WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La formation de la perception de la maison de placement chez les enfants en domesticité entre 9 et 15 ans dans les communautés de Turgeau et de Martissant à  Port-au-Prince : approche matérialiste dialectique.

( Télécharger le fichier original )
par Ricarson DORCE
Université d'état d'Haiti - Licence 2012
  

précédent sommaire suivant

2- ANALYSES

A) - À PROPOS DES ENFANTS EN DOMESTICITE

a.1) - profil social

Généralement issu de famille rurale pauvre et analphabète, l'enfant en domesticité est placé à tout âge et est en grande majorité de sexe féminin. C'est un enfant dépourvu en quelque sorte de ce qui est fondamental à l'être humain.

Nous avons rencontré un cas d'une famille à Jérémie ayant choisi de se séparer de son enfant pour le protéger contre les maléfices. Le retrait de l'enfant de sa famille naturelle provoque de nombreuses difficultés trop souvent insurmontables : angoisses d'abandon, sentiment de rejet, stress insécurisant...

a.2) - caractéristiques individuelles et comportementales

Les enfants en domesticité ayant constitué notre échantillon ont de grandes ambitions et poursuivent parfois des objectifs très nobles. Ils ont un certain sentiment d'efficacité personnelle. Parfois, ils croient pouvoir réussir certaines tâches même très dures. Par ailleurs, ils font montre de faible estime de soi, de sentiment d'inquiétude ou de rejet par la famille de placement (parfois toute la communauté), ce qui les pousse à accepter le tort même quand ils ont raison. Par stratégie de survie, ils développent un sens de compromis ou se mettent à l'écart pour éviter d'être réprimandés.

a.3) - quotidien de l'enfant en domesticité

L'enfant en domesticité, c'est l'enfant vivant et travaillant dans un foyer qui n'est pas celui de ses parents. Les enfants domestiques présentent des nuances très importantes selon leur lieu de placement. Toutefois, l'enfant placé travaille généralement à la longueur d'une journée, accomplit des corvées ménagères (nettoyage, lessive, préparation des repas, garde des enfants...) ou toute autre tâche requise par les parents d'accueil, assure la vente dans le petit commerce de la famille de placement, accompagne les enfants à l'école, s'occupe des animaux domestiques...

L'enfant en service fait face à de nombreux problèmes : difficultés nutritionnelles, sanitaires et éducatives, rapports sexuels précoces, discrimination... On le voit souvent mal coiffé, habillé de vêtements en loques, pieds nus, traits émaciés...

Il subit un traitement différent des autres enfants de la maison : violences physique, verbale et psychologique... Il est privé des services essentiels à son développement et à sa survie. Il y en a même qui arrivent à laisser cette ``cellule familiale d'enfer'' en vue de reconnaitre les rues comme un milieu de vie (c'est le cas du frère de Valérie que nous avons interrogée à Turgeau).

précédent sommaire suivant









La Quadrature du Net