consciente. Dans les années 1960, le structuralisme devient un courant de pensée en sciences humaines où la réalité sociale est vue comme un ensemble de relations fonctionnelles.

La psychologie développementale tente de comprendre les rôles de l'organisme et de l'environnement dans le fonctionnement perceptif. Piaget est fondamental dans la question de l'évolution temporelle des perceptions. À partir de sa conception, le constructivisme s'intéresse à la construction par échanges entre l'organisme et le milieu (dimension biologique) et entre la pensée et l'objet (dimension cognitive). Les études de Piaget ont montré que certains processus perceptifs sont le fait d'une évolution strictement chronologique.

Piaget émit l'hypothèse que les processus cognitifs des enfants se développent en une séquence ordonnée et voyait les enfants en croissance comme des scientifiques bourgeonnants qui souhaitent apprendre activement et prendre intellectuellement en charge leur monde.36(*)

Le constructivisme, envisagé dans le cadre des théories du développement de l'enfant, propose de reconnaître les stades que traverse l'enfant dans son développement : stade sensorimoteur ( 0 à 2 ans ) ; stade pré opérationnel ( 2 à 7 ans ) ; stade des opérations concrètes ( 7 à 11 ans )  ; enfin celui des opérations formelles ( 12 ans et plus ) . Ce courant a été développé, dès 1923, en réaction au béhaviorisme qui réduit trop l'apprentissage à l'association stimulus-réponse.

Retenons que le constructivisme piagétien est orienté vers deux principes : principe de l'assimilation-accommodation et celui de l'équilibration-viabilité. La mise en relief de la dimension sociale du constructivisme est attribuée à Vygotsky. D'où le Socioconstructivisme. Avec Bruner , on parlera de Constructivisme à dimension cognitiviste : l'apprenant construit ses concepts par lui-même en vue d'une meilleure compréhension et l'information nouvelle est reçue en tant que connaissance activement comprise.

Des moyens nouveaux transforment, ces derniers temps, la recherche sur le développement des perceptions : la mise au point de techniques d'enregistrement de conduites très précoces et de techniques d'imagerie cérébrale.

* 35 Cf. Diane E. Papalia & Sally Wendkos Olds, INTRODUCTION A LA PSYCHOLOGIE, Ed. McGraw-Hill, Montréal, 1988, p.8.

* 36 Cf. Spencer A. Rathus, Psychologie générale, Ed. Etudes vivantes, Montréal, 1985, p. 357

précédent sommaire suivant